Comment lutter contre l’humidité dans la maison


Une maison saine se reconnait à la mesure de son taux d’humidité qui est généralement entre 45 à 65. Un habitat dont le taux d’humidité dépasse cet intervalle est considéré comme un logement trop humide. La présence d’humidité dans la maison a de nombreuses origines telles qu’une inondation, des fuites, une mauvaise étanchéité, des appareils ménagers, etc. Elle génère également des dommages parfois importants pour l’habitat et fait aussi encourir des risques pour la santé de ses habitants. Il est donc important de supprimer cette humidité en découvrant les causes et la nature afin de pouvoir parfaitement la traiter.

Quelles sont les manifestations fréquentes de l’humidité dans la maison ?

Dans une maison humide, la température perçue est souvent inférieure de 4 ° comparativement à la température réelle. L’humidité laisse toujours certains indices derrière elle dans une maison. En effet, par différents signaux comme : la présence de taches et de moisissures sur les murs, les papiers peints se décollant, les auréoles au plafond, l’apparition de fissures, la présence de salpêtre et de champignons, le sol transpirant, les murs qui ruissellent, l’atmosphère qui devient moite, la buée sur les fenêtres, la cave où plane une infecte odeur de renfermé, la salle de bain mal ventilée où la condensation s’évacue très mal, etc., on a la certitude que la maison où l’on habite est humide.

Ces signaux sont à prendre au sérieux, car la propagation de champignons dans l’habitat trouve toujours son origine dans une humidité extrême. À cette humidité, s’ajoutera d’autres facteurs favorisants le développement de champignons, moisissures, salpêtre et mérules. Leur présence dans un logement pourrait causer de lourdes conséquences à la fois sur son état général et la santé de ses habitants.

Quelles sont les conséquences de l’humidité dans une maison ?

Les conséquences d’une excessive humidité dans un habitat sont plus ou moins importantes. Comme indiqué précédemment, les milieux humides favorisent la condensation, le développement et la croissance des bactéries, des acariens, des moisissures, du salpêtre, de la mérule, etc. qui envahissent les murs et les matériaux de construction. Ces conséquences qui paraissent mineures peuvent parfois cacher des problèmes plus importants qui vont participer à la détérioration de votre maison.

Sur ce site, il y a des experts qui vous accompagnent dans la lutte contre l’humidité de votre habitat. Sur le plan technique, les répercussions de l’humidité dans la maison peuvent être néfastes, car elle peut abîmer la structure d’un bâtiment et pourrir une charpente. Sur le plan économique, la présence de l’humidité de la maison peut décourager d’éventuels acheteurs et dévaloriser un bien.

En plus des dommages sur le plan technique et économique, l’humidité dans la maison occasionne à plus ou moins long terme, de sérieux problèmes de santé comme l’arthrite déformante et l’arthrose, les problèmes de digestion ou de respiration difficile, l’apparition d’œdèmes ou de gonflements. L’exposition à des taux d’humidité élevés peut également occasionner la sensation de lourdeur et de fatigue.

Quels sont les traitements pour lutter contre l’humidité excessive dans une maison ?

Pour lutter contre une extrême humidité dans votre habitat, il faut dans un premier temps définir les causes. Pour cela, il est parfois indispensable de faire appel à un expert qui établira un diagnostic suivi d’un devis traitement de l’humidité et qui vous recommandera le traitement approprié. Si certains traitements sont faciles à réaliser par soi-même, d’autres qui sont complexes exigent qu’on fasse appel au spécialiste.

Étant donné les risques que fait encourir la présence d’humidité dans la maison à notre santé, il est primordial de réaliser les traitements qui s’imposent pour désinfecter la maison et stopper ainsi la colonisation lorsque le taux d’hygrométrie est trop important. Suivant les cas, il existe différentes solutions pour lutter contre l’humidité et garder une maison saine. Parmi celles-ci, il y a les solutions préventives comme la vérification du taux d’humidité dans la maison à l’aide d’un testeur d’humidité ou d’un hygromètre.

Il est également possible de faire installer une VMC (simple ou double flux), une VMR ou un échangeur d’air géothermique qui permet une ventilation naturelle. Lorsque vous remarquez la présence de moisissures sur vos murs, il faut automatiquement nettoyer les parois contaminées avec de l’eau de Javel. Il existe également des enduits ou de la peinture anti-humidité qui peuvent protéger les murs.

Si votre problème d’humidité provient d’une fuite d’eau, la première chose à faire est de trouver sa provenance et de la réparer. Lorsque l’origine de l’humidité dans la maison a pour cause la porosité des murs, il faudra réaliser des traitements hydrofuges pour rendre imperméables les murs. Lorsque la présence de salpêtre est détectée, dans ce cas, il faut appliquer un traitement local. Parfois, il est nécessaire d’associer différents traitements pour résoudre les problèmes d’humidité dans votre maison.

Article Source