La bulle de douceur de Carole Tolila et Thomas Isle



Les propriétaires des lieux, Carole Tolila et Thomas Isle, tous deux présentateurs sur France 5, vivaient dans un appartement en proche banlieue parisienne et recherchaient une maison disposant d’un jardin. Le couple a eu un coup de cœur pour cette bâtisse de 180 m² au fort potentiel, entièrement remodelée par les architectes Déborah Calfond Bettan et Avinoam Bettan, de l’agence Lagom Architectes. « Nous nous sommes rencontrés dans un café parisien. J’effectuais une pause avant mon chantier de l’époque et Carole tournait un reportage avec son équipe de Silence ça Pousse. Nous avons alors échangé autour de leur projet de rénovation. Pour redonner vie à cette bâtisse sans charme, nous avons misé sur un mix de bois clair et de blanc, ponctué par une délicate palette de couleurs tendres », explique Déborah.

Lagom architectes
Coup d’œil
Qui vit ici : Carole Tolila, Thomas Isle et leurs deux enfants
Emplacement : en banlieue parisienne
Superficie : 180 m²
Durée des travaux : 10 mois
Architectes : Déborah Calfond Bettan et Avinoam Bettan, de l’agence Lagom Architectes

Avant. Entamons la visite des lieux par le rez-de-chaussée de la maison. Divisée en trois parties, cette bâtisse disposait d’un premier volume sur rue conçu en 1900 et de deux extensions datant des années 60 et 90. Dans cet espace qui manquait de charme, la majeure partie des aménagements et revêtements existants a été déposée.

Après. La dernière extension abritait un atelier brut de béton en mitoyenneté de la bâtisse existante. « Le principal enjeu a été l’annexion de ce volume à la maison principale. Nous avons largement ouvert le mur pour créer une communication entre les espaces et remis à niveau en fonction du niveau de référence de la maison avant de repenser entièrement ce cocon familial », précise l’architecte.

Trouvez un architecte près de chez vous sur Houzz

Avant. Dans l’entrée, l’escalier d’origine a été modernisé par l’emploi de teintes contrastées tandis que l’ancien limon qui gênait le passage dans le séjour a été coupé afin de créer une ouverture aux lignes arrondies.

Lagom architectes
Après. Le couple a opté pour des carreaux de ciment noirs ponctués d’étoiles blanches, qui s’harmonisent avec l’escalier d’origine repeint et le mur paré d’une douce teinte caramel.

Carrelage : Mosaic Factory ; Peinture : Bilboquet Deco

Lagom architectes

« Le couple souhaitait créer un intérieur à la fois sobre et chic, avec des matériaux durables et intemporels en harmonie avec leurs pièces de mobilier », précise Déborah. Cette bibliothèque sur mesure s’installe dans un premier espace salon qui fait la transition entre l’entrée et la nouvelle cuisine.

Avant. On découvre sur cette photos les travaux qui ont permis d’annexer l’atelier à la maison principale pour créer la cuisine et la salle à manger ouvertes sur le double séjour. Deux ouvertures ont été créées pour faire le lien avec les deux coins salon. Des baies vitrées ont également été installées pour tourner la pièce de vie vers le jardin.

Lagom architectes
Lagom architectes
Après. Dans cet espace flambant neuf à l’esprit maison de campagne, regroupant les nouvelles cuisine et salle à manger, les propriétaires des lieux ont misé sur un mobilier gris perle rehaussé d’élégantes poignées en laiton. Pour compléter ce décor chaleureux, un plan de travail en quartz blanc s’associe à un timbre d’office et une robinetterie en laiton brossé.

Cuisine : Howdens

Lagom architectes
« Nous avons complété cette cuisine en U par un plan bar sur lequel nous avons posé une cimaise blanche ondulée en polystyrène », précise l’architecte.

Moulure : Orac décor ; Table : Ikea

Lagom architectes
Les ouvertures des différentes cloisons du rez-de-chaussée ont permis de créer une vaste pièce à vivre abritant, en plus de la cuisine et de la salle à manger, un double séjour, avec un coin lecture équipé d’un maximum de rangements.

Le potager idéal de Carole Tolila

Lagom architectes

« Nous avons créé une bibliothèque sur mesure en MDF peint en blanc pour entreposer les nombreux livres du couple. En face, le propriétaire des lieux a conçu une banquette équipée de rangements pour transformer cet espace en un écrin douillet », précise l’architecte.

Lagom architectes
Dans le vaste salon, le couple a opté pour un mix de blanc et de bois clair, avec un élégant parquet en point de Hongrie qui confère de la chaleur à ce décor épuré. « Nous avons également intégré des moulures, corniches et cimaises afin d’apporter un supplément d’âme à cet intérieur », précise l’architecte.

Parquet : Parquet Carrelage ; Canapé : La Redoute Intérieurs

Avant. La cheminée d’origine a été supprimée au profit d’un poêle à bois contemporain. « Nous avons conservé l’emplacement de l’ancienne cheminée ainsi que son conduit pour intégrer ce poêle à bois disposant de deux faces vitrées », commente Déborah. On profite alors des flammes depuis les deux coins salons de la pièce.

Poêle : Brisach

Lagom architectes

Après. Toutes les menuiseries extérieures ont étés remplacées par des fenêtres en bois à mouton gueule de loup, que l’on retrouve dans les appartements haussmanniens.

Avant. De retour dans l’entrée, le placard existant, attenant à la chambre du rez-de-chaussée, a été modernisé. Les anciennes portes accordéon en métal ont été remplacées par des façades en MDF.

Lagom architectes

Après. Ces portes adoptent désormais la même teinte caramel que le mur de l’escalier.

Avant. L’ancienne cuisine vieillotte donnant sur rue a été métamorphosée en chambre d’amis.

Lagom architectes

Après. Sol, murs et plafond ont été refaits à neuf pour distiller une ambiance apaisante, avec l’emploi de teintes douces rehaussées par un linge de lit ocre et moutarde.

Avant. Découvrons désormais l’étage de la maison. Les trois chambres existantes ont conservé leur configuration initiale tandis que l’espace bureau et les WC ont été transformés en salles de bains.

Après. Ce nouveau plan dédié aux espaces nuit de toute la famille a en effet permis la création d’une salle de bains pour les parents et une salle d’eau pour les enfants, nichée entre leurs deux chambres.

Avant. Le palier de l’étage menant aux espaces nuit a lui aussi bénéficié d’un relifting complet.

Lagom architectes
Après. Un papier peint au décor végétal gris et blanc apporte du caractère à cet espace, en formant un contraste fort avec le garde-corps de l’escalier, paré d’un noir intense.

Papier peint : Ananbo

Avant. Dans cette chambre autrefois démodée, le duo d’architectes a imaginé la nouvelle suite parentale.

Lagom architectes
Après. Celle-ci adopte des couleurs douces en mariant beige rosé et bois clair. Sur le parquet à l’anglaise, une moquette crème a été posée pour plus de confort au quotidien.

Peinture : Ressource ; Moquette : Saint Maclou

Lagom architectes

La présence d’un conduit de cheminée existant a permis de créer une série de niches ouvertes et un placard en partie basse.

Lagom architectes
« Nous avons valorisé la hauteur sous plafond en détruisant l’ancien faux plafond et en isolant sous rampant. Nous avons ainsi pu créer un bel espace dressing toute hauteur, réalisé en PC bouleau et entièrement personnalisé selon les besoins du couple », précise l’architecte.

Plus de photos de dressings sur Houzz

Avant. « Nous avons agrandi la salle de bain existante en supprimant l’ancien espace bureau mal conçu. Cela nous a permis d’intégrer de nombreux rangements, un grand meuble vasque, une baignoire et des WC », explique Déborah.

Lagom architectes

Après. Dans la salle de bains parentale, un meuble rehaussé de façades en laque mate et un plan de travail en quartz blanc s’associent à une robinetterie et des poignées noires.

Lagom architectes
Ce meuble entièrement réalisé sur mesure a été posé entre deux murs maçonnés formant une arche. Cette structure permet de cacher les toilettes tout en créant un cadre coloré pour mettre en valeur ce meuble immaculé.

Peinture : Bilboquet Déco ; Robinetterie : Hudson Reed ; Carrelage gaufré : Surface ;
Salle de bains réalisée par Hydropolis

Elen Pouhaer

Avant. La première chambre d’enfant reprend les couleurs tendres qui habillent les différents espaces de la maison.

Lagom architectes
Après. La teinte rose poudré du mur en partie basse est soulignée d’un liseré doré, qui apporte une note précieuse à ce décor, ponctué de meubles vintage.

Peintures : Farrow & Ball et Bilboquet Déco

Avant. Cet espace nuit s’est métamorphosé en un cocon poétique pour le second enfant du couple.

Lagom architectes
Lagom architectes
Après. Le décor épuré de cette chambre est rehaussé par un spectaculaire papier peint qui se prolonge sur une partie du plafond afin de créer un effet de voûte céleste.

Papier peint : Season Paper

Avant. Les anciens WC ont été agrandis, permettant l’aménagement d’une petite salle d’eau pour les enfants.

Lagom architectes
Après. Dans cet espace immaculé, un carrelage blanc s’associe à un meuble vasque en terrazzo aux tons gris et noirs. « Nous avons détourné un élément Ikea et intégré un carrelage effet terrazzo pour créer ce meuble vasque », explique Déborah.

Réalisée sur mesure, la vasque en béton coloré apporte une touche de peps à ce décor monochrome ultra lumineux.

Vasque : The French Viking ; Carrelage : Parquet-carrelage ; Faïence : Leroy Merlin

Lagom architectes
Dans cette charmante maison, les architectes sont parvenus à créer une unité entre trois constructions réalisées à des époques différentes. En résulte un véritable cocon familial où il fait bon se retrouver.

ET VOUS ?
Que pensez-vous de cette rénovation ?





Source link target= »_blank »