Les pros du BTP s’équipent, pourquoi pas vous ?

Les pros du BTP s’équipent, pourquoi pas vous ?


C’est vouloir ressembler à la chauve-souris qui prétendait tout connaître sur l’avenir des gens qui la visitaient, mais qui en réalité n’en savait rien. En tant que chef d’entreprise du BTP, vous êtes sans ignorer la place importante qu’occupent les matériels de chantier dans la réalisation d’un projet de construction. Dans cet article, nous vous présentons quelques équipements indispensables dans la conduite d’un chantier de BTP.

Quels sont les équipements indispensables sur un chantier de BTP ?

Les engins de chantier, la talocheuse, la bétonnière, la carotteuse, et le perforateur burineur sont classés parmi les incontournables sur un chantier de construction. Machine électrique transportable, le perforateur burineur s’utilise pour faire des trous. Le recours à cet équipement peut être justifié par la dureté des matériaux comme le béton, la pierre ou le marbre. Cet appareil existe en différents modèles sur le marché. La spécificité de votre chantier est l’un des critères à prendre en compte pour choisir un perforateur burineur. Les modèles disponibles sont le type filaire, le modèle à batterie et le modèle pneumatique. Le type de mèche utilisé est un autre critère de choix d’un perforateur burineur. Les matériaux auxquels l’appareil est compatible sont le béton, la pierre, le bois et l’acier.

L’univers de la maçonnerie est celui dans lequel l’utilisation de la carotteuse est indispensable. D’autres domaines comme la géologie font régulièrement appel à cet équipement. Le rôle de la carotteuse consiste à découper le béton et les armatures présentes dans sa composition. C’est un travail de précision qui allie rapidité et efficacité. C’est pour prélever des échantillons sur les roches que les géologues l’utilisent. En maçonnerie, son utilité consiste à créer des ouvertures dans les murs. On en trouve trois types sur le commerce. Le modèle portable permet de travailler dans des espaces réduits. Le modèle bâti s’utilise en état de fixation. Enfin, le modèle pour tranchée s’utilise pour réaliser des travaux de repiquage et d’assainissement. Ce dernier modèle de carotteuse est équipé d’un moteur thermique.

La bétonnière fait également partie des matériels indispensables sur un chantier de BTP. L’utilité de cette machine consiste au malaxage des éléments constitutifs du béton ou du mortier : sable, gravier, ciment et eau. Autant le rappeler, l’importance de cette machine sur un chantier de BTP n’est plus à démontrer. Elle permet notamment de réaliser les ouvrages de gros œuvre. Il s’agit entre autres de construire des fondations, des murs ou des dalles. Deux catégories de bétonnière existent sur le marché. La première catégorie est constituée de modèles tractables et la seconde, de modèles non-tractables. Il existe des bétonnières électriques, certaines sont thermiques et d’autres mécaniques.

Le lissage des enduits et des surfaces bétonnées est effectué grâce à l’hélicoptère-talocheuse. C’est une machine efficace et d’utilisation facile. Son côté pratique fait en sorte que beaucoup la préfèrent au lissage manuel. Le gain de temps est un autre avantage de cette machine pour ceux qui travaillent sur de grands chantiers. Cependant, son efficacité est surtout fonction de la fraîcheur du béton. C’est pourquoi il est recommandé de l’utiliser juste après le coulage.

Les engins de chantier

Peu importe le type de chantier, les engins et matériels de BTP occupent une place prépondérante dans tout projet de construction. Il peut s’agir d’une maison individuelle en construction, d’une maison en rénovation ou d’un bâtiment public. Si vous voulez exécuter vos travaux en toute sécurité et dans de bonnes conditions, il est essentiel de choisir les engins en tenant compte de leur qualité.

Outre les engins de chantier, l’acquisition des échafaudages est nécessaire dans la conduite de certains chantiers. Qu’il soit fixe ou mobile, l’échafaudage est une construction à caractère temporaire. Son utilité consiste à faciliter la mobilité sur le site en donnant accès aux artisans à tous les points du chantier. Les ponts, les plateformes et les passerelles sont les principaux éléments qui le constituent. L’ensemble est soutenu par une charpente en acier, en bois ou en aluminium.

Les équipements de protection individuelle

De nombreux dangers menacent la santé du travailleur sur un chantier de BTP. Il s’agit notamment de risques chimiques, mécaniques, électriques, thermiques, etc. Pourvoir votre entreprise en équipements de protection individuelle est indispensable pour protéger vos salariés de ces différents risques sur le lieu de travail. Le masque de protection respiratoire fait partie de ces équipements. Il protège les salariés contre les risques de poussière ou d’intoxication par inhalation de substances nocives sur un chantier.

Cependant, le masque respiratoire n’est pas le seul équipement de protection individuelle. Les gants de protection, les chaussures de protection, les lunettes de protection, les casques de protection et les combinaisons de protection sont d’autres EPI dont le port vous protège contre les risques de choc, de brûlure, de coupure, de perforation ou de déchirure. Le port des EPI est par conséquent obligatoire en vertu des dispositions du Code du travail. Le non-respect de ces stipulations entraîne des sanctions tant à l’endroit de l’employeur que du salarié.

A lire également:

Comment choisir le bon modèle de machine à laver ?

Quel modèle de sèche-linge choisir ?



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *