Quelle est la hauteur pour un plan de travail de cuisine ? – Blog-Travaux.org


Pour une cuisine bien aménagée, la hauteur du plan de travail est importante car c’est l’assurance d’avoir du confort au quotidien ; il faut se poser la question de la hauteur lorsqu’on cuisine plusieurs heures par jour afin d’éviter la fatigue et les désagréments durant la préparation d’un mets.

Mais pourquoi cette donnée est si importante ? Explications.

Concevoir une cuisine fonctionnelle et ergonomique avec un plan de travail approprié

Pièce emblématique de la maison, la cuisine constitue un lieu convivial pour toute la famille, il faut donc bien calculer la hauteur de son plan de travail afin d’assurer le confort de chaque utilisateur.

Comment faire pour éviter le manque de confort au quotidien ? Car si le plan de travail est trop haut  nos devons lever les bras, et cela est fatigant ; en revanche s’il est trop bas, on risque de se courber et cela n’est pas bon pour la nuque et le dos.

Lors de la conception de la nouvelle cuisine, il faut choisir les dimensions du plan de travail en optant pour une création sur mesure.

La suite de cette rubrique présente les points à prendre en compte afin de calculer la bonne hauteur :

Les éléments à retenir pour calculer la hauteur d’un plan de travail

Pour avoir une idée, la hauteur d’un plan de travail standard mesure en général 85 cm, mais pour être conforme à la croissance de la population, celle-ci est aujourd’hui estimée entre 90 et 94 cm. L’utilisateur doit donc savoir si cette dimension convient à sa taille, et pour cela il peut plier ses bras à 90 ° et se rendre compte du niveau auquel doit se situer son plan.

Concernant le plan de cuisson, le mieux est qu’il soit plus bas qu’un plan de travail, l’objectif étant de faciliter l’utilisation des casseroles, sans faire de contorsion.

En cas de doute, il vaut mieux confier à un professionnel la construction de son plan de travail, son intervention permet de connaître la hauteur idéale pour chaque utilisateur, mais aussi le matériel adapté à sa cuisine.

Les solutions pour établir un plan de travail adapté à toute la famille

Il existe plusieurs solutions pour préserver la position la plus naturelle et confortable possible dans la cuisine, la plus simple étant d’adapter la hauteur de chaque plan de travail en fonction de leurs usages : par exemple, des plaques de cuisson plus basse que l’îlot central : cela peut s’effectuer dans une cuisine spacieuse, mais ce sera compliqué à réaliser dans une pièce réduite. Il sera difficile de tout mettre sur le même plan ou le même bloc.

Le compromis est donc la solution : calculer la hauteur moyenne des divers utilisateurs de la cuisine, sachant qu’il est conseillé de se baser sur l’individu qui l’utilise le plus ; l’utilisation d’un plan de travail réglable est une autre alternative si plusieurs personnes passent du temps à cuisiner, selon la taille du cuisinier, il suffit de l’ajuster de quelques centimètres vers le bas ou vers le haut.

Essayer de mixer les hauteurs d’un plan de travail

Pour cuisiner et préparer les repas, les hauteurs standard d’un plan de travail sont parfaites,  mais beaucoup moins confortables pour prendre les repas ; c’est la raison pour laquelle il vaut mieux les associer avec l’îlot central car ce dernier peut servir de point de repère afin d’ajouter une table plus haute. Il s’agit d’une démarche à privilégier si l’on souhaite manger sur un comptoir, assis sur des tabourets design.

L’avantage d’utiliser l’îlot comme point de référence est qu’il peut se décomposer en plusieurs niveaux, par exemple le plan de travail a une hauteur standard si il se prolonge en une table de salle à manger, c’est pour cette raison qu’il est impératif d’acquitter la partie affectée au plan de travail afin de mieux définir la hauteur souhaitée ; de plus, l’association des matériaux contemporains avec des couleurs sur les différents niveaux peut ajouter un effet contrasté.

Tenir compte de la morphologie de l’utilisateur

On a vu ci-dessus que la hauteur moyenne des plans de travail standard avoisine les 85 cm, mais qu’avec l’évolution de la population, cette hauteur peut atteindre jusqu’à 10 cm de plus.

Cependant, se fier à ces moyennes présente des risques lors de la conception de sa cuisine, c’est pourquoi il est préférable de prendre en compte la morphologie de chaque utilisateur et savoir que le plan de travail doit se trouver au niveau de la taille, ou bien à 10 cm sous les coudes pliés à 90 ° : c’est la meilleure façon de choisir la hauteur la plus convenable pour tous.

