Les réglementations du marquage au sol en entrepôt

Les réglementations du marquage au sol en entrepôt


Quelles sont les réglementations régissant le marquage au sol en milieu industriel ?

Dans une entreprise, il est indispensable de mettre en place un système de marquage au sol pour définir le plan de circulation. Grâce à ces signaux visibles, compréhensibles et précis, les risques de collision sont réduits, voire absents. Il est bon de savoir que la mise en place de dispositifs signalétiques en milieu industriel est obligatoire. Elle est encadrée par l’arrêté du 4 novembre 1993 qui porte sur les normes visant à assurer la sécurité et la santé au travail. Cette réglementation s’accompagne de l’arrêté du 2 août 2013 portant sur les panneaux aux normes NF EN ISO 7010 et des articles 12 et 13 relatifs aux marquages au sol.

Quelles couleurs pour un marquage au sol dans un entrepôt ?

Dans un entrepôt, le marquage au sol doit être explicite, intuitif et cohérent. Il doit délimiter les voies piétonnes qui facilitent la circulation des employés. Les voies de circulation des engins de manutention doivent être signalées par des bandes continues de couleur vive. En milieu industriel, les zones à risques sont balisées par des bandes jaunes ou rouges au sol.

Des couleurs référencées dans le nuancier RAL doivent être utilisées pour marquer le sol d’un entrepôt. À titre indicatif, voici quelques marqueurs courants dans le cadre d’un marquage industriel.

  • Rouge 3020 : danger ou accès interdit ;
  • Orange 2009 : stockage chimique ;
  • Jaune 1023 : avertissement ;
  • Vert 6024 : direction, évacuation ou information ;
  • Bleu 5017 : obligation ou protection ;
  • Blanc 9016 : voies de circulation ou zone de stockage.

Quelles couleurs pour un marquage au sol routier ?

Pour assurer la sécurité des usagers de la route, le marquage au sol routier respecte des couleurs précises comme celles d’un entrepôt.

  • Vert 6024 : les pistes cyclables ;
  • Bleu 5017 : les obligations et les places de parking pour PMR ;
  • Jaune 1023 : les arrêts ou marquages temporaires ;
  • Blanc 9016 : le marquage des emplacements, délimitation des chaussées ou sens de la circulation ;
  • Rouge 3020 : les dangers et les interdictions (voie de détresse en damier).

Les marquages au sol dans les places de parking

Outre les couleurs, les places de parking sont délimitées de différentes manières. Il existe des parkings en bataille, en épi, en créneau ou avec des obstacles. Pour les zones destinées aux PMR, les places de parking ne doivent comporter aucun obstacle, être accessibles de plain-pied et d’une dimension réglementaire de 3,30 m de large.

Signals, spécialiste du marquage industriel, propose également d’autres signalétiques adaptées à un usage professionnel. Vous trouverez entre autres des marqueurs de tuyauterie, des balisages adhésifs ou des étiquettes.

À LIRE ÉGALEMENT :

L’outillage des professionnels en travaux, chantier et maison
Vêtements de travail professionnels et chaussures de sécurité



Source link target= »_blank »