Pour chauffer l’eau ou électrifier votre local technique


Les panneaux solaires pour piscine ont un avenir brillant. Dans un monde rempli d’incertitudes sur les questions énergétiques et environnementales, nous avons au moins une certitude : le soleil se lève et brille tous les jours.

Même si vous savez garder le sourire face aux hausses constantes des prix du gaz et de l’électricité, la gratuité de l’énergie solaire vous intéresse forcément. C’est une évidence.

On peut chauffer une piscine de plusieurs manières, pourtant le soleil est depuis toujours le moyen le plus évident et le plus écologique pour y arriver. En plus de chauffer l’eau de votre bassin, les panneaux solaires peuvent aussi chauffer l’eau de votre maison et même fabriquer l’électricité nécessaire aux équipements de votre piscine et de votre habitation.

Autant de possibilités offertes par les panneaux solaires que nous vous proposons de découvrir.

Source : Engie My Power

Panneau solaire pour piscine hors sol

Commençons par les kits de chauffage solaire qui adressent les bassins sans canalisations enterrées comme les piscines hors sol. Elles se connectent sur la tuyauterie apparente entre la pompe du filtre et le retour piscine. 

Ce sont des solutions peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre de type ‘brancher et utiliser’. Ce type de connexion les rend difficilement intégrables sur les piscines aux canalisations enterrées. Mais c’est un faux problème car il y a bien mieux à découvrir dans la catégorie panneau solaire piscine pour bassins creusés ou enterrés.

Les moquettes ou tapis solaires souples

De couleur noire pour doper l’attraction de la lumière, les moquettes ou tapis solaires ont un prix variable selon les fabricants, allant de 30 à 200€ par unité. 

Sans liquide caloporteur, la montée en température se fait par transfert de chaleur lors du passage de l’eau dans le tapis, lui-même chauffé par le rayonnement solaire. 

La surface de moquette nécessaire est variable selon le volume du bassin et son lieu d’implantation. Pour une capacité de chauffage intéressante, il faut une surface de tapis d’au moins 30 à 60% de celle du bassin. Cette nécessité amène parfois la question de l’installation de plusieurs tapis pour les bassins de plus de 10 m3 (10 000 litres). 

En moyenne, 1m² de moquette permet de chauffer 3m3 d’eau mais le gain de chaleur est très approximatif selon le niveau d’ensoleillement. Selon les cas, il sera de 0 à 5°C en fin de journée. 

Ces tapis doivent s’installer au plus près du bassin pour limiter les pertes de puissance côté pompe de filtration. Dans l’hypothèse où vous voulez en installer plusieurs, il faut donc évaluer si la pompe est suffisamment puissante pour débiter l’eau dans les tapis et la renvoyer vers la piscine.

Souvent posés à plat au sol, c’est un dispositif très voyant et surtout très fragile. On peut les percer en les installant, en les déplaçant ou en marchant dessus. A force de montage / démontage, les raccordements avec la piscine peuvent facilement devenir des points de fuite.

Les dômes ou boules solaires

Les dômes solaires coûtent entre 150 et 200€ par unité. Ils ont le même intérêt que les tapis : pas de frais de fonctionnement, chauffage gratuit par le solaire, facile et rapide à installer, possibilité de les installer en série.

Ils fonctionnent de la même manière : raccordement hors sol entre la pompe et le retour piscine, sans liquide caloporteur, chauffage par transfert de chaleur lors du passage de l’eau dans le dôme.

Ces boules ont aussi quelques arguments supplémentaires par rapport aux tapis. La surface au sol nécessaire est moins importante car le tuyau de chauffage est roulé en boule sur lui-même. Le dôme protège l’appareil contre les accidents involontaires et dope le pouvoir de chauffage en jouant sur l’effet de serre. 

Là encore, il faut rester vigilant sur les connectiques de raccordement qui peuvent se fragiliser au fil du temps.

Panneau solaire pour piscine installée à l’année

Si vous avez ou si vous désirez une piscine creusée et que vous vous intéressez aux panneaux solaires, il devient judicieux de s’interroger sur une solution plus pérenne et plus globale. 

Pour toutes les solutions présentées ci-dessous, gardez à l’esprit que ce type d’installation nécessite la présence d’un toit incliné avec, idéalement, une pente de 30 à 50° selon les régions, sans ombrage et orienté sud (45° est / 45° ouest). La surface disponible doit être suffisante pour accueillir tous les panneaux nécessaires à votre projet, généralement entre 10 et 25m². Il peut s’agir du toit de votre habitation, de celui d’une annexe, d’un pool house ou d’un carport spécialement construit pour l’occasion.  

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques pour le chauffage de l’eau 

Dans leur version uniquement destinée au chauffage de la piscine, les panneaux solaires thermiques s’apparentent aux tapis solaires. Ils n’ont ni vitrage, ni liquide caloporteur. Ils sont à installer sur un toit proche du bassin. L’eau est chauffée par transfert de chaleur lors de son passage dans le panneau. La circulation de l’eau peut être assurée par un surpresseur pour pousser l’eau en hauteur et dans les panneaux.

Ils peuvent s’installer comme un circuit d’eau indépendant avec sa propre sortie / entrée piscine. Ils peuvent aussi être insérés en by-pass sur le même circuit que celui du local technique. Dans les deux cas, la filtration / désinfection de la piscine doit pouvoir fonctionner indépendamment du chauffage solaire en cas de besoin : maintenance, entretien, hivernage. Selon le volume du bassin, comptez entre 1000 et 4000€, pose comprise, pour ce type d’installation. 

