12 matériaux naturels pour la cuisine



S’il fut un temps où les cuisines ultramodernes et minimalistes avaient le vent en poupe, on assiste aujourd’hui, avec le confinement notamment, à une envie de retourner à l’essentiel et au vrai. Ce retour aux sources passe par la mise en place de bons gestes pour sauvegarder la planète au quotidien, mais se fait aussi par l’utilisation de matériaux bruts et de couleurs naturelles dans nos cuisines. Ainsi, le bois, le marbre, la pierre, le liège ont la part belle dans nos pièces à vivre, à cuisiner et à manger, que ce soit en revêtement de murs, de sol, en crédence ou en plan de travail. Si vous cherchez quelques idées pour associer ces matières naturelles les unes aux autres afin de donner à votre cuisine une touche à la fois authentique, chaleureuse, et conviviale, la suite devrait vous intéresser…

Fabienne Delafraye Photographe
1. Du liège
Star incontestée des années 1970, le liège revient en force dans la cuisine, mais pas comme « revival » décoratif. C’est pour ses caractéristiques écologiques, thermiques et phoniques qu’il fait un vrai come-back. Dans la cuisine, on opte pour des façades habillées de plaques de liège, comme dans cette pièce parisienne, qui résisteront aux chocs et seront faciles d’entretien : un simple chiffon humide suffit.

On aime : Le caractère brut mais aussi le toucher chaud et souple de ce joli matériau qui fait entrer sans concession la nature dans la maison.

Mark Lewis Interior Design
2. Du tadelakt
Le tadelakt, mélange de sable et de chaux enduit de savon noir, est un matériau écologique est naturel principalement utilisé en cuisine comme revêtement de mur et crédence. Car s’il est antibactérien et très résistant aux éclaboussures, il reste très fragile, ne résiste pas aux rayures et se tache très facilement.

On aime : Son velouté et sa texture. À la fois sobre et élégant, il apporte, comme dans cette cuisine londonienne, une petite touche d’intemporalité qui fait tout son charme.


Besoin d’un pro pour concevoir une cuisine ?

HOME feeling
3. Du bois
Matériau intemporel par excellence, le bois est utilisé depuis toujours dans la conception de cuisine. Sa durabilité et ses vertus écologiques en font ces dernières années un produit phare dans les cuisines contemporaines. Ses couleurs et sa texture permettent d’y faire entrer la nature mais aussi la chaleur.

On aime : L’alliance du noir et du bois, qui apporte une vraie touche de modernité à cette cuisine française. En soulignant la géométrie du lieu, les petites touches de noir structurent aussi l’espace.

Sylvie Bagros
4. De la brique
La brique dans une cuisine est généralement utilisée pour habiller un mur. En effet, ce matériau fait d’argile permet de donner en un clin d’œil une vraie personnalité à l’espace, comme le prouve cette jolie cuisine parisienne. On fera cependant attention, si elle sert aussi de crédence, à protéger ce matériau poreux à l’aide d’un vernis spécial hydrofuge et antitache.

On aime : La brique associée à des lignes sobres, des matériaux épurées et des couleurs claires. Elle s’éloigne ainsi du look industriel qui lui colle à la peau et se réinvente de manière moderne et efficace.


Besoin d’un architecte d’intérieur ?

Architected
5. Du marbre
Matériau noble et précieux par excellence, le marbre, avec son veinage aléatoire, donne de la vie à nos cuisines. Dérivé de calcaire, il est de nos jours aussi bien utilisé en crédence qu’en plan de travail, où il apporte un vrai chic et une belle modernité. Attention cependant, car il est poreux et fragile et demandera de l’entretien.

On l’aime : Associé au bois, comme dans cette cuisine australienne : le côté chaud du bois contrebalance la froideur et l’épure du marbre et provoque ainsi une vraie émotion.

Play Associates
6. Du terrazzo
Le terrazzo, ou granito, fait ces dernières années un retour très remarqué. Avec ses fragments de pierre naturelle et de marbre colorés agglomérés à du ciment, le tout poli jusqu’à lui donner le brillant d’une pierre naturelle, il est lisse, très résistant et facile d’entretien, ce qui en fait un atout de choix dans nos cuisines contemporaines.

