40 m2 de rêve sous les toits de Paris



Joséphine Bonne
Après. Dans le séjour, un parquet chêne a remplacé le sol d’origine. S’il est souvent d’usage de mettre les lames dans le sens de la lumière, ici, « les lames soulignent la plus grande perspective jusqu’à la chambre », note Joséphine. Pour améliorer le rendu de la pièce, la professionnelle a également fait reprendre les menuiseries bois, car la colle avait coulé sur les vitrages suite à un mauvais choix de produit. « Nous avons opté pour de grands vitrages pour mieux mettre en valeur les vues sur les toits de Paris qu’avec les vitrages existants divisés en trois parties », précise-t-elle.

Elle a également souhaité remplacer les radiateurs à gaz existants par des radiateurs plinthes électriques de chez Acova, intégrés dans une marche latérale qui permet d’accéder plus facilement aux balconnets. Finalement, le propriétaire a préféré la solution d’une climatisation réversible, mais l’idée de la marche a été conservée. « Après validation en AG, nous avons installé l’unité extérieure sur un balcon et posé deux splits au-dessus des portes du séjour et de la chambre », indique-t-elle.

Suspension salon – Suspension Eole par Chiara Colombini ; Siège bouclé, Zara Home ; Tapis, Zara Home ; Tabouret de bar Bane, NV Gallery ; Canapé Midnight, NV Gallery ; Carrelage et parquet : chez Okre





Source link target= »_blank »