à Puteaux, le sur-mesure sauve un 60 m2



Au fil de quinze ans de vie dans le même appartement de 60 m², ce couple a eu un enfant et accumulé du mobilier et des objets du quotidien. La famille a pensé un temps déménager mais sans rien trouver de valable dans son budget, et sans le confort de son logement, au calme absolu dans une impasse en plein centre de Puteaux. Encouragés par des amis qui ont fait remodeler leur appartement parisien par l’agence d’architecture Atmosphères Design, ils contactent le duo d’architectes d’intérieur pour trouver la clef à leur problème. Très vite, la solution du mobilier sur mesure s’est imposée pour « pousser les murs », une dépense certes importante mais redoutablement efficace, personnalisée, et finalement moins onéreuse qu’un changement de domicile.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Coup d’œil
Qui habite ici : Un couple avec un enfant de 12 ans
Emplacement : dans le centre de Puteaux
Date de la réalisation : Étude d’octobre 2020 à janvier 2021 – Travaux de 5 semaines en mars-avril 2021
Superficie : 60 m²
Architectes d’intérieur : Patricia Coignard et Audrey Pacaud d’Atmosphères Design
Budget : 75 000 euros TTC dont 53 000 euros d’aménagements sur mesure et 21 000 euros de travaux (hors honoraires et mobilier décoration)

Photos : Sabine Serrad

Avant. À la première visite, les professionnelles ont corroboré l’analyse des propriétaires. « L’appartement souffrait d’un manque de rangement dans tous les espaces, l’entrée était inexistante, le bureau, la salle à manger et la chambre d’enfant mal organisés. Esthétiquement, les murs et sols accusaient les années, la déco était disparate et le mobilier daté », se remémore l’architecte d’intérieur Patricia Coignard, fondatrice de l’agence Atmosphères design. Les propriétaires étaient en attente d’une expertise des professionnelles sur leur espace de vie et de leurs propositions astucieuses en termes de rangement et de meilleure définition des espaces. Mais quid du budget nécessaire ? Et de la gestion de la période de travaux ?

Trouvez un architecte d’intérieur près de chez vous sur Houzz

Après. « Nous sommes habituées à gérer les problématiques complexes et cet accompagnement, sur le cadrage budgétaire et l’organisation de la phase chantier, fait entièrement partie de notre travail », rassure d’emblée Patricia. Les architectes d’intérieur ont donc assisté ces maîtres d’ouvrage avec un grand nombre de 3D photoréalistes pour les aider à se projeter dans le changement et un tableau de pilotage de tous les postes de dépenses du projet. Elles les ont également épaulés pour anticiper leur déménagement de trois mois afin que les travaux puissent se dérouler sereinement.

Quant au budget exact, il a été chiffré dès le départ dans sa globalité pour éviter toute mauvaise surprise : « un budget rénovation complet est un triptyque composé du coût de l’étude (honoraires), de celui des travaux à proprement parler et de celui du mobilier et de la décoration », rappelle en effet Patricia.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. L’entrée se faisait directement dans la pièce de vie face au coin repas et les quelques rangements apparents ne suffisaient pas.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Après. En raison de l’espace assez réduit de la pièce de vie, les propriétaires n’auraient jamais pensé pouvoir bénéficier d’un vrai sas d’entrée. Mais l’expertise et la créativité des professionnelles ont démontré le contraire avec un concept de meubles aussi esthétique que pratique. « Nous avons mis l’accent sur une vraie entrée signifiée grâce à deux colonnes de rangement en regard qui créent un passage dans la pièce de vie », explique Patricia.

Question décor, le parquet a été poncé et les murs intégralement repeints en blanc. Cette enveloppe éclaircie a été ponctuée de touches de blanc cassé, de bois clair et de terracotta qui confèrent à cet intérieur une ambiance douce et cosy. « En phase Esquisse, nous avons proposé deux gammes de couleurs comme à notre habitude. Nous avons opté pour des teintes et matériaux doux qui expriment la personnalité et les goûts de cette famille. Notre métier consiste aussi à percevoir l’identité de nos clients et à la retranscrire visuellement », rappelle Patricia.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Les placards sur mesure de l’entrée sont véritablement truffés de rangements. Cette colonne de 75 centimètre de profondeur qui marque le passage cache un dressing. En face, l’autre colonne profonde de 30 centimètres est dédiée à la vaisselle.

