Comment entretenir une clôture de jardin ? – Blog-Travaux.org


Une clôture est avant tout un moyen pour délimiter votre propriété. Mais en fonction de sa solidité, elle peut devenir une barrière de protection qui va empêcher l’intrusion de malfaiteurs.

Il s’agit d’un équipement qui va vous protéger contre les regards indiscrets de vos voisins. A part son aspect fonctionnel, une clôture participe à embellir votre maison.

Elle peut lui donner de la personnalité. Que votre clôture soit en bois, en PVC ou un mur en gabion, elle peut être une plus-value pour l’architecture de votre maison.

Pour qu’elle puisse remplir tous ses rôles, elle se doit d’être bien entretenue.

Entretien d’une clôture en pierre et en béton

Les clôtures en pierre ou en béton sont extrêmement résistantes. Elles peuvent endurer n’importe quel mauvais temps. Leur résistance augmente d’autant plus lorsqu’elles sont recouvertes de crépis.

Du côté esthétique, ces deux types de clôtures se retrouvent souvent dans les quartiers résidentiels. Ceci s’explique par le côté sécurisant et imposant. Par ailleurs, elles limitent efficacement la visibilité.

A propos de leur entretien, les clôtures en pierre et en béton ont besoin d’un traitement particulier contre la mousse. Elles se salissent facilement après le passage de la pluie.

Pour éviter qu’elle ne retienne beaucoup de saleté, vous devez appliquer un traitement anti-mousse sur la façade de votre clôture. Seulement, vous devez utiliser un produit adapté à ces matériaux pour qu’ils n’abîment pas leur aspect.

A côté de cela, les produits anti-mousse se divisent en deux catégories à savoir les produits d’entretien curatif et préventifs. Vous devez donc faire votre choix en fonction du degré de saleté de la clôture.

Il est donc recommandé de faire appel à nettoyeur professionnel pour effectuer l’application. Il saura avec certitude les produits qui sont inoffensifs pour votre clôture.

En visitant le site Bricomarché : https://www.bricomarche.com/c/amenagement-exterieur/cloture-grillage-et-brise-vue/cloture-de-jardin/129620, vous pouvez découvrir plusieurs types de produits d’entretien ainsi que des outils de nettoyage pour votre clôture.

Après le traitement anti-mousse, vous pouvez nettoyer votre clôture avec un nettoyeur haute pression. Veillez à ne pas être trop proche du mur pour éviter des dommages. 

Entretien d’une clôture en PVC

Le PVC est un matériau robuste et solide si bien qu’il pourra habiller correctement votre clôture. Son avantage, c’est qu’il résiste aux aléas climatiques. Son apparence ne changera pas sous l’effet du gel ni des rayons UV.

L’entretien du PVC est le plus simple comparé aux autres matériaux de clôture. Pour le conserver, il n’y a qu’à le nettoyer régulièrement. La fréquence du nettoyage va dépendre de la couleur du PVC. Une couleur sombre vous donne l’avantage d’un lavage une fois par an. Avec une couleur claire, vous devez vous y prendre le plus souvent que possible.

Pour nettoyer une clôture en PVC, vous aurez besoin d’un mélange d’eau savonneuse et du vinaigre blanc. Cette composition va non seulement assurer la propreté de votre clôture mais aussi elle ne causera pas de dommage du côté esthétique.

Vous pouvez opter pour un nettoyant plus puissant dans le cas où la clôture est particulièrement sale. Cependant, sachez que les produits chimiques pourraient ternir l’aspect du PVC.

Avec une clôture en PVC blanc, la couleur aura tendance à virer au jaune. Il est donc mieux de sélectionner un produit nettoyant écologique.

Pour le matériel, il est conseillé d’effectuer le nettoyage avec une éponge végétal pour que le PVC n’ait pas de rayure. Une éponge synthétique peut aussi faire l’affaire. Les éponges à récurer sont à bannir.

Entretien d’une clôture végétale

Une clôture végétale est en même temps écologique et esthétique. Il s’agit de la clôture la plus naturelle qui peut délimiter promptement votre jardin. Pour que la clôture puisse être une vraie brise vue, la plante doit avoir des feuillages denses.

Seulement, l’harmonie de l’environnement nécessite un entretien régulier car certaines plantes peuvent pousser rapidement.

Arrivée jusqu’à une certaine hauteur, vous devez tailler la plante. Pendant une année, vous devez au moins tondre deux fois. Il est vrai que cette tâche demande beaucoup d’énergie et de temps, mais le résultat peut être impressionnant.

A la place des produits d’entretien, vous devez avoir les outils nécessaires pour que la taille ne soit pas trop pénible.

Si vous n’avez pas le temps ni les outils d’entretien indispensable pour la tonte, sachez qu’il existe des professionnels qui peuvent le faire pour vous. Ils pourront se charger d’un entretien spécial pour que votre clôture végétale puisse embellir votre jardin.

Entretien des clôtures en composite

La clôture en composite se compose de fibres de bois mélangées avec de la résine synthétique. Ce qui fait que son apparence se rapproche du bois. Étant donné qu’elle est compacte, elle ne nécessite presque pas d’entretien.

Si elle se salie, vous n’avez qu’à la nettoyer avec un nettoyeur haute pression. Opter pour ce type de clôture est très avantageux car elle ne bougera pas même après dix ans.

Il existe une autre clôture qui se nettoie avec un nettoyeur haute pression. Il s’agit du mur en gabion. Notons que cette clôture est composée d’une cage qui est remplie de pierres.

En fonction de la région où vous habitez, vous pourriez ne pas avoir besoin de cette appareil en milieu sec. Par contre, une région humide nécessite l’emploi d’un nettoyeur de faite que de la mousse peut s’incruster entre les pierres.

Entretien d’une clôture en bois

Étant donné que le bois est une matière naturelle, elle offre un style authentique à votre jardin. Le petit problème, c’est que le bois peut se dénaturer rapidement sous l’effet des intempéries sans un entretien régulier. Le bois doit également être bien traité au préalable avant sa pose.

Les lames de bois ou les panneaux doivent alors être traités dans l’autoclave au cours de leur processus de fabrication. De cette façon, il aura une faculté antifongique.

En ce qui concerne la protection contre les rayons UV et l’humidité, l’apparence du bois doit être préservée soit avec de la peinture soit avec de la lasure.

La forte teneur en pigments dans la peinture permet de protéger une clôture en bois contre les UV. En utilisant une peinture bien couvrante, vous éviterez l’infiltration d’eau dans le bois.

Cependant, l’humidité naturelle du bois pourra s’échapper aisément. L’inconvénient de la peinture, c’est qu’elle va camoufler le côté naturel du bois. Elle va en effet masquer les veines par l’intermédiaire de sa couche opaque.

En optant pour la lasure, vous allez pouvoir conserver le charme du matériau. Elle peut préserver l’aspect naturel du bois du fait qu’il s’agit d’un produit incolore.

Elle est aussi bien efficace que la peinture car elle a une propriété hydrofuge et microporeuse. Toutefois, sa capacité de protection contre les rayonnements UV laisse à désirer.

Par conséquent, la lasure doit être appliquée au moins une fois par an pour que la clôture soit bien protégée. En revanche, vous n’aurez à renouveler la peinture de votre clôture que tous les 4 ou 5 ans.



Source link target= »_blank »