Avant, pendant et après la construction d’une nouvelle maison

construction maison


La construction d’une nouvelle maison résulte d’un projet à long terme, pour des buts précis dépendamment du futur propriétaire. De par sa grandeur et son importance, il faut passer par plusieurs étapes avant sa réalisation. A savoir qu’une construction peut avoir lieu dès que vous avez acquis un terrain, ou même si c’est encore qu’une promesse de vente.

Permis de construire

Une construction doit toujours être légale aux yeux de la loi pour qu’elle puisse avoir lieu. Une demande de permis de construire doit alors se faire auprès de votre municipalité. Vous aurez un formulaire à remplir, auquel vous devez joindre la copie du cadastre, un plan masse et le plan des façades. En suppléments, il faut une coupe, des photos du terrain, un dessin et une notice descriptive qui expliquent comment le paysage sera transformé. Chaque commune ou un groupement de communes détermine son plan local d’urbanisme (PLU), dans lequel vous trouverez les règles et conditions de construction applicables. Sinon il y a le RNU (règlement national d’urbanisme).

Trouver la bonne entreprise

Dépendamment de votre budget et de vos attentes, vous devez prendre le temps de trouver la bonne entreprise en laquelle vous avez plus confiance et dont vous sentez avoir l’expertise nécessaire, ou les bonnes ressources. Leur portfolio doit en témoigner. La formule la plus économique et la plus sûre serait de confier votre construction à une entreprise, qui dispose de ressources complètes : architecte, couvreur, maçons, électricien, plombeur. Ainsi, vous n’aurez pas à changer de main à chaque fois et vous n’aurez pas à vous tracasser de trouver en temps voulu la bonne ressource, surtout s’ il y a des imprévus. Avec l’embauche de ressources indépendantes pour chaque partie de la construction, c’est aussi difficile de savoir qui a fait quelle faute si jamais le cas se présente.  

Afin d’éviter les mauvaises surprises, vous n’avez pas à accorder une confiance aveugle à l’entreprise. Vous avez droit à une surveillance systématique des travaux. Ainsi, les parties prenantes s’assurent que les travaux réalisés respectent les plans et exigences définis à l’étape de conception. Il existe pour cela des professionnels pour la sécurité. Un budget en plus mais qui peut s’avérer payant.

Remise des clés

La remise des clés approche? C’est alors le moment de vous préparer et de vous informer sur ce qui est à constater et à demander, sur ce que sont vos droits. Ainsi, vous pourrez vérifier les travaux effectués de fond en comble, pour voir s’ils répondent à ce qui a été discuté et mis dans le contrat de construction, à savoir notamment l’étanchéité de la toiture et des murs, les ouvertures, la tenue de la charpente, l’isolation thermique et phonique. Mais déjà, il faut commencer par jeter un œil à l’état général en se référant à la notice descriptive pour les vérifications.

Cela inclut de regarder en premier abord comment a été fait l’aménagement du terrain, comment est organisé le nouveau logement par rapport aux bâtiments ou paysages avoisinants, ainsi que le respect des constructions, clôtures, végétations ou aménagements adjacents. Par la suite, vous devrez vérifier les matériaux de construction, leur qualité et conformité. La peinture rentre aussi dedans, en matière de qualité et de couleurs. A ne pas oublier les points précis discutés autour du traitement des espaces libres, notamment les plantations à conserver ou à créer. Après vient le contrôle des plans d’accès, est-ce qu’on a bien tenu compte de l’organisation et de l’aménagement des accès à la maison et à ses aires de stationnement.  

Selon la garantie à laquelle vous avez souscrite, vous avez droit à certaines réclamations par la suite. Ça peut être :

  • La garantie de parfait achèvement pour les malfaçons qui surviendraient dans la première année.
  • La garantie biennale pour les défauts de fonctionnement des équipements durant les 2 prochaines années.
  • La garantie décennale pour les vices cachés affectant le gros œuvre, résultant à un logement inhabitable ou qui impacterait grandement sur sa solidité. 

Article Source