Le mobilier a été réalisé par un menuisier local, en MDF plaqué mélaminé Egger blanc
cassé, et beige rosé antitraces de doigts et finition soft touch (ST9), avec des inserts en placage chêne.

Besoin d’un menuisier ? Trouvez le localement sur Houzz.

ATMOSPHÈRES DESIGN
À l’intérieur du sas, les rangements n’ont pas été omis. On distingue le meuble à chaussures de 25 centimètres de profondeur surmonté d’un placard venu prolonger une colonne technique existante, absorbée grâce à la précision du sur-mesure.

« À l’intérieur du meuble, la tringle est dédiée aux écharpes et la partie chaussures divisée en trois pour chacun des occupants », indique l’architecte d’intérieur qui a conçu la typologie de chaque rangement en fonction des nombreuses indications recueillies en amont sur les besoins exacts des propriétaires. Sur la gauche, le tableau électrique a été coffré et l’espace vacant mis à profit avec des étagères de chêne qui servent de vide-poches.

ATMOSPHÈRES DESIGN
« Le challenge était de fermer cette entrée tout en conservant le passage de la lumière d’où l’idée du claustra », poursuit Patricia.

Cette semi-cloison en tasseaux de chêne à claire-voie joue bien son rôle en préservant la lumière et les perspectives. L’architecte d’intérieur Audrey Pacaud, l’associée de Patricia Coignard, l’a dessinée en s’inspirant du dessin de la verrière existante qui sépare cuisine et séjour.

ATMOSPHÈRES DESIGN
En-dessous de l’assise de déchausse, des tiroirs de rangement ont été prévus.

Coussin d’entrée : Made.com

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. Le salon était encombré et le coin déjeuner obstruait le chemin vers l’entrée.

Après. Les professionnelles ont travaillé à structurer davantage les espaces et à épurer l’ambiance comme nous le voyons sur cette 3D photoréaliste, aide précieuse à la décision en phase de conception du projet.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Les propriétaires ont eu un vrai coup de cœur pour le coin déjeuner extensible de trois à sept places, venu s’adosser aux meubles sur mesure de l’entrée afin de manger un minimum d’espace dans le séjour et laisser la part belle au coin salon.

Pour optimiser le budget sur mesure, les caissons encadrant le coin déjeuner ont été achetés dans la grande distribution. En revanche, les coussins d’assises ont été dessinés par l’agence et réalisés par un tapissier partenaire.

Paroles de pro : Pourquoi travailler avec un tapissier ?

ATMOSPHÈRES DESIGN

Pour ne pas perdre un centimètre, des rayonnages se sont nichés à l’angle de la composition. Le coin repas peut ainsi se transformer en un tournemain en coin lecture avec bibliothèque ou en second poste de travail avec rangements.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. La conception de cet appartement s’est faite en pleine épidémie de Covid, période où le télétravail battait son plein, rendant d’autant plus nécessaire le besoin de repenser le bureau qui occupait ce renfoncement du séjour.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Après. « Nous avons tout simplement allongé la tête de mur entre séjour et bureau afin d’intimiser davantage ce bureau », explique Patricia Coignard. Cette opération a permis corrélativement de donner plus de dimension au miroir anciennement posé au sol, objet auquel les propriétaires tenaient beaucoup.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. Comme on le voit aisément, le coin bureau manquait de rangements et pas question pour le propriétaire mélomane de se passer de sa précieuse collection de CD.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Après. Conçu entièrement sur mesure, le bureau a été adapté aux besoins exacts des propriétaires. « Nous avons réalisé la tablette de 40 centimètres en fonction de la taille de l’ordinateur des clients et le retour de 20 centimètres suffisant pour poser un livre », explique Patricia. À l’arrière, le meuble CD recréé sur mesure a également changé de place de sorte à disparaître quasi entièrement, vu du séjour.

Papier peint Far terracotta chez Tress Tintas

ATMOSPHÈRES DESIGN
En revanche, pour animer les lieux et apporter de la profondeur depuis le canapé, les pros ont sélectionné un papier peint que l’on croirait composé sur mesure. « Oui, c’est vrai qu’il reprend parfaitement les teintes du projet mais nous l’avions repéré depuis longtemps et on l’adore », glisse Patricia.

