bonne ou mauvaise idée ?



Que l’on soit amené à travailler un peu, beaucoup ou passionnément à la maison, l’aménagement d’un espace de travail dans la chambre est une question à se poser. Dans certains intérieurs de très petite taille, on n’a pas vraiment le choix. Certes, l’idéal est d’avoir une pièce dédiée, un vrai bureau. Mais, souvent, ce doux rêve doit laisser la place à un aménagement astucieux. Et alors, lorsque l’on a plusieurs options – créer son espace de travail dans la chambre, dans le salon, ou dans l’entrée… – quelle idée retenir ? Quant à moi qui ai expérimenté plusieurs aménagements pour travailler à la maison, je vous dévoilerai où, chez moi, est désormais caché cet espace de travail, duquel je partage avec vous ces idées déco.

Globaleo Bois
Dans un monde idéal – et dans une maison idéale donc – un petit espace de travail trouve parfaitement sa place dans votre (grande) chambre, face à une vue dégagée, entre ciel et terre. Il se fond dans le décor de la pièce, n’encombre pas la vue – car, dans ce monde idéal, vous disposez d’une immense baie vitrée – et c’est une véritable source d’inspiration. Ce bureau de rêve n’est sans doute pas le vôtre, et c’est parfait ! Nous allons ainsi pourvoir nous amuser, et imaginer un nouveau rêve pour vous, afin d’aménager un bureau dans la chambre.

8 bureaux avec vue exceptionnelle

The Room Studio

Écartons le sujet de la chambre d’enfant, qui est une pièce bien particulière : le bureau y trouve naturellement sa place. Les enfants passent sans cesse (parfois un peu trop vite !) d’une activité à une autre : jeux par terre, travail sur un bureau, lecture sur le lit… Il est donc nécessaire que tout soit regroupé dans leur chambre, avec des espaces distincts, mais imbriqués. Et les fabricants de mobilier pour enfants sont très inventifs pour proposer des solutions intégrées et modulables.

Alice Magnan
Dans la chambre des adultes, si l’espace le permet, il est tentant d’aménager un coin bureau. Cela peut être une bonne idée, en veillant bien à quelques principes élémentaires, mais essentiels. Cet espace de travail doit rester discret, afin de ne pas transformer la chambre en bureau. Et une harmonie d’ensemble est préconisée pour l’ensemble du mobilier. Essayez notamment de conserver les mêmes couleurs entre le bureau, sa chaise et sa lampe d’une part, et le lit, ses coussins et ses lampes de chevet d’autre part.

Besoin des conseils d’un architecte d’intérieur ou d’un décorateur ?

Claire Barrera

Pour ne pas commettre de faute dans les harmonies, choisissez un bureau pour chambre qui se fond dans le décor, avec un minimum d’artifices. Une table aux lignes fluides, taillée dans le même matériau que l’armoire, avec une simple chaise discrète, permet d’optimiser l’espace, visuellement, et sous un angle pratique également. Le revers de la médaille : l’effet ‘chambre d’hôtel’, que l’on n’a pas forcément envie de retrouver chez soi.

PARIS STAGING IDF

À l’opposé de la chambre d’hôtel épurée, pratique mais pas toujours très chic, la saturation est à éviter. Votre chambre doit en priorité rester cet endroit préservé, où il fait bon se reposer. Alors, accoler le bureau au lit, avec en plus une accumulation de coussins sur le lit, et d’objets sur le bureau, ce n’est pas une bonne idée – surtout avec des meubles massifs, de couleur sombre. Vous n’aurez envie ni de dormir dans votre chambre, ni de travailler sur votre bureau. Le bureau doit laisser le lit respirer. Et vice versa !

Atelier PREMIER ETAGE
Si vraiment vous disposez de peu d’espace et que vous n’avez pas d’autre choix que d’aménager un bureau dans une petite chambre, ce dernier peut quand même trouver sa place tout près du lit. Pour une décoration harmonieuse, cette solution est envisageable avec un lit plutôt bas, et un bureau aux formes légères (plateau et pieds fins). Des tonalités neutres, agrémentées de touches acidulées, sont alors recommandées. Evitez alors d’encombrer ce bureau, pour en faire une jolie desserte.

Vous cherchez un pro pour aménager un bureau à domicile ?

Caroline ANDREONI

Vous pouvez mettre à profit une pièce aux formes atypiquespour y créer un espace de travail un peu isolé. Une soupente ou une mansarde offrent par exemple des espaces parfaits pour disposer un coin bureau dans une chambre d’adulte, ou encore une entrée en couloir. Ainsi, vous optimisez l’utilisation de l’espace. Et, surtout, la rupture dans l’espace crée un cloisonnement visuel – et psychologique – important. En effet, il est essentiel de bien dissocier espace pour dormir, et espace pour travailler.

Stephane Vasco

Lorsque votre chambre s’y prête, l’idéal est de créer votre espace de travail dans un coin-cocon. Cet espace n’a pas besoin d’être fermé ; s’il peut l’être, c’est encore mieux, mais ce n’est pas toujours faisable. Il suffit d’un renfoncement, d’une alcôve, où vous glissez une table et une chaise. Là aussi, la légèreté est de mise. Gardez toujours à l’esprit que le bureau doit s’inviter dans votre chambre en toute discrétion. Les interférences entre lit et bureau ne sont en général pas favorables au sommeil.

January

La version luxe de l’alcôve, c’est une petite pièce adjacente à la chambre, comme un grand placard, que l’on peut isoler avec des cloisons coulissantes. Des cloisons en verre permettront de faire circuler la lumière. Mais pensez au verre dépoli, pour profiter pleinement de cette solution, et ne pas laisser le travail empiéter sur vos nuits. Cette solution nécessite un bel espace, et la possibilité de dédier entièrement une partie de cet espace au coin bureau. La chambre est ainsi entièrement préservée.

spArch

Et il existe une alternative : mettre non pas le bureau, mais le lit dans une alcôve, en mezzanine idéalement. Votre bureau peut ainsi se déployer sur un pan de mur entier, si vous avez besoin de place pour travailler. Et le lit bénéficie d’un vrai effet-cocon, très appréciable. Cette idée peut être mise en œuvre lorsque la hauteur sous plafond, et la configuration de la pièce, le permettent. Votre chambre abrite ainsi deux espaces bien distincts : l’un pour travailler, et l’autre pour dormir.

Mood House Interiör

Et si je vous disais qu’une bonne idée consiste à créer un bureau escamotable dans un mur ? Vous profitez d’étagères intégrées dans un mur, et vous posez une grande tablette rabattable. Celle-ci, quand elle est abaissée, vous offre une table de travail. Et, une fois relevée, elle camoufle complètement votre bureau.

Ulrike Monso Photographe

Alors, vous l’avez compris, dans le cocon sacré qu’est la chambre, le travail peut s’inviter, mais tout en subtilité… Personnellement, j’ai choisi d’aménager mon espace de travail dans mon salon, pour éviter toute confusion.

Le Photographe Lyonnais





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *