Agrandir une maison sans gommer son passé



Atelier GMD
Dans l’extension, les trois portes bleues mènent à la maison d’origine, enfin, celle de droite précisément. La porte centrale ouvre sur la cave ; celle de gauche sur une petite buanderie. Le toit, percé par deux fenêtres, montre les plaques de finition du complexe isolant imitant du lambris de bois. Quelques clins d’œil au passé ponctuent la pièce, à l’image de cette petite fenêtre cintrée évoquant celle de la partie en brique, de ce carreau de ciment noir et blanc au sol que l’on retrouve dans certains bâtiments de la chocolaterie Menier – dont le siège social se trouve toujours dans le village –, et même de la pente du toit identique à celle de la maison d’origine. Très lumineuse avec toutes ses ouvertures, la nouvelle pièce demeure très agréable à vivre ! L’atmosphère est également réchauffée par le choix de cette table en bois ancienne chinée, de ce plan de travail sur mesure en chêne, du bois pour les fenêtres de toit rappelant le bois de la panne centrale.

Carreaux de ciment : Carrelages du Marais ; Peinture Oval Room Blue : Farrow & Ball ; Cuisine : Ikea ; Suspensions en béton : Nude





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *