Œuvres d’art constituées de stores vénitiens – Rue du Store


Découvrez dans cet article, une artiste atypique qui réalise de l’art avec des objets usuels. Cette artiste qui se nomme Haegue Yang, détourne les objets de leur fonction initiale pour leur offrir un autre sens.

Une artiste Sud-Coréenne très influente

Haegue Yang est née en 1971 à Séoul. Elle a obtenu le diplôme de l’Université nationale de Séoul, puis émigre en Allemagne en 1994. En 1999, Yang passe et obtient son master à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Elle vit et travaille entre Berlin et Séoul. Haegue est l’une des artistes coréennes les plus influentes de sa génération. L’artiste tâte les qualités plastiques et sensorielles des objets, qu’elle dissocie de leurs contextes d’origine pour les réarranger en compositions abstraites. Elle se sert de matériaux communs, pour créer des installations colorées associant fréquemment des matériaux industriels à des effets sensoriels, utilisant la lumière et les senteurs.
Haegue Yang impose son style par sa singularité et la complexité de ses propositions. Ses œuvres font de multiples références à l’histoire culturelle, sociale et politique de son pays, mais aussi la poésie ou les émotions humaines, car elle allie force et délicatesse.

Une transparence et un réfléchissement optique mis au service de l’art  

Yang est connu pour sa créativité avec les stores vénitiens car pour elle, ils caractérisent la séparation de l’espace public et privé. Ils possèdent des qualités plastiques importantes, ce qui permet une transparence variable et un pouvoir de réflexion optique particulier.
On peut apprécier ces sculptures au musée d’art moderne à Londres, le « Tate modern ». Ses Dress Vehicles, autrement dits véhicules habillés, figurent dans les réservoirs du musée. Les sculptures sont animées par des artistes qui chorégraphient leurs propres mouvements dans l’espace. Une relation entre l’homme et l’objet est alors créé grâce aux artistes, parce que’on a l’impression qu’ils dansent ensembles. Des lumières, objets, et interprètes animeront l’espace. Grâce à l’éclairage blanc, qui donne une présence à l’œuvre,  elle prend vie.

construction-haegue-yang-store-venitiens

Construction d’Haegue Yang en stores vénitiens au Tate Modern à Londres.



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *