Esprit vacances dans une cuisine à vivre


À Bordeaux, dans le quartier des Chartrons, cette bâtisse de 88 m² a été partiellement remodelée par l’architecte d’intérieur Victoria Douyère pour un couple de trentenaires parisiens qui a décidé de s’installer dans le sud avec son fils, âgé de un an. Ici, l’espace cuisine et le salon ont été inversés afin de créer une pièce à vivre moderne, conviviale et fonctionnelle, tout en bénéficiant d’un séjour plus spacieux. « Les propriétaires des lieux, qui me suivaient sur Instagram, m’ont proposé une mission à distance au début du premier confinement, lorsque mes chantiers étaient à l’arrêt. J’ai effectué la conception de leur projet de rénovation sur la base des plans qu’ils m’avaient fournis. Sélection des matériaux, conception du mobilier sur mesure, conseil pour le choix du mobilier et des éléments décoratifs… Je les ai accompagnés afin de créer un espace de vie cohérent, convivial et fonctionnel. J’ai également pris en charge la consultation des entreprises et des devis de fournitures, puis ils ont effectué eux-mêmes le suivi de chantier », explique Victoria.

Victoria Douyère
Coup d’œil
Qui vit ici : un couple avec un enfant
Emplacement : à Bordeaux
Superficie de l’espace cuisine/salle à manger : 13 m²
Durée des travaux : 5 mois
Année du projet : 2020
Architecte d’intérieur : Studio Victoria Douyère
Budget : Budget total, 145 000 € TTC, et budget cuisine, 18 000 € TTC (hors travaux de plomberie, électricité, peinture, parquet)

Photos : Lionel Moreau

Victoria Douyère

Avant. Auparavant, la cuisine était nichée côté jardin et le salon côté rue. Pour maximiser la taille du salon, les propriétaires ont décidé d’inverser les deux espaces. Cette nouvelle configuration des lieux leur offrait également la possibilité de bénéficier d’un accès vers le jardin depuis le salon avec la création d’une grande baie vitrée. « Orienté nord, le salon d’une superficie de 16 m² était plutôt sombre. La cuisine d’origine était quant à elle surdimensionnée par rapport au reste de la pièce à vivre », explique Victoria.

Victoria Douyère

Après. Dans cet espace d’une superficie de 13 m², qui accueillait auparavant le salon, Victoria Douyère a implanté la zone cuisine ouverte sur la salle à manger. Elle est séparée du salon par une semi-cloison surmontée d’une verrière en bois, dont les lignes s’inspirent de la douceur des arches pour délimiter la cuisine et la salle à manger.

Find Pro For More Ideas

Vous êtes en quête d’un artisan pour votre projet en rénovation de cuisine ?
Nous vous aidons à trouver les meilleurs pros

Victoria Douyère

Avant. « Un IPN a été posé pour supprimer le mur porteur de l’entrée (à gauche sur la photo) et le remplacer par une cloison qui a été avancée sur l’espace cuisine. L’électricité et la plomberie ont été intégralement refaites à neuf et l’ancien radiateur disgracieux a été remplacé par un modèle en fonte équipé d’un système électrique », nous livre Victoria.

Tendances cuisines 2022 : Que demandent les Français ?

Victoria Douyère

Après. L’ancien plancher a été déposé au profit d’un parquet contrecollé en chêne verni aux tons clairs. La pose à bâtons rompus apporte une touche contemporaine et graphique.

Parquet : Décoplus

Victoria Douyère

Avant. Cet espace mêlant blanc et bleu nuit, qui rassemblait les rangements de l’ancien salon, s’est métamorphosé en un cocon ultra lumineux faisant la part belle aux matières brutes et organiques.

Victoria Douyère
Victoria Douyère
Après. Pour apporter du caractère et de la chaleur à cet espace, les propriétaires des lieux ont misé sur un papier peint au motif végétal, qui s’associe au bois clair et à un trio de suspensions en fibres naturelles. « Je me suis inspirée des ambiances de maisons de vacances du Cap-Ferret en intégrant ces luminaires et ces chaises en raphia », explique Victoria.

Décor mural : Udaipur, Ananbô

Victoria Douyère
Victoria Douyère
Pour jouer la carte du contraste graphique, les pièces de mobilier et éléments de décoration aux tons neutres sont rehaussés par quelques touches de noir.

Suspensions : Honoré ; Chaises : AM.PM ; Table : ferm Living ; radiateur électrique en fonte : Frédéric Matt

Victoria Douyère
La confortable banquette et les verrières en chêne qui encadrent élégamment cet espace ont été réalisées sur mesure par un menuisier.

Notons la présence d’un interrupteur côté banquette, qui permet d’utiliser l’espace en dehors des repas, pour travailler sur un ordinateur par exemple.

Trouvez un menuisier près de chez vous sur Houzz

Victoria Douyère

Avant. « 3 m² ont été récupérés côté entrée pour créer un WC invités et une série de rangements derrière les meubles de cuisine », précise l’architecte d’intérieur. L’accès à la nouvelle cuisine depuis l’entrée a donc été fermé.

Victoria Douyère
Victoria Douyère
Victoria Douyère
Entièrement réalisée sur mesure, cette cuisine laquée aux tons doux s’associe à un élégant plan de travail et à une crédence en céramique effet marbre blanc. La robinetterie en laiton brossé apporte une note précieuse à l’ensemble.

Cuisine : Blomkål ; Peinture mobilier : Shaded White, Farrow & Ball ; Peinture des murs : Strong White, Farrow & Ball ; Céramique : Glem White poli, Xtone ; Robinetterie : Neve

Victoria Douyère

Dans cet espace de 13 m² servant autrefois de salon, l’architecte d’intérieur est parvenue à aménager une cuisine confortable, optimisée par des rangements toute hauteur, ainsi qu’un agréable coin repas, utilisable aussi pour se retrouver en famille ou vaquer à d’autres occupations que celles liées à l’alimentation.


ET VOUS ?
Que pensez-vous de cette renovation ?





Source link target= »_blank »