L’installation d’une pompe à chaleur en 3 étapes

L’installation d’une pompe à chaleur en 3 étapes


Effectuer une étude préalable

L’étude préalable constitue la première étape de l’installation d’une pompe à chaleur, sachant qu’elle permet de définir la faisabilité du projet. Il s’agit d’une étape à confier à un professionnel du chauffage tel que l’équipe de chaffoteaux.fr. L’étude préalable se base sur de nombreux critères, à savoir la région et les caractéristiques du logement. En effet, les besoins en chauffage varient en fonction du climat et de l’utilisation de l’équipement. Une installation uniquement destinée au chauffage sera notamment différente de celle utilisée pour produire l’eau chaude sanitaire. Par ailleurs, la surface et la configuration de la maison influent sur le type d’équipement dans lequel il vous faudra investir.

Choisir le type d’équipement

Dans le cadre d’une construction neuve, vous avez le choix entre différents types de pompes à chaleur, à savoir :

  • La pompe à chaleur aérothermique qui utilise l’énergie thermique de l’air. Elle fonctionne grâce à une unité extérieure qui capte l’énergie présente dans l’air et une unité intérieure produisant la chaleur à l’aide d’un fluide frigorigène. Ce type d’installation a l’avantage d’être accessible.
  • La pompe à chaleur géothermique. Ce type d’installation utilise les calories contenues dans le sol à l’aide de capteurs souterrains. L’équipement peut également capter l’énergie produite par une nappe phréatique située en dessous de votre logement. Dans ce cas, il s’agit d’une pompe à chaleur eau-eau ou pompe à chaleur hydrothermique. Les calories emmagasinées passent ensuite dans l’unité intérieure qui se chargera de la transformer en source de chauffage. S’ils sont performants, ces deux types d’équipement sont généralement coûteux. En effet, ils requièrent un forage pour l’installation des capteurs.

Une fois le type d’équipement choisi, le professionnel passe au dimensionnement afin que la puissance délivrée par l’appareil corresponde à vos besoins. Il se base sur une étude thermique effectuée préalablement, sachant qu’elle permet d’avoir un coefficient de construction. Il faudra également tenir compte des données recueillies lors de l’étude de faisabilité.

Installer l’équipement

L’installation de l’équipement dépend du type d’appareil choisi. Dans le cas d’une pompe à chaleur aérothermique, elle requiert la pose de l’unité extérieure et de l’unité intérieure. L’emplacement de l’unité extérieure doit être pensé pour créer le moins de nuisances possible, soit à 20 m de toute habitation voisine. Quant à l’unité intérieure, elle est à installer dans une pièce à l’abri du gel, à l’exemple du garage ou de la buanderie. Pour les autres types de pompes à chaleur, l’installation consiste à placer les capteurs ainsi que l’unité intérieure.

À LIRE ÉGALEMENT :

Chauffage soufflant : le top des chauffages d’appoint
Une solution performante et innovante : la pompe à chaleur hybride gaz



Source link target= »_blank »