ce qui fonctionne vraiment pour s’en débarrasser

ce qui fonctionne vraiment pour s’en débarrasser

Taches sur les draps ou le matelas, piqûres après la nuit ? Vous faites sûrement face à une invasion de punaises de lit. Ces dernières années, elles sont multipliées, et avec elles les interventions des entreprises d’éradications. L’association UFC-Que Choisir a, en effet, indiqué une hausse de 76 % dans une étude. Dans cette recherche, elle a questionné ses lecteurs, suite à leur expérience, pour connaître les méthodes fonctionnant vraiment contre ces nuisibles.

Les astuces vraiment efficaces pour se débarrasser des punaises de lit

Aux grands maux, les grands remèdes ! Face à une invasion de punaises de lit, il est essentiel d’avoir les bons gestes. Suite au sondage mené par UFC-Que Choisir, il semblerait que ce soient les techniques mécaniques qui permettent efficacement de se débarrasser des punaises de lit. Elles sont appelées de cette manière, car elles demandent l’action d’appareils électroménagers. Il s’agit de :

  • Laver ses vêtements et son linge de maison en machine à 60° ;
  • Mettre à la déchetterie les éléments contaminés ;
  • Un traitement par la chaleur en utilisant le sèche-linge pour les textiles qui ne se lavent pas ;
  • Un traitementfroid en plaçant ces mêmes textiles au congélateur ;
  • Faire appel à un professionnel pour un nettoyage du logement à la vapeur.

Malheureusement, d’autres méthodes restent insatisfaisantes pour les sondés comme d’aspirer le matelas, le sommier et le canapé. Vinaigre blanc, bicarbonate de soude, huiles essentielles… Les astuces naturelles n’ont également pas convenu.

Les produits chimiques sont-ils efficaces contre les punaises de lit ?

Les punaises de lit sont des nuisibles robustes qu’il vaut mieux éliminer rapidement avant leur prolifération. Lorsqu’on fait appel à un professionnel, celui-ci emploie généralement des produitschimiques : fumigènes, aérosols, sprays. Ces techniques ont reçu une mauvaise note de satisfaction de la part des personnes interrogées. Pour cause, ces insectes auraient développé une certaine résistance à ces substances.

À LIRE ÉGALEMENT :



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *