Du blanc pour « agrandir » et sublimer un duplex



MADA Architectes
Après. Toujours dans ce souci d’éclaircir les volumes, l’ancien parquet flottant a été conservé, mais poncé et repeint en blanc avec une peinture utilisée pour les sols des garages – et donc plus facilement lessivable. L’ancienne bande de carrelage qui longeait jadis les meubles de cuisine a été déposée et remplacée par un carrelage blanc qui se fond avec le parquet, évitant ainsi une rupture visuelle.

Afin d’optimiser l’espace et les fonctionnalités de la pièce, les architectes ont imaginé un îlot central mobile, composé d’un plateau sur mesure en porte-à-faux, de meubles du commerce, et fixé sur des roulettes. Le meuble de 160 x 180 cm, entouré de tabourets vintage, peut ainsi être déplacé et devient malin ! « L’idée était d’avoir un espace central, autour duquel gravite toute la vie de l’appartement, pour manger, pour travailler, pour recevoir… Le tout dans une atmosphère conviviale », raconte Alexia de MADA Architectes. Pour optimiser davantage encore l’espace, une cuisine linéaire, avec un placage bois et un plan de travail en pierre reconstituée – comme pour l’îlot –, a été préférée. Elle dissimule tout l’électroménager nécessaire, et arbore un look contemporain qui n’a plus rien à voir avec la précédente version. Idem au niveau des étagères sous pente, refaites en plâtre. Grâce aux poutres, l’appartement garde cependant le cachet de l’ancien. L’ensemble demeure convivial et chaleureux.

Meubles de cuisine : Castorama ; Plans de travail : Ikea ; Tabourets : La Boutique Paris (Quai de la Mégisserie)





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *