9 astuces pour utiliser le vinaigre blanc dans la maison

9 astuces pour utiliser le vinaigre blanc dans la maison

Déjà utilisé par nos grand-mères, le vinaigre blanc, également appelé vinaigre d’alcool, de cristal ou ménager, est un produit miracle qui est capable de remplacer les dégraissants, détergents et autres produits d’entretien chimiques utiles dans la maison. En plus d’être économique, il est également efficace, et surtout écologique, autrement dit, non toxique.

Quels sont les bienfaits du vinaigre blanc ?

Le vinaigre blanc présente plusieurs bienfaits. En effet, en plus d’être un nettoyant efficace, il est également un bon désodorisant, détartrant, anticalcaire, assouplissant ou encore adoucissant. Ce produit est également idéal pour faire briller divers types de matériaux.

Par ailleurs, sachez que le vinaigre blanc est efficace pour éliminer les poux, les punaises de lit, les fourmis, ainsi que les pucerons et les cochenilles sur les plantes. En outre, il peut également servir de désherbant. De plus, le vinaigre blanc soulage également les piqûres d’insectes.

Comment utiliser le vinaigre blanc dans la maison ?

L’idéal est d’utiliser un vaporisateur pour appliquer le vinaigre blanc, et ce, qu’il soit pur ou dilué. En effet, doser la quantité de produit sera ainsi plus simple. Pour les personnes qui n’apprécient pas du tout son odeur, il est possible de la masquer en mélangeant le vinaigre avec d’autres produits. Il peut par exemple s’agir d’une huile essentielle, de zestes d’orange ou de citron, de pétales de roses ou de lys, de clous de girofle ou encore de quelques bâtons de cannelle. Le mieux est de laisser infuser le mélange de votre choix dans le vinaigre pendant une semaine avant d’appliquer ce dernier.

Quoi qu’il en soit, quelques précautions doivent être prises concernant l’utilisation du vinaigre blanc. En effet, sachez par exemple qu’il est vivement déconseillé de le mélanger avec de l’eau de javel puisque cela entraine une réaction chimique qui dégage des vapeurs toxiques. De plus, le ciment, la pierre naturelle, comme le marbre ou l’ardoise, et les meubles vernis ne supportent pas non plus ce produit. En cas de doute, il est possible de tester en amont la surface à traiter avec de l’acide acétique.

A LIRE EGALEMENT :



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *