Les Mauvaises Combinaisons Chimiques en Piscine et leurs Risques


Dans une piscine, certaines réactions chimiques peuvent entraîner des effets secondaires malheureux. Il y a aussi des produits qui ne doivent jamais être mélangés ou ajoutés en même temps.

Voici un inventaire détaillé des mauvaises combinaisons chimiques et de leurs impacts sur le bassin.

Les mauvaises combinaisons dans l’équilibre de l’eau

Analyser et traiter l’eau de sa piscine est un passage obligé pour maintenir de bonnes conditions de baignade. Lorsque le pH, l’alcalinité totale (TAC), la dureté calcique (TH) ou le désinfectant sont mal gérés, il y a des problèmes.

pH élevé + dureté calcique élevée

Ce combo entraîne une eau trouble et des dépôts calcaires. Une pellicule de tartre peut se déposer sur les surfaces de la piscine et les tuyaux. Dans les cas extrêmes, cela peut former des nodules de calcium cristallisés et pointus qui peuvent accrocher les maillots de bain et griffer la peau. Si votre eau de remplissage est naturellement très calcaire, vous devez apprendre à gérer sa dureté.

pH élevé + faible taux de chlore

Conditions parfaites pour avoir une eau trouble et des algues. Les algues préfèrent un pH élevé et n’attendent qu’un faible taux de désinfectant pour proliférer et se multiplier rapidement.

pH bas + alcalinité totale basse

Provoque le décapage et la corrosion des surfaces : acier, cuivre, caoutchouc, vinyle, enduit, etc. Dans ces conditions, l’eau acide ne perd pas de temps pour corroder les surfaces et les équipements du bassin et elle pique les muqueuses des gens qui se baignent.

pH bas + alcalinité totale élevée

Même chose que ci-dessus, mais il devient plus difficile d’augmenter le pH, en raison de l’effet tampon d’une alcalinité élevée. Pour rectifier la situation, il faut équilibrer la composition chimique de l’eau en baissant l’alcalinité. Si ce n’est pas suffisant pour que l’acidité remonte naturellement, il faudra ensuite rectifier le pH.

Chlore bas + stabilisant bas

La progression habituelle d’une eau dans cet état suit toujours le même scénario. Elle se trouble, devient laiteuse, puis verte. Le chlore est naturellement détruit par le soleil. On prolonge sa durée de vie et son pouvoir désinfectant en le protégeant avec un stabilisant de type acide cyanurique. Les galets multifonctions en contiennent. La concentration en stabilisant ne doit pas dépasser 80 milligrammes par litre d’eau (mg/l ou ppm). Le niveau de chlore libre doit toujours être en 1 et 3 mg/l.

Chlore élevé + stabilisant élevé

Quand l’eau est trop stabilisée, le chlore, même en très forte concentration, n’arrive plus à agir. Cela arrive dans les bassins remplis depuis plusieurs années. Contrairement au chlore, l’acide cyanurique ne s’évapore pas. Sa concentration dans l’eau augmente au fur et à mesure des années. Au delà d’une concentration supérieure à 100 mg/l, il inhibe le chlore et l’empêche d’agir, même si on rajoute encore et toujours plus de chlore. Il faut vider une partie de la piscine pour baisser le niveau de stabilisant.

Chloramines élevées

Les chloramines ne désinfectent pas. Elles sentent mauvais, piquent les muqueuses et provoquent des yeux rouges. C’est une forme de chlore qui se crée au contact de l’eau. Vous pouvez déterminer les niveaux de chloramines en soustrayant le niveau de chlore libre disponible de votre mesure de chlore total. Lorsque les niveaux de chloramine dépassent 0,3 mg/l, il faut choquer la piscine pour évacuer ce mauvais chlore.

Faible dureté calcique

Crée une eau corrosive venant décaper et lessiver les enduits, peintures ou joints de carrelage. Elle agresse aussi les revêtements en vinyle. Elle peut également nuire à l’équilibre général de l’eau et à l’efficacité des produits chimiques. On remonte la dureté de l’eau en ajoutant du chlorure de calcium.

Phosphates élevés

C’est une source de nourriture privilégiée par les algues pour se développer. Les phosphates pénètrent dans la piscine via les baigneurs et l’environnement du bassin. Lorsque l’analyse des phosphates dépasse 300 ppb (parties par milliard), il faut utiliser un déphosphatant.

12 erreurs fréquentes dans l’analyse de l’eau et comment les éviter

Les mauvaises combinaisons entre produits chimiques

Quels que soient les produits utilisés, il faut toujours rester prudent en lisant et en suivant les instructions données par le fabricant. L’utilisation de 2 produits incompatibles en même temps, un ordre de passage inversé ou un délai d’attente insuffisant entre 2 applications peuvent endommager votre piscine ou nuire à votre santé.

Interactions chimiques brutes

Ne jamais laisser les produits chimiques de la piscine entrer en contact les uns avec les autres. Revenez en arrière et relisez cette phrase. Des réactions nocives peuvent se produire, même hors de l’eau. Le chlore mélangé à tout autre produit chimique ou substance étrangère peut émettre des gaz toxiques, s’enflammer, exploser, ou tout cela en même temps. Stockez toujours vos produits chimiques dans des récipients correctement fermés, dans un endroit frais, sec, ventilé et sécurisé.

Chlore choc + algicide

Le chlore choc perturbe les chaînes de polymères et les composés chimiques utilisés dans de nombreux algicides pour piscine. Dans la plupart des cas, l’électrochoc détruira complètement l’algicide. Si nécessaire, utilisez le choc pour tuer les algues, puis attendez que le niveau de chlore soit revenu à la normale avant d’ajouter l’algicide. Veillez à ne pas surdoser l’algicide car vous risquez d’avoir des taches en surface et une eau mousseuse.

Chlore choc + enzymes

Là encore, le chlore choc décompose les enzymes que vous mettez dans la piscine. Si vous utilisez des enzymes, ajoutez-les après que le niveau de chlore soit revenu à la normale. Sinon vous ne ferez que gaspiller votre argent.

Chlore choc + agent séquestrant

Le chlore choc perturbe aussi les produits chimiques contre les tâches ou le tartre, aussi appelés agents chélateurs ou séquestrant, s’ils sont ajoutés en même temps. Les notices des fabricants donnent des indications sur les délais d’attente, généralement un jour avant, ou plusieurs jours après avoir choqué l’eau.

Chlore choc + forte teneur en métaux

Lorsque l’eau est chargée en particules métalliques, un traitement choc peut les faire réagir au point d’incruster des tâches sur les surfaces de la piscine. La présence de particules métalliques dans la piscine peut avoir plusieurs origines. Les plus courantes sont la source d’eau utilisée pour le remplissage et une mauvaise gestion chimique venant éroder les métaux dans votre piscine. Maintenez le pH, l’alcalinité totale et la dureté calcique à un niveau acceptable et ajoutez un produit séquestrant adapté, plutôt que de choquer la piscine.

Chlore choc + galets de trichlore

Ne JAMAIS verser d’hypochlorite de calcium ou de chlore choc directement dans le skimmer. C’est particulièrement vrai si sa panière contient déjà des galets de trichlore stabilisé. La réaction chimique entre les produits peut provoquer un incendie ou une explosion pouvant vous blesser et détériorer votre équipement. Suivez toujours les instructions figurant sur l’étiquette du produit utilisé pour votre traitement choc. Il doit être répandu uniformément autour du bassin au lieu d’être concentré en un seul endroit.

Chlore + acide muriatique ou chlorhydrique

Lorsqu’ils sont mélangés, ces produits créent un gaz toxique dangereux qui peut être nocif, voire mortel, s’il est inhalé. Lisez attentivement et suivez les instructions de l’étiquette du produit pour éviter toute réaction indésirable. L’acide muriatique (ou acide chlorhydrique) est utilisé en piscine pour baisser le pH et l’alcalinité en même temps. N’ajoutez jamais ce type d’acide dans la piscine lorsque le niveau de chlore est élevé. Et ne choquez pas la piscine immédiatement après avoir ajouté de l’acide muriatique à l’eau.

Stabilisant + chlore stabilisé

L’ajout d’un stabilisant ou d’un conditionneur de type acide cyanurique dans une piscine se justifie uniquement si le bassin vient d’être entièrement rempli d’eau neuve ou re-rempli suite à une forte baisse de niveau, ou si vous utilisez du chlore non stabilisé ou une électrolyse du sel comme désinfectant principal. Les galets de trichlore ou galets multifonction contiennent déjà une petite quantité d’acide cyanurique dans chaque pastille. En doublant les quantités nécessaires, vous aurez rapidement un excédent d’acide cyanurique vous obligeant à vider / re-remplir partiellement votre piscine pour diluer le taux de stabilisant.