Notons qu’à gauche du papier peint, une bande blanche a été conservée pour « apporter du rythme et créer un trompe-l’oeil visuel sur lequel le meuble CD disparaît ». L’agence est d’ailleurs adepte de ces astuces visuelles peu coûteuses mais qui font leur petit effet, les distillant régulièrement dans ses projets.

Plus de photos de bureaux intégrés sur Houzz.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. Voici le coin salon, le couloir vers les chambres et à gauche, la verrière de la cuisine avant travaux.

Après. Le couple a profité de ce remaniement d’ampleur pour renouveler en grande partie son mobilier, à l’instar de ce nouveau salon, conçu lui aussi dans des teintes douces.

Patricia et Audrey ont orienté les propriétaires vers des produits de qualité professionnelle, auxquels ils ont pu accéder à prix réduit grâce à des partenariats créés par l’agence avec des marques design, accessibles seulement aux professionnels de la décoration et de l’aménagement.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. Le coin séjour avant travaux.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Après. Les propriétaires souhaitaient un convertible avec une qualité de couchage quotidien pour accueillir leurs amis et famille de passage. « Nous avons conseillé un modèle fabriqué en France d’une marque partenaire de notre agence, doté d’un excellent couchage et sanglage et d’une housse traitée Scotchgard™ (antitaches) », partage Patricia.

Canapé : Moulins

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. Les deux chambres d’origine ont été repensées, en particulier celle du fils unique du couple, âgé de 12 ans, que l’on découvre sur ce cliché.

Après. Au début du collège, les adolescents sont en attente d’une chambre adaptée à leurs besoins en termes d’esthétique, de surface de travail et de rangements. Le jeune homme de cette famille s’est fortement investi dans la rénovation de la sienne et a sélectionné l’une des deux palettes de teintes proposées par l’agence.

ATMOSPHÈRES DESIGN
La chambre de 10 m² a été revue en harmonie avec le travail de structuration réalisé dans le
séjour, grâce à la création de l’ensemble du mobilier en sur-mesure par Atmosphères Design.

Les zones couchage, et bureau/rangement ont été symboliquement séparées de manière douce avec deux claustras dessinés par Audrey. Le graphisme a été soigné avec des découpes laser en biais sur les claustras et des croisillons réalisés sur les meubles grâce au placage des chants dans une teinte contrastante.

Extrait du dossier conception – Dessin SketchUp du lit de la chambre d’enfant.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Le lit a été également réalisé sur mesure pour optimiser l’espace au maximum, accompagné de nombreux rangements hauts et bas. « Sous les trois tiroirs, nous avons aménagé une trappe pour cacher un second matelas pour les copains », révèle l’architecte d’intérieur.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Sous le lit, figurent trois tiroirs de 60 centimètres de profondeur et 67 centimètres de large et encore en dessous la trappe dissimulant le second matelas.

ATMOSPHÈRES DESIGN

Avant. Les rangements d’origine n’étaient pas propices à l’installation d’un bureau.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Après. Grâce au sur-mesure, il a été possible de mixer le dressing et le bureau en un ensemble esthétique qui habille un angle de la pièce. « Tout a été conçu sur mesure en fonction des affaires de classe, vêtements et de jeux du jeune homme. Le plateau du bureau de 50 centimètres, structurant, court jusqu’au bout du retour », fait remarquer Patricia. Le mobilier bien optimisé ayant réussi à compacter les différentes fonctions, il a même été possible de créer un coin musique supplémentaire pour ce jeune guitariste.

Dans la chambre parentale, dont nous n’avons pas de photos, le travail de l’agence a été de sélectionner une harmonie de deux teintes pour les murs, des tringles et des rideaux et la
création d’une tête de lit avec éclairage.

ATMOSPHÈRES DESIGN
Bien que le budget total ait atteint plus de 90 000 euros TTC, travaux, mobilier/déco et honoraires inclus, l’architecte d’intérieur estime que l’opération a été très rentable pour
leurs clients. « Le sur-mesure a permis à cette famille de changer de vie sans changer de lieu de vie. Le jeu en valait vraiment la chandelle », a-t-elle conclu.

ET VOUS ?
Que pensez-vous de cette rénovation ?





Source link target= »_blank »