Mon colocataire ne paye pas son loyer : que faire ?

Mon colocataire ne paye pas son loyer : que faire ?


Habiter en colocation implique de nombreuses responsabilités. Parmi elles, celle de payer sa part du loyer. Mais parfois, l’un des colocataires ne peut plus remplir sa part du contrat et décide de plus payer sa quote-part. Que faire dans ces conditions ?

Vivre en colocation : les règles à respecter

Se répartir les tâches ménagères, respecter le sommeil des uns et des autres, payer le loyer en temps et en heure… La colocation engage chaque habitant à suivre certaines règles de bonne conduite. Mais attention, en cas de non-respect des engagements, le propriétaire peut prendre les mesures nécessaires pour mettre fin au bail de location. Cela concerne tout particulièrement le paiement du loyer effectué par tous les colocataires. Si l’un d’entre eux n’est pas capable de régler sa partie à temps, alors plusieurs conséquences peuvent en découler.

Que dit la loi sur la quote-part impayée d’une colocation ?

Dans un premier cas de figure, un contrat de colocation comporte une clause de solidarité concernant le loyer. Ici, les colocataires s’engagent à partager la responsabilité de paiement du loyer de façon solidaire. Si l’un d’entre eux n’est pas en mesure de payer son loyer, les autres colocataires doivent payer la quote-part impayée. Dans un autre cas, il est possible que chaque colocataire signe un contrat personnel avec le propriétaire. Dans ce cas, chacun est responsable de sa partie du loyer à régler au propriétaire.

Si l’un des colocataires ne paye pas son loyer, plusieurs démarches s’offrent à vous :

  • La première étape consiste à se renseigner auprès de la personne responsable. Est-ce un retard exceptionnel ? S’engage-t-il à payer son loyer à temps à l’avenir ? Une discussion à l’amiable est toujours à favoriser.
  • Dans le cas contraire, l’envoi d’une mise en demeure est possible, où le colocataire dispose d’un délai pour payer sa part du loyer. A ce moment, il est important d’informer le propriétaire de la situation.
  • Vous pouvez négocier avec le propriétaire afin de trouver une solution pour la suite de la colocation, afin que vous n’ayez pas à avancer les frais systématiquement.
  • Enfin, il est recommandé de faire appel à un médiateur de justice, qui vous aidera à trouver une solution à l’amiable. Dans le cas échéant, vous pouvez saisir le tribunal d’instance ou bien le juge de proximité, selon la somme à laquelle s’élève votre loyer.

Dans la situation où le colocataire se trouve dans l’impossibilité de régler sa partie du loyer, il est probablement temps de transférer le bail et de tenter de trouver un nouveau colocataire qui pourra s’engager à payer la somme due.

A LIRE EGALEMENT : 



Source link target= »_blank »