Assurance habitation : les tarifs baissent

Assurance habitation : les tarifs baissent


Les tarifs des assurances habitation baissent-ils réellement ?

Si les prix n’ont pas cessé d’augmenter dans de nombreux secteurs, les tarifs des assurances habitation sont apparemment en baisse. Dans son tableau comparatif, le comparateur d’assurance en ligne note une réduction de -17 % durant les 5 dernières années, tandis que pour l’année 2021, le taux de rabais est estimé à -2,5 %.

La raison de cette baisse ? L’émergence des assureurs 100 % en ligne qui proposent des prix très alléchants ainsi que la généralisation du télétravail qui a réduit le cambriolage de 20 %. Dans cet article, on vous explique tout en détail.

Les paramètres pris en compte pour déterminer le coût de l’assurance

Pour déterminer le coût d’une assurance habitation, les organismes tiennent compte de nombreuses variables. Parmi les facteurs qui entrent en ligne de compte, il y a :

  • la valeur de votre bien immobilier (le coût des remboursements en cas de sinistre);
  • la zone géographique où votre bien est implanté (risque lié aux inondations par exemple) ;
  • la date de construction (risque de sinistre plus élevé si le bien est vieux);
  • le niveau de sécurité de votre domicile (risque de cambriolage ou de vandalisme) ;
  • la franchise (le reste de la somme que verse le client en cas de sinistre) ;
  • le statut (locataire ou propriétaire).

L’émergence des assurtechs

L’assurtech ou insurtech (en anglais) est un terme récent qui désigne les assureurs 100 % en ligne. Ces sociétés ont vu le jour depuis 2010. Néanmoins, ce n’est que depuis quelques années qu’elles ont réellement pris de l’ampleur.

Ces plateformes proposent un service auquel vous pouvez accéder sur Internet. Leur réactivité est donc supérieure à celle des établissements d’assurance traditionnelle. De plus, même si ces sites n’offrent pas de garanties très complètes, leur tarif réduit compense largement cette lacune.

La généralisation du télétravail

La crise du Covid a révolutionné le mode de travail d’une grande partie des salariés. En effet, de nombreux travailleurs passent aussi bien leur temps au bureau qu’à la maison. Or, la présence physique du propriétaire ou du locataire dans le domicile a un effet dissuasif sur les cambrioleurs.

Fait intéressant, depuis 2020 les cambriolages ont baissé de 20 % d’après le ministère de l’Intérieur. Mais ce n’est pas l’unique impact de la généralisation du télétravail. Certains dégâts causés par une fuite ou un incendie sont facilement repérables et réduisent considérablement les dommages auxquels les logements sont exposés.

L’utilisation des alarmes pour augmenter la sécurité du logement

Si votre seule présence physique peut déjà réduire les cambriolages, l’installation d’une alarme a aussi un effet dissuasif et permet de minimiser encore plus le coût de votre assurance habitation. De nombreux assureurs conseillent l’utilisation de ce type d’appareil et récompensent les clients d’un rabais de 10 à 15 % sur les cotisations.



Source link target= »_blank »