est-il autorisé de remplir sa piscine ?

est-il autorisé de remplir sa piscine ?


Restrictions d’eau : est-il autorisé de remplir sa piscine ?





12 juillet 2022

Mis à jour le 12 juillet 2022

Si la hausse des températures a entraîné des restrictions d’eau dans certains départements de l’hexagone, est-il autorisé de remplir sa piscine ?


Remplir sa piscine en pleine sécheresse

Des mesures pour faire face à la sécheresse et à la hausse des températures touchent de nombreux départements en France. Il est alors interdit d’arroser les jardins, de laver sa voiture dehors des stations de lavages ou encore de surconsommer l’eau de manière générale.

Remplir sa piscine en pleine sécheresse : que dit la loi ?

Notez que remplir sa piscine durant l’alerte sécheresse est à priori interdit dès le niveau 2. Toutefois, une exception peut malgré tout être tolérée dans le cas où votre piscine venait tout juste d’être construite et qu’elle doit être mise en eau pour la première fois. Attention : cette exception du premier remplissage ne concerne pas les piscines hors-sol. Les propriétaires de ce type d’installation devront attendre la fin des restrictions.

Quels sont les risques si on abuse de l’eau durant les restrictions ?

Avec la mise en place des restrictions pour lutter contre la sécheresse et la hausse des températures, des contrôles et des sanctions sont également mis en place. Effectivement, des amendes jusqu’à 1 500 euros peuvent s’appliquer pour les personnes physiques. Ces dernières peuvent être cumulées en fonction du nombre de transgressions. Enfin, ce montant peut être porté au quintuple lorsque cela concerne des personnes morales, c’est-à-dire 7 500 euros.

Quels sont les départements concernés par les restrictions d’eau ?

La carte des arrêtés au 12/07/2022 affiche les départements concernés par la sécheresse et la hausse des températures. Cette carte est à retrouver ici, sur le site de Propluvia, la consultation des arrêtés de restriction d’eau. Vous retrouverez alors les départements concernés par les différents niveaux dont vigilance, alerte, alerte renforcée et crise qui correspondent à :

  • Vigilance : Information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d’eau
  • Alerte : Réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu’à 3 jours par semaine), mesures d’interdiction de manœuvre de vanne, d’activité nautique, interdiction à certaines heures d’arroser les jardins, espaces verts, golfs, de laver sa voiture, …
  • Alerte renforcée : Réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), limitation plus forte des prélèvements pour l’arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures, …, jusqu’à l’interdiction de certains prélèvements
  • Crise : Arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d’assurer l’exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité)

A LIRE EGALEMENT :

La déco sur Le Journal de la Maison

Maison & Travaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux et inscrivez-vous à notre newsletter..
 





Source link target="_blank"