Les panneaux solaires thermiques vitrés offrent une meilleure protection contre les aléas d’une installation en toiture : vents, pluies, neige, animaux, projections de débris, froid/chaleur, etc. Selon modèle, le vitrage peut aussi servir d’isolant pour booster la capacité de chauffage.  

La présence d’un fluide de type glycol peut aussi doper le chauffage de l’eau mais il sera mieux indiqué pour le chauffage d’une maison (eau chaude sanitaire, plancher chauffant, radiateurs à eau) et il implique des frais de maintenance supplémentaires. Enfin, il est tout à fait possible d’imaginer un système combinant le réseau d’eau de la maison et celui de la piscine. 

Ce sont autant de pistes à explorer selon l’endroit et la configuration du lieu concerné. Il est préférable de faire intervenir un professionnel spécialisé. Pour vous, l’enjeu est de trouver un compromis réellement rentable à long terme et facile à vivre au fil de l’année.   

Panneaux photovoltaïques

Panneaux photovoltaïques pour l’électricité

Les panneaux photovoltaïques fabriquent de l’électricité. Ils fonctionnent même quand le ciel est gris car le rayonnement solaire traverse les nuages. 

Ils ne chauffent pas l’eau directement, mais vous pouvez les utiliser pour alimenter électriquement un système de chauffage pour votre piscine, le plus évident étant une pompe à chaleur air/eau. Vous pouvez même imaginer auto-alimenter l’ensemble de votre local technique. 

Une installation photovoltaïque entièrement dédiée à votre piscine ne vous affranchira pas d’une alimentation électrique tierce, car, à moins d’installer des accumulateurs, vous ne stockerez pas l’électricité sur place. Au mieux, une fois votre autoconsommation atteinte, vous revendrez votre surplus d’électricité à EDF. Il faut compter un minimum de 6000 à 13000€ pour ce type d’installation.

Le rendement des panneaux solaires photovoltaïques dépend de plusieurs facteurs :

  • zone géographique : altitude, longitude, latitude.
  • course journalière du soleil tout au long de l’année.
  • vos besoins journaliers en électricité : 3 / 6 / 9 kw crêtes.
  • type de silicium dans les panneaux : monocristallin, polycristallin, amorphe.
  • mode d’implantation des panneaux : surface, inclinaison, ombrage, orientation. 

Les panneaux solaires photovoltaïques sont un choix pertinent pour une piscine extérieure car elles sont surtout utilisées pendant les périodes d’ensoleillement. Mais, étant donné le coût initial pour les aménagements nécessaires, l’idéal est d’avoir une installation polyvalente pour la maison et la piscine. Cela permet aussi de bénéficier plus facilement d’aide ou d’incitation financière pour votre transition énergétique. Là encore, l’intervention d’un professionnel sur place est vivement recommandée pour étudier vos possibilités et trouver le meilleur arbitrage technique et financier. 

Panneaux hybrides pour électricité + eau chaude

Les panneaux hybrides existent déjà, et nul doute que c’est une solution d’avenir. Ils proposent le meilleur des deux mondes en combinant la production d’électricité par du photovoltaïque et le chauffage de l’eau par transfert de chaleur comme avec des panneaux solaires thermiques. Dans ce cas, l’eau est aussi utilisée pour refroidir les panneaux solaires lors des grandes chaleurs. 

Ces panneaux solaires sont destinés à un usage global où la piscine n’est souvent qu’une composante du projet. Comptez un minimum de 10000 à 20000€ côté installation, avec possibilité de revente de votre surplus d’énergie, des garanties sur 20 ans minimum et un seuil de rentabilité atteignable entre 5 et 15 ans selon les cas.

Avantages et inconvénients des panneaux solaires de piscine

L’objectif de cette présentation est de vous inspirer si vous envisagez des panneaux solaires. Voici quelques rappels pour mûrir votre réflexion et vous projeter un peu plus loin que votre piscine.

Avantages

Nous le savons tous. Sans soleil, pas de vie sur terre. Il est donc naturel d’envisager l’énergie solaire comme une évidence dans notre habitat quotidien.

  • Le soleil et sa lumière sont des énergies gratuites.
  • Les panneaux solaires sont un choix écologique et éco-responsable.
  • Ils sont relativement faciles à installer et à entretenir.
  • Vous pouvez les rentabiliser en quelques années.
  • Ils valorisent votre patrimoine, et encore plus, si votre projet vise l’autoconsommation. 

Inconvénients 

Il y a aussi quelques freins ou limites à ce type d’installation.

  • Les aides et les incitations financières dépendent du lieu et du type d’installation prévue.
  • Les coûts initiaux ne sont pas à la portée de tout le monde.
  • Il faut suffisamment d’espace pour pouvoir le faire.
  • Les panneaux solaires sont plus visibles que d’autres systèmes de chauffage.
  • Leur rendement varie au fil de l’année et des aléas météorologiques.

Alternatives pour chauffer votre piscine

Pour conclure et recentrer sur le chauffage des piscines, n’oubliez jamais qu’une piscine se refroidit par la surface, et la nuit en particulier. Il faut la couvrir pour limiter les pertes de chaleur gagnées dans la journée. Volet, bâche, couverture, abri, terrasse mobile, plancher coulissant… Il existe de nombreuses solutions, pour tous les budgets. 

En journée, vous pouvez doper le réchauffement solaire en la couvrant avec une bâche solaire. Et si le potentiel des panneaux solaires ne vous a pas convaincu, regardez du côté des autres modes de chauffage de piscine, la pompe à chaleur en particulier.

Pour aller plus loin :



Source link target= »_blank »