Petites ou grandes, ces 16 astuces de pros font la différence


Les intérieurs que nous mettons en avant chaque semaine regorgent d’astuces pour des aménagements parfaitement optimisés et adaptés aux besoins de leurs habitants. Dans cet article, nous avons souhaité rassembler certaines des meilleures idées, trouvées par les professionnels, qui nous ont inspirés au cours des derniers mois dans nos reportages. Petites ou grandes, elles font la différence dans l’aménagement de ces logements et sont une preuve supplémentaire de ce que peut apporter l’expertise d’un professionnel lors d’un projet de rénovation. Découvrez-les sans plus attendre.

ANAMI studio | Architecture d’intérieur
ANAMI studio | Architecture d’intérieur
Des tables modulables à roulettes. Pour rendre cet appartement de 43 m² plus fonctionnel, l’architecte d’intérieur Tatiana Tran, du studio Anami, a eu l’idée de créer deux modules distincts sur roulettes. Séparément, ils servent de coin repas quotidien et de bureau. Ensemble, ils forment une plus grande table à manger, capable d’accueillir cinq personnes. L’un des deux modules est même doté d’une rallonge que l’on peut replier.
Atelier Germain
Une porte accordéon pour moduler les espaces. Afin de répondre au cahier des charges de leurs clients, les architectes d’intérieur de l’Atelier Germain ont fait preuve d’astuce dans cet appartement parisien. Les propriétaires souhaitaient intégrer un couchage d’appoint confortable, mais ne disposaient pas de pièce dédiée. Des portes accordéons ont donc été installées entre la salle à manger et le salon pour permettre la transformation de ce dernier en chambre d’ami ou en bureau fermé selon les besoins de la famille.

Trouvez un architecte d’intérieur près de chez vous sur Houzz

Chrysalide Architecture
Un buffet avec des meubles de cuisine. Pour optimiser le budget de ses clients, dédié à la rénovation de leur rez-de-chaussée, l’architecte d’intérieur Mathilde Forni, de Chrysalide Architecture, a eu l’idée d’utiliser des meubles hauts de cuisine, moins coûteux, afin de créer un buffet dans la salle à manger. Elle les a fait assembler par un menuisier, qui les a aussi recouverts d’un plan de travail en mélaminé blanc. L’illusion est parfaite et l’ensemble plus économique.
COSTAUD RÉNOVATION
COSTAUD RÉNOVATION
Double jeu. Ces deux chambres d’enfants disposent d’une superficie réduite. Afin d’optimiser les lieux, les professionnels de l’agence Costaud Rénovation ont eu l’idée de se servir de la cloison qui sépare les deux pièces. Ainsi, la première des deux chambres est dotée d’une mezzanine façon cabane, avec une bibliothèque aménagée en partie basse, qui se prolonge en bureau. Dans la seconde chambre, le dessous de cette même mezzanine a été récupéré sous forme de niche, mise en valeur par un joli papier peint et assez grande pour accueillir une petite cuisine et autres jouets.
KAST DESIGN
Jeu de miroirs. Dans cette cuisine parisienne, les architectes d’intérieur de l’agence Kast Design ont fait d’une pierre deux coups en utilisant l’astuce des miroirs à deux endroits bien étudiés. La façade de l’un des meubles hauts ainsi que de l’îlot de cuisine sont recouverts de miroirs afin de gagner en lumière et en perspective dans la pièce. L’espace à vivre de l’appartement semble ainsi beaucoup plus grand et l’îlot disparaît presque à première vue.
STUDIO IDÀ
Une cuisine en lévitation. Pour que cette cuisine, aménagée dans la pièce de vie d’un appartement parisien, semble moins encombrante, les architectes d’intérieur du Studio Idà l’ont pensée comme une console. Les caissons qui en composent le linéaire principal ont ainsi été posés sur des pieds en alu aux effets miroirs, donnant l’impression que la cuisine est en lévitation. La pièce est donc plus aérée et le sentiment est renforcé par la dissimulation totale des appareils électroménagers.
Tout caser sous une estrade. C’est la prouesse réalisée par l’architecte Thibaud Mazet, d’Ilô, dans son appartement de 23 m² à Grenoble. Sous une estrade de 90 centimètres de haut, où est installé un coin nuit, le professionnel est parvenu à aménager trois modules coulissants comprenant une cuisine équipée avec électroménager et plan de travail confortable, un dressing complet avec penderie, ainsi qu’un bar bien garni. Le tout est rendu possible grâce à un système motorisé mis au point par l’architecte lui-même, puis peaufiné avec un ingénieur pour être en mesure de déplacer de lourdes charges en toute sécurité.
Ad Astra Architecture
Une ancienne cheminée devenue placard. Dans cet appartement rénové par l’architecte Ad Astra Architecture et l’entreprise générale du bâtiment Ojeda Group Btp, l’ancienne cheminée de la cuisine a dû être déposée pour permettre l’aménagement d’une table à manger confortable. Dans le but d’optimiser les lieux et de tirer partie de ses nouvelles contraintes, la niche créée par la suppression de la cheminée a été transformée en placard supplémentaire pour la cuisine.
Find Pro For More Ideas

Vous êtes en quête d’un artisan pour votre projet de rénovation ?
Nous vous aidons à trouver les meilleurs pros

IH Studio
Imitation marbre à petit prix. Pour donner un look sophistiqué à la cuisine de sa maison de Saint-Denis, l’architecte d’intérieur Isabelle Hamard, de l’agence IH Studio, a mis en œuvre une astuce budget de sa propre invention. Les plans de travail et les joues de l’îlot sont en réalité recouverts de carrelage marbré, avec des carreaux de 120 x 60 centimètres qui ont été recoupés pour avoir un minimum de joints. Des bandes de chant champagne ont été déposées sur la tranche pour soigner la finition. Elle s’est ainsi évité une dépense de 4 000 euros dans des plans en céramique.
Atelier AÖKIE | Edwige de VATHAIRE
Atelier AÖKIE | Edwige de VATHAIRE
Un bureau double à la demande. À gauche de ce bureau pensé par l’architecte d’intérieur Edwige de Vathaire, de l’Atelier Aökie, se trouve un caisson monté sur roulettes qui se coulisse sous le meuble sur mesure. Lorsqu’il est complètement tiré, il offre un plan de travail supplémentaire, créant un vaste bureau en forme de L où peuvent être installés deux postes. Aussi, pour adapter la lumière en fonction des besoins et de l’utilisation du bureau, l’applique à deux bras est orientable.
Charlotte Fequet
Un panoramique qui n’en est pas un. Pour limiter le budget de la rénovation de cet appartement parisien, l’architecte d’intérieur Charlotte Fequet a fait preuve d’astuces. L’une d’entre elles a été d’opter pour la version standard d’un papier peint panoramique Pierre Frey, plutôt que de le faire réaliser sur mesure en fonction de la dimension de ce mur situé en tête de lit de la chambre principale. Les lés ont ensuite été encadrés de peinture pour paraître adaptés à la pièce.
Ojeda Group Btp
De nouvelles façades de cuisine en un rien de temps. Dans ce projet de rénovation pris en charge par l’entreprise tous corps d’état Ojeda Group Btp, les propriétaires souhaitaient relooker leur cuisine qui était en très bon état, mais pas à leur goût. Pour ne pas trop impacter leur budget, la solution a été d’opter pour des films PVC décoratifs qui se collent sur les façades. Ils ont ainsi pu choisir ce bleu Klein mat.

Plus de photos de cuisines bleues sur Houzz

Jean-Christophe Peyrieux
Jean-Christophe Peyrieux
Une suite d’appoint sur demande. Nous connaissions déjà les lits escamotables et pliables permettant de déployer un couchage en plus en fonction des besoins, mais dans ce projet d’aménagement d’un appartement de 60 m² à Paris, l’architecte d’intérieur Jean-Christophe Peyrieux est allé encore plus loin. Au lit à la demande intégré dans la bibliothèque du salon, il a ajouté un cabinet de toilette, qui se cache derrière l’une des portes d’un placard, en toute discrétion.
Very Good Box
Un seul robinet pour la cuisine et la salle de bains. Cet aménagement fait partie de la Very Good Box, une boîte multifonction mise au point par Nicolas Véger pour aménager facilement et confortablement les petits espaces avec cuisine, salle de bains, coin nuit, assises et rangements, soit toutes les fonctions nécessaires pour vivre confortablement hormis les WC. L’une des astuces particulièrement ingénieuses de cette invention consiste en sa zone évier. Le mitigeur pivote d’un côté et de l’autre d’une paroi ajourée pour servir aussi bien dans la cuisine que dans la salle d’eau. Les deux petits bacs évier disposent d’un couvercle en bois pour augmenter au besoin la surface de plan de travail.
COETTE Marion Architecte d’intérieur
Des placards en guise de cloisons. Les faces de ce coin nuit ont été pensées par l’architecte d’intérieur Marion Coëtte pour être polyvalentes. Ainsi, les deux côtés de l’arche sont des placards de 50 centimètres de profondeur, contenant des penderies accessibles depuis la pièce de vie. Aussi, la paroi délimitant le fond de l’alcôve est un placard de 35 centimètres de profondeur, doté de colonnes de rangement et d’une bibliothèque.
miogui architecture
miogui architecture
Lit escamotable oui, mais avec rangements. Dans ce studio de moins de 13 m² aménagé par les architectes de l’agence Miogui architecture, le coin nuit est escamotable. Conçu sur mesure, le lit se plie et se déplie en fonction des différents moments de la journée sans qu’il y ait besoin d’ôter la couette. Sa principale astuce ? Les différents rangements se dévoilent lorsque le couchage est déplié, comprenant une tablette qui fait office de table de nuit ainsi que des placards.

ET VOUS ?
Que pensez-vous de ces astuces de pros ?





Source link target= »_blank »