Comment bien choisir son matériel électrique ? – Blog-Travaux.org


L’installation électrique complète comprend l’alimentation électrique, le tableau électrique, la distribution des réseaux, l’éclairage, la climatisation, le chauffage électrique, etc.

Ces différentes branches sont importantes. Il faudra connaitre comment bien les choisir.  Il en est de même pour vos appareils électroménagers.

L’alimentation électrique par groupe électrogène

L’alimentation fournie peut être monophasée ou triphasée. Cela dépend du modèle du groupe électrogène que vous choisissez. De plus, le groupe électrogène peut être mobile et déplaçable.

Pour bien choisir votre groupe électrogène, il faut préalablement définir vos besoins. Pour les petites coupures, un groupe électrogène doté d’un système de régulation Inverter offre une tension parfaite. Elle sert à alimenter la télévision, les ordinateurs et autres appareils délicats et sensibles.

En revanche, pour un usage à long terme, il est préférable d’opter pour les modèles diesel qui sont plus performants. Si vous recherchez un groupe électrogène silencieux, qui n’émet pas plus de 60 à 90 dB, choisissez la version insonorisée.

Une fois que vous aurez choisi votre appareil, la première étape d’installation est de brancher l’inverseur de source à l’installation électrique. Il permet la commutation entre l’alimentation électrique du réseau et l’alimentation délivrée par le groupe électrogène lors d’une coupure.

L’inverseur de source est aussi un élément important qui assure la sécurité de l’ensemble du réseau. Il protège l’appareil d’une contre alimentation et réinjecte la tension sur le réseau électrique de la maison.

Les groupes électrogènes ont une autonomie de 4 à 12 heures. Côté prix, cela dépend entièrement du modèle choisi.

Un groupe électrogène insonorisé, par exemple, vaut de 4 000€ à 8 000€. Par contre, les modèles mobiles sur le chantier coûtent entre 400€ et 4 000€. Enfin, les versions triphasées sont tarifées entre 4 000€ et 20 000€.

Le tableau électrique

Le tableau électrique est la tour de contrôle de toute l’installation électrique d’une maison. De ce fait, cette fourniture électrique doit être choisie avec précaution en respectant la norme NF C 15-100 pour garantir le confort et la sécurité d’usage au moment de l’installation.

Pour choisir le tableau électrique, il faut d’abord sélectionner la taille idéale pour votre coffret électrique.

Ainsi, tenez compte de la surface totale de votre maison :

  • Pour une surface inférieure à 35 mou un appartement de  type T1, T2, vous devez choisir un tableau de deux rangées maximum.
  • Pour un logement ayant une superficie de 35 m2 à 100 mou un appartement de type T3 à T5, l’idéal est de choisir un tableau de trois rangées.
  • Si vous avez un bâtiment de taille supérieur à 100 m2 ou une grande maison type T5,T6, il vous faudra un tableau avec quatre rangées. En cas d’extension, vous pouvez ajouter un coffret d’une rangée.

Quelle que soit la marque ou le type de tableau que vous préférez, veillez à ce qu’il soit toujours certifié NF. Il en est de même pour les composants. De cette manière, vous disposez d’une installation électrique conforme aux exigences des normes françaises.

En outre, il y a la norme NF C 15-100 qui impose une installation de coffret électrique au sein de la GTL (Gaine Technique de Logement). D’après cette norme, vous devez aussi laisser un nombre d’emplacements libres avec 20 % de modules libres pour un logement individuel, au moins 6 modules pour un logement collectif.

Actuellement, il existe des tableaux prêts à poser. Ces dispositifs sont d’ailleurs faciles à installer par rapport à son équivalent à équiper. Mais, en cas de difficulté, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

La distribution des réseaux

Il existe plusieurs types de boîtes de dérivation dont les raccordements les plus courants sont : la boîte placo, la boîte pour maçonnerie et la boîte pavillonnaire.

La boîte de dérivation placo peut être encastrée dans des cloisons sèches. Par contre, la boîte pour maçonnerie est plutôt destinée à être scellée.

Cette dernière permet de construire des multipostes quand elle est associée à d’autres boîtes. Pour les raccordements électriques au niveau des combles, pensez à la boîte pavillonnaire. Elle permet d’accueillir plusieurs connexions. Pour les raccordements électriques extérieurs, optez pour la boîte étanche qui résiste parfaitement à l’humidité et la poussière.

La gaine ICTA est un dispositif utile pour regrouper et encastrer plusieurs fils dans un mur. C’est un conduit isolant possédant un système tire-fil, disponible en plusieurs dimensions. Elle sert donc à protéger les câbles électriques conducteurs.

Cependant, le diamètre des gaines ICTA accepté dépend de la marque, du type et du modèle de la boîte. La plupart disposent des entrées variables pouvant ainsi accueillir différents diamètres, de 16 à 20mm ou de 20 à 25mm, selon les modèles.

Pour les gros diamètres de gaine ICTA (40mm et 50mm), ils sont généralement acceptés par les boîtes étanches. Le prix de ce dispositif dépend de la qualité du produit (35€ à 150€)

La boîte d’encastrement permet de faire la liaison et la protection d’un réseau électrique, ainsi que le matériel de connexion terminal.

Les boîtiers d’encastrement se déclinent en simple, double, triple ou quadruple et en différentes profondeurs et diamètres. Son prix varie de 2€ à 50€ en fonction du modèle.

Le matériel pour l’éclairage

Pour l’éclairage, vous pouvez opter pour les ampoules LED ou encore les fluo-compactes. Ces modèles sont économiques et résistants. Selon le type d’application nécessaire, éclairage d’extérieure de salon ou autre, il y a différents flux lumineux  disponibles, exprimés en Lumen.

Ainsi une lumière douce correspond a un flux de 400 à 500 lm. Une lumière puissante, un flux de 700 à 800 lm. Pour une lumière très puissante, ce flux va jusqu’à 1.600 lm.

Par ailleurs, il est recommandé de choisir une ampoule dont l’indice de rendu des couleurs (IRC) est de plus de 80.

Les climatiseurs

Il y a les climatiseurs mobiles. Ces modèles sont généralement conçus pour les petites espaces, une seule chambre de 25 m² environ par exemple. Leur prix varie entre 200€ et 700€.

Il y a également les climatiseurs fixes monoblocs. Ces modèles sont moins performants et consomment plus d’énergie. La consommation de l’appareil par an, en kWh/an, est affichée sur l’étiquette de l’appareil. Elle vous servira de guide de choix lors de l’achat.

Enfin, il y a le type split system. Ce type de climatiseur est composé de deux unités : l’évaporateur est à l’intérieur de la maison, le bloc contenant le compresseur et le condensateur sont à l’extérieur.

Leur prix varie de 500€ pour dépasser les 2 000€ pour les plus sophistiqués. Le split est le modèle le plus performant que ce soit pour une utilisation domestique ou professionnelle.

Sachez que l’installation d’un split doit respecter la réglementation thermique RE2020. La consommation ne doit pas dépasser 50 kWhep/m² par an.

Les équipements de chauffage électrique

Les appareils de chauffage électrique doivent être certifiés NF, Sécurité et Performance et CE. De plus, les radiateurs électriques pour salle de bain doivent être de classe II.

Il faut dimensionner correctement son chauffage électrique pour éviter les surconsommations et dépenses inutiles. Il faut donc savoir que 30 Watts par m3 est largement suffisant lors de l’achat. Ainsi, pour un espace de 10 m², vous aurez besoin d’un radiateur de 1 000W.

Si le besoin énergétique est de plus en plus grand, il est conseillé de choisir plusieurs appareils de faible puissance. Il est plus avantageux alors de choisir deux radiateurs de 1 000W pour un besoin de 2 000W.

Le choix de ses appareils électroménagers

Désormais, la classe énergétique des appareils électroménagers est désignée par des lettres allant de A à G.

Outre la consommation énergétique, la taille de l’appareil est également un critère de choix. Réfrigérateur, congélateur, lave-vaisselle, machine à laver, sèche-linge ou autres, ils peuvent consommer de 150 à 500 kWh/an d’électricité. N’achetez donc pas plus que ce dont vous et votre famille avez réellement besoin.

  • Electricité
  • Guide Travaux



Source link target= »_blank »