Combien coûte le stère de bois de chauffage ?

Combien coûte le stère de bois de chauffage ?


Comment mesurer un stère de bois ?

Le bois de chauffage est l’énergie la plus économique du marché du chauffage comparé au chauffage au gaz ou encore au fioul. Le stère quant à lui est une unité de mesure encore utilisée par les vendeurs de bois. Pour pouvoir mesurer le nombre de stères que peut composer un tas de bois de chauffage ou pour composer correctement un stère de bois, quelques critères sont à considérer. Le plus important d’entre eux est la longueur des bûches.

Tout d’abord, sachez que par définition, un stère de bois de chauffage représente un tas de bûches de 1 mètre de longueur empilées parallèlement sur une largeur de 1 m et une hauteur de 1 m. Il s’agit plus précisément de bûches de 1 m de longueur placées parallèlement dans un espace de 1 m³. Cependant, il faut savoir que si les bûches de 1 m qui constituent ce tas sont coupées à des longueurs de 20, 30 ou 50 cm, la hauteur du stère sera inférieure à 1 m. En effet, les morceaux de bois plus petits s’emboitent mieux, créant ainsi moins d’espaces vides.

À titre d’exemple, sachez qu’un stère de bûches de 1 m de longueur recoupées à 50 cm n’occupe plus que 0,80 m³. Et si un stère de bûches recoupées à 30 cm de longueur n’occupe que 0,66 m³, un stère de bûches recoupées à 20 cm de longueur n’occupe que 0,57 cm³. Ainsi, sachez que même si le volume du bois de chauffage diminue, la quantité quant à elle reste la même, autrement dit, le stère de bois de chauffage n’est pas toujours égal à 1 m³.

Pour pouvoir mesurer le nombre de stères de bois de chauffage, le volume total du tas de bûches, ainsi qu’un coefficient fixe en fonction la longueur des bûches, également appelé coefficient de foisonnement, sont à considérer.

Concernant ce coefficient de foisonnement fixe, voici ses valeurs en fonction de la longueur des bûches (cm) :

  • 100 cm : 1
  • 50 cm : 1,25
  • 45 cm : 1,30
  • 40 cm : 1,36
  • 35 cm : 1,43
  • 30 cm : 1,52
  • 25 cm : 1,67
  • 20 cm : 1,76

Le calcul du nombre de stères de bois quant à lui s’effectue en multipliant le volume total du bois une fois rangé (Largeur [longueur des bûches] X Longueur X Hauteur en m³) par le coefficient de foisonnement qui correspond à la longueur des bûches.

Ainsi, si des bûches de 35 cm (0,35 m) sont empilées parallèlement sur une longueur de 3 m et une hauteur de 2 m, le nombre de stères que compose ce tas de bûches est de : (0,35 X 3 X 2) X 1,43 = 3 stères. Dans le cas de bûches de 50 cm (0,50 m) empilées sur une longueur de 12 m et une hauteur de 2 m, le nombre de stères sera alors de (0,50 X 12 X 2) X 1,25 = 15 stères.

Sinon, pour pouvoir constituer des stères en fonction de la longueur des buches, vous devrez avant tout calculer le volume apparent d’un stère pour les bûches en question. Comme cité plus haut, il s’agit du volume (en m³) qu’occupe un stère de bûches selon la longueur de ces dernières, soit 0,8 m³ pour des bûches de 50 cm ou 0,66 m³ pour des bûches de 30 cm et 1 m³ pour des bûches de 1 m de longueur. Ce volume apparent en fonction de la longueur des bûches se calcule en divisant 1 par le coefficient de foisonnement fixe. C’est ce qui fait que pour des bûches de 50 cm, un stère est égal à 1/1,25 soit effectivement 0,8 m³. Ainsi, il ne vous reste plus par exemple qu’à constituer 5 stères de bûches de 50 cm en empilant parallèlement ces bûches dans un volume de 5 X 0,8 soit 4 m³. Il ne suffit effectivement que de multiplier le nombre de stères désirés par le volume apparent d’un stère de vos bûches.

Bien que le stère ne soit plus une mesure officielle de nos jours, il est encore utilisé par plusieurs vendeurs de bois. Il s’agit d’une unité ancienne qui date de l’époque à laquelle les consommateurs achetaient leur bois de chauffage au mètre avant de les recouper. Depuis, les dispositifs de chauffage au bois, ainsi que les comportements de consommation ont évolué vers du bois de chauffage prêt à l’emploi. Sinon, depuis 1975, sachez également que l’unité de mesure officielle du bois de chauffage est le mètre cube (m³).

Quel est le prix d’un stère de bois ?

Il faut savoir que le prix d’un stère de bois de chauffage peut varier en fonction de plusieurs paramètres qui sont les suivants :

En effet, les bois durs (hêtres ou chênes) se révèlent plus onéreux que les bois intermédiaires (arbres fruitiers, acacias ou châtaigniers) ou les bois tendres et résineux (pin ou sapin). Cela est dû au fait qu’ils présentent un excellent pouvoir calorifique et qu’ils mettent plus de temps à se développer.

Le taux d’humidité idéal pour le bois de chauffage est de 20 % au maximum. Cela permet d’avoir un combustible bien sec qui offre un meilleur rendement. Un taux d’humidité plus élevé devrait alors abaisser le prix du stère de bois de chauffage.

En effet, un stère de bois de chauffage ne donne pas le même volume (en m³) en fonction de la longueur des bûches. Et puisque le m³ est actuellement l’unité de mesure officielle du bois de chauffage, 1 m³ de bûches de 50 cm sera alors moins cher comparé à 1 m³ de bûches de 40 ou 33 cm. Effectivement, en fonction des cas, il est alors possible d’obtenir jusqu’à 40 % en plus.

Les frais de transport du bois de chauffage impactent également sur leur tarif.

Par ailleurs, il faut également tenir compte de la main d’œuvre, l’emballage ou le conditionnement, puisque tout cela représente un coût.

Ainsi, sachez que le prix d’un stère de bois varie actuellement entre 55 et 100 €. Si pour des bûches de 1 m de longueur, le prix moyen d’un stère est de 58 €, pour des bûches de 33 cm il est de 75 €.

D’autre part, il existe également d’autres combustibles en bois tels que les granulés ou pellets de bois et les briquettes de bois densifié. Ces derniers ne se vendent habituellement pas en stère, mais plutôt par kilogramme. En moyenne, le prix d’un kilo de granulés ou de briquettes de bois de chauffage est de 0,31 €.

La quantité de bois nécessaire pour chauffer en hiver

Ici encore, la quantité de bois nécessaire pour chauffer en hiver dépend de différents critères. Cette quantité dépend principalement :

Des températures hivernales clémentes ne demanderont pas la même quantité de bois de chauffage, comparées à des températures glaciales. La longueur des hivers, l’altitude du logement ou encore le niveau d’ensoleillement sont aussi à prendre en compte.

L’isolation ou encore la hauteur sous plafond des pièces et la surface à chauffer sont aussi à considérer.

  • De l’utilisation du chauffage au bois

Est-ce que vous utiliserez votre chauffage au bois comme chauffage principal ou chauffage d’appoint. En chauffage principal, une plus grande quantité de bois sera alors nécessaire.

  • Du dispositif de chauffage

En effet, un appareil de chauffage au bois plus récent sera moins gourmand qu’une vieille cheminée à foyer ouvert.

La quantité de bois de chauffage à acquérir dépendra également de votre routine d’usage de votre chauffage au bois. Une utilisation constante demandera effectivement plus de bois qu’une utilisation occasionnelle.

  • De votre température de confort

Celle-ci est propre à chacun. Si en règle générale, une température de 19 °C est recommandée, d’autres personnes peuvent préférer une température supérieure à 20 °C.

Comme précédemment cité le bois dur se consume plus lentement comparé aux autres types de bois.

Sinon, si votre habitation est bien isolée et que vous disposez d’un dispositif de chauffage au bois performant, il vous faudra entre 8 et 12 m³ de bois de chauffage pour un chauffage exclusif au bois chaque année. Dans le cas d’un chauffage au bois associé à un autre type d’énergie (électricité, fioul, etc.), il vous faudra entre 4 et 6 m³ de bois. Et pour un usage occasionnel, il vous faudra entre 2 et 3 m³ de bois de chauffage en moyenne. En termes de stère, s’il s’agit d’un chauffage exclusif au bois, vous aurez alors besoin de 4 stères au minimum pour pouvoir passer l’hiver.

À LIRE ÉGALEMENT :



Source link target= »_blank »