L’immobilier : se former pour investir ou pour faire carrière

L'immobilier : se former pour investir ou pour faire carrière


Se former pour acheter de la meilleure des façons

La formation dans ce cas ne consiste pas à obtenir une licence professionnelle ou un BTS professions immobilières. En effet, si le but est d’investir, l’idée est de mieux comprendre la base de comptabilité-gestion. Certaines formations vous accompagnent dès vos premiers pas en vous conseillant pour l’obtention d’un prêt immobilier.

Qu’est-ce qu’on apprend lors de la formation ?

Pour réussir à vous construire un patrimoine immobilier, vous devez d’abord bien comprendre comment cela fonctionne. Cela vous permettra de faire des investissements à hauts rendements. Se former permet d’acquérir les bases, puis de tendre vers une professionnalisation du projet :

  • les calculs de la rentabilité nette,
  • la rentabilité brute,
  • le cashflow positif,
  • les leviers pour plus de rentabilité,
  • à chiffrer le montant des travaux
  • à adopter la bonne stratégie d’investisseur selon vos objectifs

Cela vous permettra de faire vous-même la gestion de patrimoine. Puis, si besoin est, vous pourrez toujours vous perfectionner sur les aspects juridiques particuliers, les techniques de vente, etc. dans le but d’améliorer votre rendement locatif.

Où et comment se former pour investir dans l’immobilier ?

Aujourd’hui, vous pouvez opter pour les formations à distance. Il y a également des conférences spécialisées. Certaines sont certifiantes, d’autres diplômantes. Optez d’abord pour une formation initiale afin de vous former sur une stratégie. Ensuite, vous pourrez mettre en pratique tout ce que vous avez appris. Car oui, à un moment donné, il faudra bien passer à l’action. À ce moment-là, vous serez déjà prêt.

Dans tous les cas, prenez le temps de bien vous renseigner sur l’équipe pédagogique et de bien lire le plan de formation. L’apport que vous mettez dans votre formation vous fera bénéficier d’une formation de qualité avec des intervenants qui sont impliqués.

Se former pour changer de vie

On vous a informé sur les avantages d’être conseiller immobilier indépendant et vous souhaitez en profiter sans pour autant foncer tête baissée ? Suivre une formation vous permettra de gagner en indépendance.

Pourquoi devenir un conseiller immobilier indépendant ?

C’est une autonomie organisationnelle et fonctionnelle clé en main et propre au métier. En devenant agent immobilier, vous êtes responsable de votre planning, vos prises de rendez-vous et vos visites.

Puis, il y a la rémunération attractive. Vous allez pouvoir gérer vous-même vos horaires. Vous pouvez ainsi maîtriser votre rémunération et choisir de bosser plus pour gagner plus. Les commissions dépendent des ventes réalisées. À la fois challengeant et satisfaisant, le marché de l’immobilier est très dynamique et ce n’est pas près de s’arrêter. Par rapport à un agent immobilier salarié, les indépendants gagnent un pourcentage de commission nettement plus élevé.

Les conseillers immobiliers peuvent aussi intégrer un réseau immobilier. Certains réseaux pratiquent notamment le marketing de réseau. Cela consiste à parrainer un ou des nouveaux conseillers immobiliers. Tous les professionnels indépendants réunis constituent ainsi une véritable équipe.

Comment se former pour devenir agent immobilier indépendant ?

Suivre une formation professionnelle théorique et pratique est une étape incontournable pour devenir conseiller immobilier indépendant et réussir à faire carrière. Ce métier ne requiert pas de diplômes spécifiques. Ces professionnels indépendants sont souvent issus de formations diverses. Beaucoup d’entre eux ont également opté pour un revirement de carrières.

En vertu de la loi Hoguet, le mandataire immobilier ne peut exercer sans une carte obtenue après avoir intégré un réseau immobilier. Puis, il doit disposer de certaines compétences indispensables. Il doit être dynamique, à l’écoute de ses clients. Des compétences commerciales pointues lui permettent de négocier et de mettre en valeur les biens qu’il vend.

Bien qu’il ne soit pas un juriste, il est un spécialiste éclairé de l’immobilier. C’est la raison pour laquelle il doit avoir d’excellentes notions juridiques, réglementaires et fiscales. À savoir les lois en vigueur, le fonctionnement de contrat ou de baux, les dispositifs de défiscalisation, etc. C’est pourquoi une formation est indispensable dès le démarrage de l’activité.



Source link target= »_blank »