Créer un jardin vertueux pour la planète !

Créer un jardin vertueux pour la planète !


Changer de regard sur son jardin et ne plus le considérer seulement comme un atout esthétique : cette révolution à l’œuvre dans nos jardins les transforme en espace de vie et d’accueil pour la biodiversité. 76% des Français considèrent que leur jardin est un moyen de contribuer, à leur propre échelle, à la protection de l’environnement*.

Protéger l’Environnement, c’est protéger son environnement.

Un jardin sain est un jardin sans danger pour ses habitants, adultes, enfants, animaux de compagnie, faune et flore… C’est un espace au sein duquel se développe un bien-être commun.

Dans les faits, il est non seulement possible, mais surtout déterminant, de faire le choix d’un entretien respectueux de son jardin, pour le bénéfice de tous (environnement, utilisateurs, climat…). Deux tiers des Français (65 %) disposent d’un jardin* : à cette échelle, la démarche individuelle devient un effort collectif aux bénéfices concrets et immédiats pour l’environnement. Cet effort est décuplé par la capacité de pédagogie du jardin, qui demeure un lieu de cohésion et de sociabilité. Il s’agit sans nul doute de la « pièce » de la maison qui favorise le plus de partage d’expérience, au profit des jeunes générations.

Nos conseils pour rendre son jardin vertueux pour la planète

Des décisions simples mais avec un fort impact peuvent permettre de mettre en place un entretien plus vertueux de votre jardin. En premier lieu, fini les produits phytopharmaceutiques : ils sont de toute façon interdits à la vente au public depuis le 1er janvier 2019. Les professionnels du paysage ne pourront plus les utiliser à partir du 1er juillet 2022.

Les professionnels du jardin doivent pour la création de nouveaux jardins répondre à des normes favorables au développement de la biodiversité, à la création d’îlots de fraicheur, à une meilleure qualité des sols et de l’air, essayez de faire de même ! Vous pensiez bétonner ou carreler votre jardin ? Effectivement c’est attirant, car il plus facile d’entretien. Pourtant, c’est un rempart définitif à la reconquête de la biodiversité et à l’instauration d’un milieu naturel équilibré au sein du jardin. A éviter donc.

Des experts qui s’adaptent

Si le regard sur les végétaux et leur place dans la chaîne de valeur environnementale évolue, des efforts de pédagogie sont encore nécessaires : les « mauvaises herbes » ne sont pas mauvaises, et contribuent fortement à la préservation d’une biodiversité équilibrée, prospère et essentielle à son jardin ; une pelouse, peu écologique car gourmande en eau, peut être facilement remplacée par des plantes couvre-sols ; l’arrosage connecté permettra de réduire les coûts financiers et environnementaux ; la construction d’un muret en pierres sèches sera favorable à la biodiversité tout en étant très durable.

Les professionnels du paysage peuvent apporter des conseils structurants et une vision à long terme, pour anticiper le développement d’un jardin adapté aux envies et contraintes (climat, nature du sol, capacité d’entretien…).

Vous souhaitez trouver un professionnel de confiance ? L’UNEP, l’Union National des Entreprises du Paysage vous aide à trouver un paysagiste près de chez vous. Retrouvez toutes les informations sur leur site : https://www.lesentreprisesdupaysage.fr/

* Enquête menée par l’Ifop pour l’Unep – Les Entreprises du Paysage en mars 2019, sur un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus



Source link target= »_blank »