18 appartements français de moins de 20 m2



À Londres, comme dans d’autres villes surpeuplées, les tout petits appartements sont sous les feux des projecteurs dans un contexte de crise du logement. Si ces logements XXS sont une nouveauté au cœur de certaines zones urbaines, ils fleurissent à Paris depuis plus d’un siècle.

On doit leur prédominance dans la capitale au baron Georges Eugène Haussmann, qui repensa entièrement la ville au milieu du XIXe siècle. Les étages supérieurs de « ses » immeubles – et de ceux qui furent construits selon les mêmes plans jusqu’à la Première Guerre mondiale – étaient bien souvent occupés par des chambres de bonne, où logeait le personnel au service des familles dans les spacieux appartements du dessous. Une étude menée par l’APUR (l’Atelier parisien d’urbanisme) estime à plus de 100 000 le nombre de ces minuscules logements à Paris. Dans toute la France, chambres de bonne et studios mis aux normes côté plomberie et électricité constituent des solutions abordables pour les étudiants et touristes, ou servent de pied-à-terre aux salariés faisant la navette chaque semaine.

Comment transformer ces espaces en intérieurs fonctionnels, le charme et l’élégance en plus ? Pour le savoir, nous avons échangé avec ceux et celles qui ont repensé et sublimé d’anciennes chambres de bonne ou minuscules logements présentés sur Houzz France. Tous ces espaces mesurent moins de 20 m², mais célèbrent magnifiquement le mariage du fonctionnel et du chic.





Source link target= »_blank »