On l’aime : Dans sa version moderne. Avec de gros morceaux colorés, il devient très graphique et permet, dans cette cuisine londonienne, de lier les couleurs et les matériaux entre eux.

Ml-h design
8. De la pierre
Résistante et naturelle, la pierre est une valeur sûre en cuisine. On pourra l’utiliser aussi bien au sol, en plan de travail ou en crédence : sa robustesse, sa facilité d’entretien et sa résistance aux taches ne sont plus à prouver.

On aime : Son côté indémodable, que le temps ne fait que sublimer et patiner. Associée à des meubles aux lignes épurées, elle apporte ce petit supplément d’âme des cuisines d’antan, qui étaient le lieu de rassemblement par excellence.

Anna Grant
7. Du béton
Très apprécié pour son côté naturel et vivant, le béton ciré, constitué de sable et de pigments colorés, offre le grand avantage de se poser sur n’importe quelle surface. Il devient alors le matériau idéal lorsque l’on procède à la rénovation de la cuisine, où ses finitions lisses, mates ou brillantes permettent de rivaliser d’effets au sol, en crédence ou plan de travail. Sa grande résistance aux chocs et sa pose sans joint offrent aussi un avantage technique et hygiénique certain.

On aime : Lorsque le béton est associé à des matériaux chauds et précieux, tels que le cuivre ou le bois. Il gagne en noblesse et en élégance.

Tout savoir sur le plan de travail en béton coulé

andreotta
9. Du verre
Sobre, lisse et élégant, le verre est le matériau idéal dans une cuisine, car il est solide, résistant à la chaleur et facile d’entretien. On l’utilise en crédence ou en plan de travail, où ses finitions opaques, mates, martelées et colorées s’adaptent à toutes les situations et ambiances.

On aime : Sa capacité à réfléchir la lumière sans pour autant en rajouter. En crédence transparente sur un mur blanc, comme dans cette cuisine niçoise, où il attire le regard et agrandit l’espace avec raffinement.

Café de Balme
10. De l’ardoise
Qu’elle soit brute ou polie, l’ardoise, avec sa palette de couleur qui va du noir profond au vert lichen en passant par le pourpre, apporte plus de chaleur que n’importe quelle autre pierre dans la cuisine. Si elle résiste au chaud, elle reste cependant fragile et devra être entretenue régulièrement pour la protéger des taches et de l’eau.

On aime : L’ardoise dans sa version la plus foncée, qui surfe ainsi sur la tendance des cuisines noires, si chics et élégantes. Elle permet de jouer avec son rendu mat ou brillant en toute subtilité avec le volume, comme dans cette jolie cuisine lyonnaise.

Olivier Stadler Architecte
11. Des zelliges
Directement importés du Maroc, ces petits carreaux émaillés de 11 x 11 cm, façonnés à la main, ont tout bon dans nos cuisines. Avec leurs formes déstructurées et leur effet tuilé, les zelliges offrent une imperfection pleine de poésie et donnent beaucoup de vie à une cuisine.

On aime : La multitude de nuances et la façon dont la céramique prend la lumière dans cette cuisine parisienne. Cela permet de la faire sortir du lot, en lui apportant un petit côté artisanal plein de charme !

Restructure Studio
12. Des carreaux de ciment
Très à la mode en ce moment, le carreau de ciment, mélange de chaux hydraulique, d’argile calcinée, de sable et d’eau, offre le grand avantage d’être aussi résistant que la pierre, ce qui en fait un revêtement de choix dans la cuisine. Avec ses couleurs flamboyantes et ses motifs plus ou moins élaborés, il permet aussi de mixer moderne et ancien.

On aime : Le poser en crédence, comme dans cette cuisine américaine, où le motif accroche le regard et adoucit les lignes strictes des meubles. Il apporte une vraie personnalité à l’ensemble, en toute subtilité.





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *