5 bonnes raisons de craquer pour le terrazzo vénitien



En plus, le ciment ne se dilate pas et ne se contracte pas autant que d’autres matériaux lorsqu’il est confronté à un environnement humide, permettant de couvrir de plus grandes surfaces sans joint et sans risque de fissures.

Pour minimiser la présence d’eau, et selon la tradition, les sols en terrazzo sont posés à la main puis, après quelques jours, compactés avec un outil appelé battipalo, ou un “mât de battage” vénitien traditionnel. Les Battipali, comprenez ceux qui maîtrisaient cet outil, étaient des artisans reconnus, dont la compétence est malheureusement aujourd’hui considérée comme perdue.



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *