Pourquoi travailler avec un cuisiniste ?


Le marché de la cuisine se porte on ne peut mieux ! L’épisode Covid a accéléré les prises de conscience sur l’intérieur de la maison et entraîné des remaniements de notre cadre de vie. Multipliant les fonctions lors des confinements – tour à tour pièce où l’on mange, où l’on travaille et même où jouent les enfants -, la cuisine s’est plus que jamais imposée comme cœur de l’habitation, précipitant nos envies de la voir évoluer. Si, ces dernières années, environ 2 millions de cuisines étaient posées par an, après le Covid, ce sont 3,5 millions de ménages qui auraient l’intention de s’équiper à très court terme, selon la dernière étude réalisée par l’Ipea (Institut de prospective et d’études de l’ameublement). À l’heure de choisir une nouvelle cuisine, nous avons frappé à la porte de trois cuisinistes présents sur Houzz pour découvrir les avantages de se tourner vers un concepteur-agenceur spécialisé en cuisines.

MID CONCEPT
Parce que c’est le spécialiste de l’espace cuisine

Lorsqu’ils doivent optimiser leur logement au niveau esthétique et spatial, de plus en plus de maîtres d’ouvrage ont désormais le réflexe de convier un architecte d’intérieur. Pour repenser sa cuisine, le réflexe équivalent est de se tourner vers un cuisiniste.

Doté de 20 ans d’expérience dans l’univers de la cuisine Mathieu Mekdjian, gérant de MID Concept à Gex dans l’Ain, revendique d’ailleurs une méthode qui se calque sur celle des architectes d’intérieur. « Je me déplace toujours chez mon client et passe deux bonnes heures à le connaître et comprendre ses attentes. Nous ne parlons pas de budget mais de ses besoins avant tout. Quand nous avons cerné la façon dont il cuisine et ses désirs précis, j’élabore un concept. S’il est accepté, c’est seulement là que j’entame une étude de prix. Mon panier moyen tourne autour de 12 500 euros mais je conçois des cuisines de 3 500 à 60 000 euros » explique-il.

Trouvez un cuisiniste près de chez vous sur Houzz

RAISON HOME 37
Même démarche pour Pascal Laurence, gérant de Raison Home 37 près de Tours depuis 2003, dont le concept est également de se déplacer à domicile et qui nous précise sa façon de travailler : « Nous sommes en quête d’une esthétique globale tout en étant les spécialistes de l’ergonomie d’une cuisine, ce qui fait la différence. Nous étudions aussi bien le côté pratique des rangements que les circulations. Nous savons aussi repenser le salon dans la continuité d’une cuisine ouverte, créer des placards ou aménager une salle de bains. Depuis 2020, nous ne nous appelons d’ailleurs plus Cuisines Raison mais Raison Home ».

Tendances cuisines 2022 : Que demandent les Français ?

Cuisinella Paris 11 République
Parce que c’est un spécialiste de la technique

Paul Runge, gérant de la franchise Cuisinella Paris 11 République depuis 2007, met également en avant sa maîtrise de l’ergonomie d’une cuisine basée sur « un triangle d’activité », soit une disposition idéale du point d’eau, du froid et de la cuisson pour optimiser les déplacements en cuisine.

Selon lui, la maîtrise des questions techniques est l’autre atout du cuisiniste. « Lorsque l’on conçoit une cuisine, se présentent toujours corrélativement des questions de plomberie et d’électricité. Si elles ne sont pas anticipées, il y aura du SAV ! » met-il en garde. Et de citer les besoins récurrents de déplacer des prises ou des arrivées d’eau pour créer une cuisine plus ergonomique, ou encore d’installer une prise en hauteur dédiée à la hotte, spécialement dans les Vefa où les promoteurs ont tendance à les omettre. Un bon cuisiniste aura forcément en tête ces éléments et les anticipera en amont avec son client, faisant faire les travaux avant la pose de la cuisine.

Pascal Laurence de Raison Home renchérit sur le besoin récurrent en France d’anticiper le vide-sanitaire derrière le mobilier cuisine pour laisser de la place aux tuyaux de gaz et au réseau électrique. « On sait bien que les Suédois et les Allemands ont des sorties de tuyaux au niveau des éléments et qu’ils n’ont pas besoin de vide-sanitaire. En France, c’est différent et nombreux clients, ayant acheté leur cuisine dans la grande distribution, se trouvent dans la nécessité de recouper tous leurs caissons pour faire passer les réseaux car ils n’ont pas prévu d’espace entre les meubles et le mur à la conception » témoigne-t-il pour sa part.

Find Pro For More Ideas

Vous êtes en quête d’un artisan pour votre projet en rénovation de cuisine ?
Nous vous aidons à trouver les meilleurs pros

MID CONCEPT
Parce qu’il fait appel à un équipement de qualité

L’une des grandes différences entre une cuisine issue de la grande distribution et celle provenant de chez un cuisiniste concerne le matériel : d’un côté du mobilier en kit, livré à plat et monté sur place par un poseur ou par le particulier. De l’autre, un mobilier fait de panneaux de plus haute qualité, monté d’usine, donc plus résistant dans le temps. « Chez Cuisinella, qui appartient au groupe Schmidt, nos meubles sont fabriqués en Alsace avec des panneaux de 19 millimètres d’épaisseur, à base de bois de forêts françaises gérées durablement à 90 %. Nous avons obtenu le label Environnement grâce à nos panneaux qui contiennent deux fois moins de formaldéhydes que préconisé par la norme européenne. Nous proposons également une gamme “Re-source’” en bois recyclé pour nos clients les plus attachés à l’écologie, » souligne Paul Runge.

Mathieu Mekdjian de MID Concept explique pour sa part faire exclusivement appel à du mobilier de qualité allemande et italienne, issu de chez de nombreux fournisseurs qu’il source patiemment toute l’année en se rendant notamment sur des salons. Pascal Laurence de Raison Home souligne quant à lui la garantie de 25 ans de ses meubles et éléments d’assemblage provenant de ses trois industriels fournisseurs en France, Allemagne et Italie.

RAISON HOME 37
Parce qu’il sait gérer le sur-mesure

La grande distribution attire par son offre bon marché et disponible immédiatement mais nos cuisinistes pointent les gammes courtes et une typologie d’éléments très normés qui permet difficilement de faire du sur-mesure. Or, le sur-mesure est la clef de la personnalisation et de l’optimisation de l’espace et, pour y faire face, nos cuisinistes ont des astuces.

Cuisinella s’appuie sur la large gamme de mobilier du réseau Schmidt et fait également appel au sur-mesure au besoin. « Nous avons une véritable richesse d’offre en termes de finitions, de couleur, d’électroménager et de services et avons également un menuisier partenaire qui nous fabrique des éléments à la demande (claustras…) », explique Paul Runge. Raison Home comme MID Concept s’appuient quant à eux sur plusieurs fabricants pour disposer d’une multiplicité d’éléments qu’il est possible de mêler jusqu’au quasi-sur-mesure. Et leurs fournisseurs, italiens en particulier, sont capables de créer du mobilier à la demande afin de s’adapter à tous les intérieurs et besoins.

Pascal Laurence de Raison Home détaille : « Nous sommes sur un créneau moyen-haut de gamme avec un panier type à 15 000 – 20 000 euros mais nos possibilités de personnalisation en termes d’association de matériaux, ou d’ergonomie vont très loin. Nous sommes par exemple capables de concevoir un rangement pour le petit électro ou des rangements toute hauteur et de proposer également une grande variété d’électroménager. »

Plus de photos de cuisines avec électroménager encastrable sur Houzz

Cuisinella Paris 11 République
Parce qu’il offre du « service »

Enfin, si l’on veut rendre hommage à nos cuisinistes, il faut mettre en avant leur volonté d’apporter un l’accompagnement sur toute la phase du projet. Pour Mathieu Mekdjian de MID concept en effet, « le temps des vendeurs agressifs qui faisaient leur déballe sur les foires et proposaient des rabais aussi vite qu’ils vendaient une cuisine est révolu ». Pour lui, le premier service est incontestablement d’être un « commerçant » au sens noble du terme plutôt que d’être un « commercial », soit d’offrir du conseil à son client et de l’aborder avec l’envie de le servir. Pascal Laurence de Raison Home est raccord : « On vend des prestations de fourniture et pose mais, en réalité, on fait également toute la conception et le suivi de chantier et ces prestations sont chronophages. Les cuisines sont des terrains de jeux fabuleux et ce qui fait des étoiles dans les yeux, c’est de remettre les clefs du projet et de voir les clients avec le sourire jusqu’aux oreilles ».

Quant à Paul Runge de Cuisinella, il annonce qu’outre ses services de visualisation 3D de la cuisine et même de réalité augmentée, il propose dorénavant un service de rendez-vous directement chez le particulier, comme ses confrères, pour coller encore mieux aux besoins de ses clients. Clairement le sens de l’histoire pour tout bon cuisiniste-concepteur.

Lily Cuisines & Cie

ET VOUS ?
À qui avez-vous fait appel pour réaliser votre projet de cuisine ?





Source link target= »_blank »