Comment se cacher des voisins rapidement ?



MEERO
1. Planter une haie
Si elle a de prime abord un rôle utilitaire en délimitant la parcelle d’un terrain, la haie représente une solution naturelle et écologique efficace pour se cacher d’un vis-à-vis une terrasse un peu trop présent. Pour une belle densité, privilégiez des variétés de plantes compactes telles que les thuyas, l’if, le chèvrefeuille arbustif ou le genévrier.
Une autre solution : multiplier les essences des arbustes de la haie. Elle évoluera ainsi au fil des saisons et en fonction de la floraison de chacune des variétés. Quel que soit le type d’arbustes choisi, sachez toutefois qu’ils nécessitent d’être taillés régulièrement.

Ce que dit la loi : L’article 671 du Code civil stipule que si la haie fait moins de 2 mètres de haut, elle doit être plantée à 50 centimètres de la clôture commune avec son voisin. Si vous souhaitez qu’elle dépasse cette hauteur, alors elle doit être à 2 mètres, au minimum, de la limite séparative des deux terrains.

Vous n’avez pas la main verte ? Il existe une autre option : la haie artificielle. En plus de ne nécessiter aucun entretien, celle-ci résiste facilement aux intempéries. Parfois moins esthétique que la haie végétale, elle permet toutefois de profiter d’une occultation immédiate. La bonne idée : mixer les deux types. De cette façon, la haie artificielle sera moins présente.

Le prix : Pour une haie artificielle, comptez entre 12 et 50 euros le mètre carré. Une haie imitant le buis pourra atteindre 55 euros le mètre carré.

Tout savoir sur les haies





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *