Comment aménager une salle de bains sous combles ?



Apprivoiser les combles pour les aménager est un défi. Et c’est encore plus vrai lorsque l’on décide d’y installer une salle de bains. Car entre les contraintes techniques, la hauteur sous plafond souvent limitée et les lignes atypiques du lieu, il faut sortir de ses principes d’aménagement habituels pour optimiser rangements et circulations. Si relever un tel défi vous tente, sachez qu’avec un peu d’imagination, en optimisant l’espace à disposition et en épousant l’architecture du lieu, il est possible de dompter ces espaces atypiques. Alors si vous cherchez quelques astuces pour installer une salle de bains pleine de charme dans les combles, cet article devrait vous intéresser…

TomMarkHenry
1. On simplifie le volume
Nul n’est besoin de faire compliquer pour être efficace. Si le volume à disposition est accidenté, mieux vaut jouer la carte de la simplicité et ne pas en rajouter. Une salle de bains où il fait bon se ressourcer est aussi une salle de bains nette et organisée. Pour faciliter la lecture du lieu, on opte ainsi pour des lignes simples et épurées, au moment de choisir les appareils ou les meubles, comme dans cette salle de bains australienne minimaliste.

On aime : Le blanc immaculé qui uniformise l’espace. Il permet d’oublier la sous-pente et le conduit de cheminée très présent.

Atelier d’Ar(t)chitecture Aurélie NICOLAS
2. On optimise les hauteurs
Bain, douche ou brossage de dents ne se font pas dans les mêmes conditions. Et si certaines activités nécessitent forcément une hauteur sous plafond optimisée, d’autres pourront se faire à hauteur réduite. On privilégie donc la belle hauteur pour la douche et la vasque et on glisse bain et rangements au plus bas, pour optimiser au plus juste l‘espace à disposition, comme dans cet appartement lyonnais.

On aime : La baignoire ainsi posée qui gagne en intimité.

Vous cherchez les conseils d’un architecte d’intérieur ?

D’un Lieu à L’autre
3. On détourne les codes
Avec ses hauteurs hors normes, l’espace sous comble semble souvent plus petit et étroit. Et dans la salle de bains, une fois la vasque, la baignoire et les rangement installés, on a tendance à se sentir oppressé. On n’hésite alors pas à décloisonner le volume pour éviter cette sensation d’enfermement, comme dans cette lumineuse salle de bains rennaise.

On aime : La circulation ainsi optimisée qui fait aussi la part belle à la lumière. L’espace gagne ainsi en fluidité.

Tom Robertson Architects
4. On opte pour le sur-mesure
Pour optimiser le volume, il faut en épouser les formes au plus près. Et si cet exercice peut s’avérer facile dans une pièce carrée, meublée d’éléments standardisés. Il devient beaucoup plus acrobatique sous les combles, comme tend à le démontrer cette jolie salle de bains australienne. On opte donc plutôt pour des éléments sur mesure, qui permettent de meubler plus facilement une salle de bains sous les toits, et d’en maximiser les rangements.

On aime : L’association d’éléments standards en partie basse et de rangements dessinés pour s’adapter au plus juste au volume à disposition. Elle permet en toute simplicité de limiter les coûts.

inée
5. On joue avec les miroirs
Lumière et perspectives sont souvent ce qui fait défaut dans une salle de bains sous les toits. Et il faut souvent rivaliser d’astuce pour transformer ces défauts en qualité. En jouant avec les miroirs, dont le potentiel en matière de décoration n’est plus à démontrer, on permet, comme dans cette petite salle de douche parisienne, de prendre l’espace plus grand et lumineux qu’il ne l’est.

On aime : La nature qui s’invite à l’intérieur. En brouillant la liaison avec l’extérieur elle renforce aussi l’impression que l’espace s’ouvre et prend une autre dimension.

Into interior design
6. On exploite tout le volume
Certains éléments et appareils dans une salle de bains ont une dimension incompressible, et doivent être installés sous la hauteur adaptée. D’autres en revanche, plus souples, peuvent trouver leur place dans de petits espaces insoupçonnés, qui seraient perdus si l’on ne faisait pas preuve d’un peu d’imagination.

On aime : Les rangements de cette petite salle de bains bretonne, qui laissent la part belle à une douche généreuse. Ils permettent aussi de stocker dans un minimum de place linges et produits de beauté.

Maciek Platek – Interior and Architecture
7. On mise sur la transparence
Entre la douche, la baignoire, la vasque et les rangements, une salle de bains classique se retrouve souvent surchargée. Et, lorsque le volume à disposition se veut atypique et la hauteur sous plafond peu standard, on pourrait vite se sentir étouffer. Afin de gagner en fluidité, mieux vaut alors brouiller les limites entre les différentes zones et miser pour cela sur la transparence.

On aime : La paroi de douche de cette salle de bains anglaise qui ne se laisse absolument pas deviner. Elle ouvre la perspective et donne l’impression que l’espace est plus grand et profond qu’il ne l’est.

Westcott Construction Ltd
8. On joue avec la couleur
La couleur, on le sait, est un magnifique faire-valoir. Et un élément coloré, dans un contexte uniforme, attire toute l’attention sur lui et permet si besoin d’occulter les défauts et autres inconvénients de son environnement. C’est le cas de cette douche anglaise, qui habillée de vert printanier devient le centre d’attraction de cette petite salle de bains sous les toits.

On aime : L’accent mis sur la partie la plus haute du volume. On en oublie ainsi la zone circulation très réduite et peu conventionnelle.

Charlotte Vauvillier
9. On multiplie les rangements
Les rangements dans une salle de bains sont une priorité. Car entre linges de toilette, produits de beauté et même d’entretien, on n’en a jamais assez. Dans une salle de bains sous pente, la différence de hauteur sous plafond est une contrainte à prendre en compte qui offre aussi en matière de rangement des ressources insoupçonnées. Nul besoin en effet de hauteurs normalisées !

On aime : Les rangements très bas de cette salle de bains parisienne, qui permettent de stocker bien plus de choses qu’un rangement standardisé.

10 astuces de pros pour plus de rangement dans la salle de bains

10. On privilégie la circulation
Lorsque l’on projette l’aménagement de sa salle de bains sous pente, il ne faut jamais oublier que l’axe de circulation ne doit pas être inférieur à 1,80 m de hauteur pour être efficace. Et plutôt que de l’imaginer d’un côté ou de l’autre de l’espace à disposition, il ne faut pas hésiter à le rendre central, afin d’optimiser au plus juste le lieu, comme dans cette petite salle de douche londonienne.

On aime : La petite hauteur sous plafond qui accueille les WC, et permet ainsi de privilégier pour la douche et la vasque, confort et générosité.

STUDIOKLEIN





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *