Achat immobilier neuf : comment le financer ?

Achat immobilier neuf : comment le financer ?


Des prêts aidés pour acheter un logement neuf

Les prêts aidés sont des dispositifs qui viennent compléter un prêt bancaire classique. Certains d’entre eux sont des offres nationales alors que d’autres peuvent concerner spécifiquement une région, une localité ou des catégories socioprofessionnelles particulières. Quoi qu’il en soit, ces aides financières ne sont pas à négliger.

Le prêt à taux Zéro (PTZ)

Si vous optez pour un programme immobilier neuf, le Prêt à Taux Zéro est l’une des aides financières les plus connues dont vous pouvez bénéficier. Comme son nom l’indique, c’est un prêt complémentaire qui vous est octroyé avec un taux d’intérêt nul (seules les banques ayant signé une convention avec l’État peuvent le proposer). C’est un levier intéressant très utilisé en complément d’un crédit immobilier par les primo-accédants. Il permet de financer l’accession à la propriété d’un logement neuf plus sereinement. Pour accéder à ce prêt, il faut toutefois remplir certaines conditions bien spécifiques.

Le Prêt Action Logement

Ce prêt aidé est proposé aux salariés et préretraités des entreprises privées ayant au moins 10 salariés souhaitant devenir propriétaires d’un logement neuf. Le gros avantage que présente ce prêt est qu’il a un taux fixe de 1 %. Tout salarié peut se voir octroyer le Prêt Action Logement sans condition d’ancienneté dans l’entreprise. Le montant maximal que vous pouvez obtenir est de 40 000 €, selon la localisation du bien que vous visez.

Le Prêt Accession Sociale (PAS)

Le PAS est un prêt aidé conventionné attribué, sous condition de ressources, dans le cadre de l’achat d’une résidence principale. Créé en 1993, ce prêt offre de nombreux avantages, dont le taux d’intérêt plafonné. Il n’est pas uniquement destiné aux primo-accédants. Toutefois, il est soumis à plusieurs critères assez stricts qui concernent surtout la situation de l’emprunteur, le type de bien visé et sa localisation.

Financer l’achat d’un bien immobilier avec tout ou une partie de son patrimoine

Pour le financement de votre bien immobilier neuf, un apport personnel est un avantage non négligeable. Il peut être constitué de vos propres économies, d’une donation, de la vente d’un fonds de commerce ou d’un héritage.

Pour disposer d’un apport personnel, vous pouvez aussi revendre votre logement. C’est d’ailleurs la solution la plus simple si vous êtes déjà propriétaire et que vous recherchez un logement plus grand. Cette vente vous permettra d’acheter un nouvel appartement neuf sans contracter un crédit trop important. De plus, l’apport personnel augmente vos chances d’obtenir de bonnes conditions de crédit immobilier auprès d’une banque.

Recourir à un prêt immobilier

Le prêt immobilier est le mode de financement classique d’un projet immobilier neuf ou ancien. Pour l’obtenir facilement, vous devez constituer un dossier solide pour convaincre les banques. Bulletins de paie, relevés bancaires, relevés d’épargne, avis d’imposition, revenus fonciers, pensions alimentaires, autres crédits bancaires en cours… tous ces documents permettront aux banques d’évaluer votre capacité d’emprunt selon vos revenus et charges.

Vous pourrez probablement compléter cet emprunt avec l’un des prêts aidés complémentaires cités ci-avant.

A lire également:

Maison en bois : quand faire une déclaration préalable de travaux ?

Les Français et la sécurité



Source link target= »_blank »