Opter pour un îlot central plus haut

Lorsqu’on dispose d’une cuisine ouverte avec un îlot central, il est possible d’ajouter quelques centimètres à sa hauteur, mais pour cela certaines conditions doivent être respectées : par exemple, l’îlot ne peut pas accueillir d’évier, et ne doit pas être utilisé pour préparer les repas ; cette initiative garantit un gain de place remarquable, et en cas de besoin, on peut même y ajouter un tiroir supplémentaire.

Il sera évidemment impossible de découvrir à l’œil nu la différence de niveau entre le plan de travail et l’îlot ; le plus important dans cette combine étant de gagner en hauteur de rangements.

Installer un évier adapté à la hauteur du plan de travail

Le choix de l’évier est important car si la cuisine possède un plan de travail assez haut, l’évier devra être peu profond afin que tout ceux qui se servent de cet espace puissent l’utiliser facilement tout en prenant soin de leur dos.

L’installation d’un évier adapté au plan de travail permet d’être plus confortable car cela aide à ne pas trop se pencher, et surtout à faciliter les mouvements.

Côté design, il est recommandé d’installer un évier ayant la même apparence que le plan de travail afin de créer une continuité entre les espaces disponibles.

L’utilité d’un podium dans une cuisine

L’installation d’un podium dans une cuisine ouverte délimite l’espace au sol, mais son principal objectif est de préserver la même hauteur pour chaque plan de travail ; grâce à cette technique, l’îlot central peut être utilisé comme un comptoir pour prendre des repas, ou des apéros entre amis.

Ne pas oublier de jouer sur les hauteurs de pieds

Pour ajuster la hauteur d’un plan de travail, il est possible de jouer sur les hauteurs de pieds.

Les plaques de cuisson des cuisines du commerce font souvent l’objet de dimensions standards,  cependant cela ne permet pas toujours de trouver la hauteur idéale en fonction de ses besoins. Par exemple, les grandes personnes souhaitant un plan de travail de plus de 90 cm peuvent se fier aux pieds des meubles de cuisine ; pour les couvrir, on peut penser à une plinthe personnalisée.

Toujours privilégier la configuration de la pièce

Le design de la pièce joue un rôle majeur dans le calcul de la hauteur d’un plan de travail.

Dans le cas des cuisines fermées, la hauteur du plan de travail dépend entièrement de la configuration de cette pièce ; il en est de même pour les espaces limités.

Si on a des contraintes techniques ou une fenêtre dans la pièce, il sera impossible d’instaurer des placards hauts, l’idéal est donc de penser à maximiser la contenance des placards bas en augmentant de quelques centimètres leur hauteur ; de ce fait, le volume de rangement entre les placards hauts et bas sera bien dispensé : c’est le meilleur moyen de positionner le plan de travail en fonction de l’espace disponible et de ses différentes utilisations.

Les bonnes résolutions pour concevoir efficacement un plan de travail

Avant toute chose, il faut admettre que le plan de travail d’une cuisine doit être calculé et analysé au millimètre près, ceci est très important car c’est le meilleur moyen d’organiser les choses durant la préparation des mets.

Pour y voir plus clair, les détails de chaque intervention permettent de se focaliser sur la manière de gérer cet espace, l’objectif étant que le plan de travail soit le plus adapté aux besoins de tous les utilisateurs à la maison. C’est pourquoi il vaut mieux confier son projet à des professionnels en aménagement de cuisine, ce dernier peut par exemple aider à choisir les matériaux, calculer la hauteur la plus convenable à son plan de travail, etc.

Pour cette intervention personnalisée, il faut déterminer au préalable le principal usage du plan de travail de cuisine, cela permet de sélectionner les matériaux les plus adaptés à cette pièce. De plus, il ne faut pas se tromper sur le choix du matériau qui mettra en avant son style décoratif.

Cette étape arrive après le calcul de la hauteur du plan de travail, voici donc quelques aperçus des matériaux disponibles sur le marché pour habiller cet élément :

Le stratifié

C’est un panneau de différentes particules assemblées et recouverts de nombreuses feuilles de papier kraft collées. L’intérêt d’opter pour ce matériau est qu’il est abordable et facile à poser et à entretenir,  aussi, il offre un large choix de couleurs et de motifs avec différents styles de finitions pour le rebord. Mais attention, le stratifié est très sensible à la chaleur et il est difficile à réparer.

Le bois

Ce matériau figure parmi les plus convoités sur le marché.

Afin de résister au choc, il profite d’une association de différentes lamelles en bois massif. Écologique et accessible à tous, le bois présente un excellent rapport qualité-prix. Cette matière noble procure un cachet unique à une cuisine et peut être réparée facilement ; cependant son entretien ne doit pas être pris à la légère si on a envie de l’utiliser sur le long terme.

Le quartz

Pour réaliser un plan de travail en quartz, il faut utiliser une pierre reconstituée, avec un taux de 90 % à 95 % de quartz naturel concassé et de résine acrylique. L’avantage de choisir ce matériau est qu’il procure un large panel de couleurs, des plus classiques aux plus contemporaines, de plus il est très résistant aux produits corrosifs et aux égratignures. Il offre également la possibilité d’encastrer l’évier dans le plan de travail, mais sa pose doit être impérativement confiée à un professionnel.

Les carreaux

Un large choix est à découvrir pour ceux qui souhaitent les utiliser dans leur cuisine, ce matériau peut être composé de terre cuite, de faïence, de porcelaine, de grès ou d’un assemblage. Facile à poser, le prix est moins cher que d’autres éléments qui servent également à habiller un plan de travail et ils offrent une grande variété de dimensions, ce qui facilite l’installation.

Malgré cela, il faut rester vigilant durant leur pose car les carreaux peuvent se casser à tout moment, de plus, les joints sont visibles sur le plan de travail, c’est pourquoi il vaut mieux opter pour des carreaux de très grands formats.

Après avoir découvert les différents matériaux adaptés pour un plan de travail, voici un autre point à retenir :

Le calcul de la bonne hauteur du plan de travail varie selon la morphologie de l’utilisateur : cela dépend de sa taille et de la hauteur de son coude par rapport au sol ; ainsi pour effectuer le calcul il faut se tenir droit avec le bras plié à 90 °, puis mesurer la hauteur séparant le sol du bas du coude. Il faut ensuite enlever 10 à 15 cm à cette valeur pour obtenir la hauteur idéale du plan de travail selon sa taille et sa morphologie.

La fonction du plan de travail en cuisine

Indépendamment de la hauteur et du matériau, le plan de travail joue un rôle essentiel dans une cuisine. Non seulement il est fonctionnel, mais il endosse aussi un rôle décoratif grâce à ses matériaux et ses couleurs ; ses finitions et ses épaisseurs comptent également pour fournir à chaque usager un confort d’utilisation exceptionnel.

Espace incontournable de la cuisine, le plan de travail est principalement dédié à la préparation des plats ; on peut y installer une table de cuisson et un évier, ce qui fait de cet espace un lieu stratégique où l’on trouve aussi l’électroménager et divers ustensiles.

Instaurer un plan de travail pratique et décoratif

Pour le calcul de la hauteur du plan de travail il faut penser pratique et décoration, en prenant en compte les matériaux à utiliser, leurs épaisseurs, mais aussi leurs couleurs. Il doit également être résistant et facile à entretenir. Côté design, il est possible d’appliquer le style de son choix : un plan de travail en L, un plan de travail suspendu, etc.

Un grand choix est à découvrir auprès des professionnels, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, le plus important étant de trouver le modèle qui s’accorde au look général de sa cuisine. En fonction du matériau choisi, le plan de travail peut adopter une ambiance vintage, une décoration contemporaine au design futuriste, et bien d’autres. L’objectif est d’accorder au mieux son plan de travail aux autres éléments de la cuisine, tels que les meubles et la crédence.

Quelques astuces et conseils pratiques pour poser un plan de travail

Vu son utilité dans la cuisine, la pose d’un plan de travail requiert une certaine vigilance, cette étape permet en effet de rendre plus pratique toutes préparations de plats.

Pour cela, il est impératif de bien penser à son emplacement afin de faciliter les déplacements et les mouvements dans la pièce ;  également penser à un bon éclairage, plusieurs solutions possibles qui peuvent répondre a tous les besoins : spot, réglettes, lampe à poser ou encore suspension.

Il faut également penser aux erreurs à éviter durant le calcul et la pose du plan de travail, c’est pourquoi le propriétaire doit confier cette démarche à un spécialiste afin de ne pas regretter plus tard, car ce dernier sera en mesure d’indiquer la bonne hauteur d’un plan de travail.

Il prend en charge l’ensemble du calcul de l’épaisseur, de la largeur et de la hauteur du projet. Ce travail est très délicat et pour le faire soi-même, il faut avoir une excellente connaissance en bricolage.



Source link target= »_blank »