Comment utiliser l’ardoise au jardin ?



L’ardoise est une roche métamorphique de la famille des schistes au grain très fin qui peut se cliver en lames. Cette propriété l’a longtemps cantonnée en matériau de couverture alternatif aux tuiles. Elle fait partie de l’architecture régionale dans les principaux bassins d’extraction en France : Anjou, Bretagne, Alpes… Les anciens prisaient aussi ses déclinaisons de couleurs du blanc au noir, en passant par les gris, les rouges sombres ou les verts, qu’ils utilisaient en parement ou en dallages.

Aujourd’hui, l’ardoise provient majoritairement du Portugal et du Brésil et est employée massivement au jardin, quelle que soit la région. Elle est devenue l’un des signes distinctifs des extérieurs contemporains, la championne des jardins minéraux d’inspiration zen et la compagne idéale des nouvelles constructions aux toits plats. Notamment en raison de son caractère décoratif et simple en entretien. À noter que ces réalisations au goût du jour boudent les déclinaisons de couleurs et que seules les pierres noires et grises, parfois aux reflets bleutés, sont plébiscitées. Olivier Dubois, paysagiste qui officie près de Laval, affectionne particulièrement ce matériau qu’il met souvent en œuvre. Il a bien voulu nous initier aux usages contemporains de l’ardoise au jardin.





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *