Installer des volets roulants pour faire des économies d’énergie – Rue du Store


Les volets roulants appartenant à la classe d’éco travaux, participent à la réduction de la consommation d’énergie. D’ailleurs, on les appelle aussi « menuiserie et vitrages isolants »., Les volets roulants, en effet, sont plus étanches par rapport à des volets classiques. Découvrez avec le comparateur d’offres d’électricité Hopenergie.com ensemble comment une installation de volets roulants est essentielle pour une bonne isolation thermique !

 

Meilleur complément d’isolation du logement Volets roulants

 

Il est important de préciser que les volets isolants sont faits d’aluminium, de bois, de PVC ou de matériaux composites avec plus de résistance thermique qu’un vitrage. Ces parois opaques permettent de protéger les portes et les fenêtres du vent et des températures extrêmes.

 

De plus, le volet roulant va créer, entre la fenêtre et le volet, un « tampon d’air » de plusieurs centimètres. Ce qui va participer à l’isolation de la maison tant en hiver qu’en été., Les volets roulants, autrement dit, vont réduire la déperdition de chaleur significativement en hiver et conserver l’air frais en été à l’intérieur.

 

À titre d’exemple, il est très facile d’adapter la fermeture et l’ouverture du volet roulant selon la luminosité. Vous pouvez en hiver le laisser grand ouvert en cas d’ensoleillement et en cas de froid le fermer. À l’inverse le volet roulant, en été, peut jouer le rôle de pare-soleil.

 

D’autant plus que selon l’effet escompté, la météo ou la saison, la motorisation des volets roulants permet d’automatiser l’ouverture ou la fermeture. Cet outil fait gagner sur vos factures jusqu’à 10 % d’économies.

 

Les différents dispositifs de volets roulants

 

Parmi tous les types de volets isolants comme les volets solaires, les volets battants, les volets pliants ou encore les volets coulissants, c’est le volet roulant qui garantit la meilleure isolation. Selon vos souhaits et les contraintes techniques de pose, une installation de ce genre de volet peut s’effectuer à l’intérieur ou bien à l’extérieur de la façade.

 

Pour cela, il existe trois possibilités à savoir :

 

  1. Premièrement : vous pouvez opter pour le volet roulant manuel. Ce dernier se ferme grâce à une manivelle ou une sangle. Il est aussi possible de le tirer.
  2. Vous pouvez choisir le volet roulant télécommandé. Comme l’indique son nom, la gestion de l’ouverture ainsi que de la fermeture des volets peut s’effectuer à distance avec une télécommande.
  3. Et enfin, il est possible de choisir un système domotique. Ce dispositif permet de programmer à des heures fixes l’ouverture et la fermeture des volets selon la saison ou la météo. Ce qui permet de réaliser des économies sur la climatisation et le chauffage.

 

Volet roulant : quels matériaux choisir ?

Comme vu dans la première partie, vous pouvez opter pour des volets en aluminium, en PVC, en bois ou encore les volets composites.

 

Les volets en aluminium

 

Si vous souhaiter installer des volets en aluminium, il est recommandé d’orienter votre choix vers les volets avec une double paroi avec rupture de pont thermique. Important : le tarif d’un volet aluminium est plus cher comparé à celui d’un volet en PVC.

 

Les volets en PVC

 

On choisit le PVC principalement pour sa grande robustesse. Cependant, les volets roulants en PVC ne peuvent pas convenir si vous souhaitez isoler des fenêtres de grande taille.

 

Les volets composites

 

Il s’agit là d’un mélange d’aluminium et de plastique afin d’imiter le bois. Le saviez-vous ? Les volets composites ne réclament pas d’entretien et offrent une très bonne isolation thermique.

 

Les volets en bois

 

Hormis le fait qu’on choisit souvent le bois pour son esthétisme, ce matériau est aussi un bon isolant. Néanmoins, les volets en bois demandent plus d’entretien comparé aux volets en PVC ou en aluminium.

 

Les aides pour installer un volet isolant

 

Il est possible de profiter des aides de l’État afin de financer l’installation de volets roulants. Certaines subventions et aides peuvent être disponibles dans la France entière tandis que d’autres peuvent être disponibles localement.

 

Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), Le crédit d’impôt écologique, la TVA à 5,5 %, l’écoprêt à taux zéro (éco-PTZ) sont les formes de subventions et d’aides les plus courantes si vous désirez faire installer des volets isolants. Les subventions de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat peuvent prendre en charge jusqu’à près de 50% du montant total des travaux d’installation de volets isolants.

 

La prime éco-énergie pour l’installation de volets

 

La prime éco-énergie également appelée prime énergie est remise par les fournisseurs de combustibles. Tout comme pour les autres aides, il faut respecter plusieurs critères thermiques et techniques et le professionnel qui est en charge des travaux doit avoir la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Certaines mentions devront être présentes sur la facture et aussi si possible sur le devis. Voici ces mentions :

  • Les références complètes du modèle de volet installé
  • Pour chaque type de volet posé, la Résistance Thermique Additionnelle.
  • Le nombre de pièces installées

 

À savoir : plusieurs grandes surfaces délivrent aussi la prime éco-énergie. Parlez-en au Reconnu Garant de l’Environnement en charge de votre projet !



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *