faut-il se soucier des nuisances sonores ?

faut-il se soucier des nuisances sonores ?


Cet événement fait sensation depuis 1982. La Fête de la musique célèbre cette année son 40ème anniversaire, après deux années marquées par la pandémie. C’est aussi le jour le plus long de l’année ! Alors si la nuit est forcément courte, est-ce une excuse pour faire du bruit jusqu’au petit matin ? Réponses.

Fête de la musique 2022 : peut-on faire du bruit partout ?

Si la crise sanitaire semble désormais être derrière nous, les possibilités pour célébrer la Fête de la musique se multiplient. Effectivement, les deux années précédentes étaient marquées par le Covid-19. A ce moment là, il était difficile de se pavaner dans les bars, restaurants et même les rues ! Cette année, le champ est libre. Mais peut-on réellement faire du bruit partout ? Si d’habitude, les autorités sanctionnent les nuisances sonores, celles-ci sont toutefois tolérées à certaines occasions, comme le jour de l’An, le 14 juillet ou encore durant la Fête de la musique. Mais, notez qu’un règlement différent peut s’appliquer selon les villes. Alors rapprochez-vous de votre mairie pour connaître les règles à suivre.

Nuisances sonores : a-t-on une tolérance durant la fête de la musique ?

En fonction des villes, la réglementation sur les nuisances sonores peut différer. Dans la capitales, les festivités peuvent commencer à partir d’environ 18h et peuvent poursuivre jusqu’à 00h30. Mais attention, il est toutefois important de respecter le niveau sonore supportable pour vos voisins. Auquel cas, ces derniers sont en droit de faire venir les forces de l’ordre. A Bordeaux par exemple, les scènes municipales ferment à partir d’1h du matin.

@timenjoy_fr Si tu te demandais quoi faire pour la fête de la musique, ce TikTok est pour toi ! 🎼 #fetedelamusique #paris #timenjoy #bonplan #fyp ♬ son original – Timenjoy_fr

Quels sont les horaires pour mettre de la musique ? Ce que dit la loi

Habituellement, hors célébration particulière (Fête de la musique, jour de l’An…), la législation fixe un seuil horaire pour le tapage diurne : de 7h à 22h. Le service public informe également qu’il « n’existe pas d’heures précises pour définir le tapage nocturne. Pour être reconnu comme un tapage nocturne, le bruit doit avoir lieu quand il fait nuit, c’est-à-dire entre le coucher et le lever du soleil ». Toutefois, ces horaires sont effectivement plus flexibles durant la Fête de la musique notamment.

A LIRE EGALEMENT :





Source link target= »_blank »