Ce que Designscape 2020 nous a appris de nos intérieurs



La couleur est subjective
Plusieurs discussions intéressantes sur la couleur ont eu lieu pendant l’événement, notamment en ce qui concerne les éléments qui influencent nos choix en termes de palettes de couleurs.

Karen Haller a expliqué : « Je commence généralement la conversation en demandant ce qu’on veut ressentir quand on se trouve dans l’espace, et ce qu’on souhaite y faire. Ce sont les comportements que l’on aura dans cet espace qui déterminent le choix des couleurs. S’il s’agit d’une couleur tendance, très bien, mais le tout est de faire en sorte d’utiliser la couleur pour influencer le comportement. »

Dr Ranpura a insisté sur la manière dont nos préférences en termes de couleurs sont influencées par des facteurs externes. « La relation entre couleur et humeur dépend probablement de ce que nous avons appris, en fonction de notre culture », a-t-il expliqué en prenant l’exemple du rouge qui a différentes significations selon les régions du monde.

Le langage que nous utilisons pour parler des humeurs et de couleurs est un autre des facteurs qui a été souligné. « Nous parlons d’avoir les idées noires ou d’avoir le blues », a-t-il expliqué en suggérant que cela peut avoir un impact sur la manière dont nous ressentons ces teintes.

Quand nous lui avons demandé si les pièces sombres peuvent créer un sentiment de dépressions, Dr Ranpura a répondu : « Je dirais que cela dépend beaucoup de la personne. Certaines personnes peuvent se sentir exposées et anxieuses dans un espace ouvert et lumineux, créant peut-être un sentiment dépressif chez elles. D’autres se sentiront rassurées par une pièce qui les enveloppe. »

Qu’en est-il des tendances couleurs ? Ont-elles une influence sur nos choix ? « Les gens utilisent une couleur simplement car elle tendance pour créer un sentiment d’appartenance à un groupe », a expliqué Karen Halle.

Dr Ranpura est du même avis, mais précise que cela fait partie de l’être humain. « Nous sommes vraiment une espèce qui vit en troupeau, donc nos pensées sont contagieuses », explique-t-il. « Ce n’est pas seulement quelque chose que j’ai appris par mon expérience, ce sont mes connaissances sur ce que pense ma tribu des couleurs et des espaces. »





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *