Quel avenir pour le design danois ?



Au cours des trois jours qu’a duré le festival de design, Royal Copenhagen a montré que la porcelaine ancienne (et de seconde main) se mariait parfaitement avec des produits nouvellement conçus et fabriqués. Photo : 3 Days of Design.

Le développement durable aux enchères

Lauritz.com, la plus grande plateforme de ventes aux enchères d’Europe du Nord, confirme également l’intérêt grandissant pour les intérieurs d’antan.

« Il est difficile de donner une raison précise à un changement plus important sur le marché du design. Mais, il ne fait aucun doute que les conséquences du coronavirus ont porté notre attention sur la maison en tant que pilier sûr. Nous pensons que cette évolution – associée à un intérêt croissant pour le recyclage et le développement durable – sera une source vitale pour la croissance dans les années à venir », explique Mette Rode Sundstrøm, P-dg de Lauritz.com.

« Jusqu’à présent, les gens achetaient des objets anciens aux enchères plus pour leur esthétique, leur histoire ou leur qualité. Mais aujourd’hui, nous observons une nouvelle génération de clients, pour qui le développement durable est la principale motivation d’acheter aux enchères », poursuit Rode Sundstrøm. « Ils veulent contribuer à la protection de la planète et éviter d’acheter pour jeter ensuite les choses. »





Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *