Audit énergétique de copropriété : comment ça fonctionne ?

Audit énergétique de copropriété


L’audit énergétique représente une étude technique qui est réalisée afin de prendre conscience de la consommation d’un bâtiment en énergie. Elle s’intéresse particulièrement à détecter les potentielles sources de gaspillage, les postes qui sont plus coûteux et aux conseils d’amélioration, surtout avec une restauration de l’immeuble.

Jusqu’au 31 décembre 2016, l’audit énergétique en copropriété était obligatoire. Par la suite, cette obligation a pris fin, mais n’empêche il est important de tenir au courant les copropriétaires de ses avantages et de son fonctionnement, avant de mettre une résidence dans un projet de restauration intégrale.

Audit énergétique de copropriété : de quoi s’agit-il ?

Un audit énergétique sert à réaliser un bilan entier de la qualité énergétique d’un bâtiment. Il est possible de faire un audit énergétique au niveau de la copropriété ou bien à l’échelle individuelle au sein de votre habitation à partir de 2018. Plus précisément, c’est une étude technique qui se base sur la structure du bâtiment, la consommation énergétique du bâtiment, la qualité de l’isolation thermique et son matériel de chauffage, de ventilation, d’eau chaude, d’éclairage, etc.

Après la réalisation d’un audite énergétique de copropriété, le professionnel qui s’en est chargé doit vous offrir :

  • une représentation précise de l’immeuble : consommation d’énergie, configuration, niveau d’utilisation des équipements et leur état, etc.
  • des conseils d’évolution de la qualité énergétique : sur des consignes à suivre concernant la bonne utilisation des équipements installés ou le type de travaux à entreprendre ;
  • la priorité des travaux à entreprendre à long, à moyen ou à court terme ;
  • une organisation des travaux et leur mise en œuvre à l’aide d’un calendrier ;
  • une estimation des économies que vous pouvez réaliser grâce aux travaux.

Les travaux consistent de façon générale au remplacement de certains ou de tous les équipements selon la nécessité et la rénovation énergétique. Par ailleurs, il est important de ne pas associer le DPE qui est le diagnostic de performance énergétique avec l’audit énergétique.

Audit énergétique de copropriété : pourquoi le réaliser ?

Il est essentiel de faire la réalisation d’un audit énergétique, notamment avant de commencer des travaux de restauration. À ce titre, cette étude permet de viser les points forts de votre logement individuel ou de votre copropriété et de connaitre les travaux qui sont prioritaires.

Réaliser un audit énergétique dans une copropriété dans la partie privative et commune est une obligation pour les copropriétés qui ont plus de 50 lots avec un permis de construire qui est délivré avant l’année 2001 et qui dispose de systèmes de refroidissement et de chauffage collectifs.

Les entreprises qui comptent plus de 250 salariés sont aussi, depuis 2020, dans l’obligation de réaliser soit un audit énergétique de moins 4 ans ou être certifiés ISO 50 001 à hauteur 80 %.

La réalisation d’un audit énergétique est faite par un professionnel certifié RGE Etudes.

Comment fonctionne un audit énergétique de copropriété ?

Un audit énergétique ne peut être réalisé que par un professionnel dans le domaine et personne d’autre. Sa conception se déroule en différentes étapes :

  • pour commencer, le professionnel se met à faire la visite de l’immeuble afin de constater la qualité énergétique actuelle en faisant un état des lieux. Le but est de faire une étude de la configuration du bâtiment et de la consommation en énergie des habitants ainsi que l’état des matériaux collectifs ;
  • par la suite, la personne chargée de la réalisation d’un audit va faire des relevés de consommation en énergie afin d’avoir des informations plus précises ;
  • pour finir, le professionnel va vous donner des pistes d’éventuelles améliorations sous forme de liste en vous informant des travaux qui doivent être réalisés en priorités. Il doit aussi faire une estimation concernant les économies qu’il vous est possible de réaliser avec les nouveaux travaux.

En ce qui concerne le prix d’un audit énergétique de copropriété, celui-ci n’est pas instauré par la loi, mais il est établi par les spécialistes dans le domaine. Le prix n’est alors pas le même partout, il varie d’un professionnel à un autre. Par ailleurs, pour faire un audit énergétique au sein d’un logement individuel, le prix varie entre 500 et 1 000 euros. Dans le cas d’une copropriété, le prix peut toucher les 10 000 euros.

Article Source