Rehausseur de dureté calcique + Rehausseur de pH/alcalinité

L’ajout d’un rehausseur de dureté (TH+) trop proche du carbonate de soude (augmente le pH) ou du bicarbonate de soude (augmente l’alcalinité) peut provoquer une réaction indésirable. Le résultat est souvent une eau trouble. Cela peut aussi provoquer l’apparition de petits solides dans l’eau ou amplifier la formation et l’accumulation de tartre dans la piscine.

Clarifiant + clarifiant

Un curieux phénomène peut se produire dans une piscine surdosée en clarifiant. Au lieu de se comporter comme un coagulant, les réactions chimiques peuvent inverser la charge électrique des ions au point de disperser les matières en suspension dans l’eau. Attendez 5 à 7 jours avant de re-traiter l’eau avec un clarifiant. Là encore, suivez toujours les instructions de dosage et d’application figurant sur l’étiquette du produit.

Conseils sur l’utilisation des produits chimiques pour piscine

Au moment d’utiliser vos produits chimiques, souvenez-vous de ces conseils pour éviter la plupart des scénarios énumérés ci-dessus. Ils vous permettront d’agir en sécurité et de garder votre piscine sûre et sans dommages.

Faire tourner la pompe

Dans la plupart des cas, les produits chimiques doivent être insérés dans la piscine lorsque la pompe est en marche. Cela dit, il y a des exceptions à cette règle. Pour cette raison, nous répétons ce que nous avons déjà dit plusieurs fois : lisez toujours, toujours, TOUJOURS attentivement les instructions figurant sur l’étiquette du produit avant de l’utiliser dans votre piscine.

Porter des équipements de sécurité

Portez des lunettes de sécurité et des gants de protection quand vous manipulez des produits chimiques. Évitez d’inhaler les fumées et portez un masque respiratoire si nécessaire. Familiarisez-vous avec les données de sécurité indiquées sur les produits, en cas d’inhalation, d’ingestion ou de contact accidentel avec la peau ou les yeux.

Anticiper les réactions chimiques négatives

N’ajoutez jamais deux produits chimiques en même temps, que ce soit pour équilibrer l’eau, choquer la piscine ou faire un traitement particulier. Pour les actions liées à l’équilibrage de l’eau, la pompe doit tourner plusieurs heures avant d’ajouter un autre produit chimique ou de tester l’eau à nouveau. L’étiquette du produit fournira des instructions plus précises sur les temps d’attente avant d’ajouter d’autres produits chimiques ou d’aller nager.

Si le produit que vous utilisez doit être dilué, ajoutez toujours le produit à l’eau et pas l’inverse. N’ajoutez JAMAIS d’eau aux produits chimiques ou ne versez pas d’eau sur le produit que vous auriez mis dans un seau par exemple, car vous risqueriez de déclencher une réaction chimique dangereuse. Commencez par remplir le seau d’eau, et diluez le produit dans l’eau du seau avant de l’insérer dans la piscine.

N’ajoutez rien à l’eau lorsque le taux de chlore est élevé. Certains produits chimiques seront rendus inutiles, et d’autres peuvent déclencher une réaction indésirable. Il est préférable d’attendre que le taux de chlore revienne à la normale avant de continuer à traiter votre piscine.

Le stockage est essentiel

Le stockage de vos produits chimiques est un élément important de votre sécurité et celle du bassin. Les conditions de stockage sont aussi consignées sur l’emballage des produits. Les récipients doivent être correctement fermés. Ils doivent être stockés séparément dans un endroit frais, sec, propre et bien ventilé, qui peut être facilement sécurisé. Les enfants et les animaux domestiques ne doivent pas pouvoir y accéder.

Les produits chimiques pour piscines sont essentiels à leur maintenance et leur entretien. Il faut les utiliser conformément à leur mode d’emploi. Pour des informations plus précises et détaillées, consultez nos dossiers thématiques sur l’entretien piscine et l’assainissement de l’eau.



Source link target= »_blank »