Comment évoluent les intérieurs en 2021 ?



Inhale l’agence
Une nouvelle délimitation des espaces prend place

L’aménagement du bureau n’est pas la seule conséquence de la crise sanitaire sur nos logements. Les nouvelles délimitations et organisations des espaces s’installent dans la durée, comme l’observent les professionnels de la maison. « Au delà du bureau, on assiste à un retour aux espaces clos ou faciles à isoler du reste de l’habitation. Ces dernières années, on décloisonnait à tout va et le manque d’intimité a dû peser récemment », analyse Amélie Colombet, qui observe une volonté de la part de ses clients de revenir à des espaces plus cloisonnés, en dur ou grâce à des solutions pivotantes, coulissantes, vitrées, afin de zoner les fonctions.

Pour permettre une telle délimitation sans nuire à la circulation de la lumière et à la sensation d’espace, les cloisons transparentes sont toujours très plébiscitées cette année. Sur Houzz, le nombre de recherches sur les claustras ou les verrières a ainsi augmenté au cours des six premiers mois de l’année, en comparaison avec la même période en 2020. « Les gens aiment beaucoup les claustras en bois car ils constituent une cloison transparente », confirme Alexandra Gorla. Pour Marion Dubost, l’engouement pour les verrières et claustras est encore plus important dans le cas d’aménagement de petites surfaces car ils permettent de cloisonner sans fermer et de créer des petites zones d’intimité dans un espace ouvert.

Car il est important de préciser que nous ne recloisonnons par complètement nos espaces à vivre pour autant et que les cuisines semi-ouvertes ont toujours le vent en poupe, comme le montrent les recherches réalisées sur Houzz. « La cuisine ouverte sur le salon est toujours très demandée, mais elle doit en même temps être bien délimitée avec chaque chose à sa place », complète Alexandra Gorla.





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *