Comment construire le futur de l’immobilier ? – Blog-Travaux.org


Dans un monde où la course à l’intelligence numérique et à la digitalisation fait rage, il faut bien choisir ses investissements. Par exemple, on parle actuellement de plus en plus de la Smart City.

C’est la création d’une ville connectée pour une meilleure gestion des ressources tant financières qu’écologiques. Et ce concept impacte également sur le domaine de l’immobilier.

Que vous comptiez faire construire votre bien ou l’acheter les clés en main, vous devez focaliser sur les nouvelles techniques digitales. Retour sur les quelques bons à connaître.

Le BIM

Le BIM est la nouvelle technologie utilisée pour la construction immobilière sur mesure. Il s’agit de créer un plan digital et une banque de données centralisée qui se mettront à jour en temps réel au fur et à mesure que le projet de construction avance. Ce qui permet notamment de mieux gérer vos chantiers et de suivre la progression de votre investissement.

C’est une technologie issue du ConTech et qui est très tendance actuellement. Mais il faut faire appel à un spécialiste en la matière pour la création de votre maquette digitale et de votre plateforme de gestion centralisée.

Le Smart-grid

Dans les maisons du futur, il ne s’agit plus simplement d’installer un réseau domestique pour la gestion de l’électricité à distance ou des différents appareils. L’immobilier du futur embarque ce que l’on appelle le Smart-Grid.

Il s’agit d’une nouvelle technologie qui utilise des capteurs et un réseau local pour mesurer les besoins et les dépenses énergétiques et en électricité de votre maison afin de réguler la distribution locale.

L’installation de Smart-Grid est bien évidemment du ressort de professionnel. C’est, bien plus qu’une simple tendance, une démarche écologique et économique qui permet de réduire les dépenses et évite le gaspillage des ressources.

La technologie de Smart-Grid peut être utilisée aussi bien pour l’électricité que pour le gaz, l’eau, etc. Il répond aux exigences des nouvelles normes de construction immobilière et aux mesures de développement durable.

Les données collectées par les capteurs sont conservées sur une plateforme dédiée. Ce qui aidera aussi les fournisseurs à créer une facture sur mesure pour chaque ménage.

Les home-stageurs digitaux

Vous connaissez certainement le concept de Home-Staging. Il s’agit d’une technique d’aménagement d’intérieur qui permet de valoriser l’espace et de mettre en valeur chaque cm2. Mais dans l’immobilier du futur, on parle de home-staging digital. Il existe même des spécialistes en la matière.

La naissance de ce nouveau corps de métier est notamment liée à la prolifération de la visite virtuelle. Afin de séduire les investisseurs, et les potentiels acheteurs, il faut savoir aménager les espaces, et ce, même dans le monde digital.

Travaillant aussi bien pour les particuliers pour peaufiner leur maquette de maison digitale que pour les courtiers immobiliers, voire pour les promoteurs : le home-stageur digital est le nouveau métier à la mode.

Les visites digitales

De plus en plus d’investisseurs s’intéressent aujourd’hui à la visite digitale. C’est pratique, modique et cela permet de mieux choisir ses investissements avant de lancer les procédures physiques. Selon les statistiques, plus de la moitié des ventes immobilières passent par une visite en ligne avant une visite physique.

D’où l’importance justement de faire appel à un home-stageur digital pour l’agencement numérique des lieux. Le but étant de convaincre du premier coup les visiteurs et de faire intervenir le facteur « coup de cœur » sur le bien.

La visite digitale n’est pas réellement une nouveauté sur le marché actuel. Voilà quelques années que les professionnels l’utilisent comme stratégie de marketing digitale. Cela permet de profiter d’un peu plus de visibilité sur le marché.

Les nouvelles techniques de photographie immobilières

Et la prolifération de nouvelles techniques de digital marketing dans le domaine de l’immobilier a permis de créer un autre nouveau corps de métier dans ce secteur. Notamment, il y a les pilotes de drones qui permettent de mieux couvrir les biens et de les mettre en valeur, et ce, aussi bien en extérieur qu’en intérieur.

Sur les sites des agences immobilières en ligne, il y a les vidéos de présentation des biens qui commencent par l’environnement en général des différentes propriétés avant la visite virtuelle proprement dite.

Pour la mise en place d’un bon plan de digital marketing pour la vente immobilière, faire appel à un bon photographe immobilier est de mise. C’est Le professionnel à même de mettre en valeur les propriétés et les différentes pièces en choisissant le bon objectif, le parfait appareil et en usant de quelques techniques de prise de vue idéales pour un sujet immeuble.

Mais désormais, un simple photographe n’est plus suffisant. Dans la prospection de l’immobilier du futur, vous devez aussi faire appel à un spécialiste du drone.

Pourrait-on un jour se passer de courtier immobilier ?

Le concept de Smart City et de PropTech n’en est encore qu’à ses débuts. L’évolution de ce marché est encore incertaine. Si certains y voient un avenir meilleur, pour les professionnels de l’immobilier, rien n’est moins sûr. En effet, il se peut qu’avec le développement de nouvelles technologies Proptech, les acheteurs et les vendeurs puissent se passer totalement d’intermédiaire.

Jusqu’à présent, le concept de Proptech semble être viable, et ce, aussi bien financièrement parlant que dans la pratique. Est-il durable ? Là est la question.

Si l’on se base notamment sur les avantages écologiques proposés par ce dernier, la réponse est oui. Mais peut-on réellement adapter cette approche à toutes les villes du monde ? Et pourrait-on financer un tel changement ? L’avenir de la Smart City est encore inconnu.

Pour l’instant, les professionnels de l’immobilier se félicitent d’avoir de l’aide, même numérique, dans la vente et la construction de leur parc immobilier.

C’est une manière comme une autre pour profiter d’une meilleure réputation sur le marché et d’assurer un accompagnement sur mesure aux investisseurs. Ils ne sont pas réticents ni méfiants, concernant cette évolution du marché. C’est d’autant plus le cas que le concept de Smart City en est encore à son gallot d’essai dans quelques villes et pays dans le monde.



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *