Salle de bains du futur : les objets connectés

Salle de bains du futur : les objets connectés

L’époque où l’on utilisait la salle de bains en coup de vent est révolue ! Désormais, chauffage, miroirs, température de la douche ou encore commandes des luminaires se pilotent en un clin d’œil pour un confort optimal. Alors, pour que les pièces d’eau deviennent des pièces à vivre, voici quelques innovations révolutionnaires qui vont changer votre quotidien

Salle de bains du futur : zoom sur le chauffage connecté

S’il y a bien une pièce où le chauffage connecté peut avoir son intérêt, c’est la salle de bains. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) y recommande une température de confort aux environs de 22 °C quand on l’utilise. Le reste du temps, 16 ou 17 °C suffisent. Ce sont les conditions idéales pour combiner confort thermique et économies d’énergie. Grâce au chauffage connecté, on peut programmer des plages horaires de fonctionnement ou déclencher le chauffage quelques minutes avant d’utiliser la pièce. Outre les radiateurs traditionnels, les sèche-serviettes connectés se démocratisent. Les fabricants l’ont bien compris, la salle de bains devient plus conviviale, et certains équipements se dotent de fonctions sophistiquées, comme un écran indiquant l’heure, la température extérieure et la météo, des ports de recharge pour smartphone, éventuellement des enceintes Bluetooth.

Salle de bains du futur : les miroirs connectés

Le miroir connecté est l’objet le plus emblématique et surprenant de la salle de bains nouvelle génération. Quand les modèles les plus abordables se contentent d’une connexion Bluetooth pour écouter du contenu audio, d’autres sont beaucoup plus élaborés. Connectés au réseau wi-fi, ce sont de véritables écrans déportés du smartphone. Ils affichent des contenus XXL pendant que l’on se brosse les dents, que l’on se rase ou que l’on se maquille. Ils interagissent avec l’utilisateur pour délivrer les informations du jour, lui permettre de consulter ses courriers électroniques, son agenda, le trafic routier en temps réel, la météo, afficher des photos personnelles ou des vidéos provenant d’Internet… Ils n’offrent pas seulement un moment de divertissement mais également de conseils beauté (maquillage, coiffure, rasage…) personnalisés. Ils peuvent généralement mémoriser différents profils pour afficher des contenus adaptés à chaque membre de la famille. Les utilisateurs sont identifiés grâce à la reconnaissance faciale, comme sur les modèles « Poseidon » et « Themis » de Baracoda. Ces miroirs connectés se dotent également d’éclairages dont la luminosité peut être réglée, parfois de détecteurs de mouvements pour les contrôler grâce à des gestes (le petit « Ekko » de Miliboo, par exemple), de commandes vocales, voire d’un système antibuée. Il existe des modèles connectés à poser ou à installer au mur, de différentes formes et dimensions (le « Smart Mirror » Ad Notam se décline en divers formats).

Une salle de bains connectée pour faire des économies d’eau

La maîtrise des ressources et de l’énergie est au cœur de la maison de demain. Désormais, il existe des colonnes et des pommeaux de douche connectés émettant une lumière qui change de couleur au fil des litres d’eau consommés. Une application dédiée permet en outre de suivre son historique de consommation et de personnaliser les seuils au-delà desquels la lumière se modifie. Une manière ludique et pédagogique de surveiller sa consommation – si la teinte passe au rouge, on sait qu’il est temps d’arrêter – et de sensibiliser les enfants à cette question.

Salle de bains du futur : place à la musique

L’idée est loin d’être incongrue tant la musique a sa place dans cette pièce contribuant tantôt à la détente, tantôt à dynamiser un début de journée. On peut opter pour une enceinte Bluetooth étanche afin de diffuser ses playlists préférées directement sous la douche, mais certains pommeaux ou colonnes sont directement équipés de haut-parleurs. On peut également mentionner l’idée originale de Kaldewei avec son système « Sound Wave » (compatible avec les équipements de la marque), qui transforme la baignoire elle-même en diffuseur musical. Des plaques acoustiques et des hautparleurs sont dissimulés entre la cuve et le tablier. Connecté en Bluetooth à un smartphone ou à une tablette, le système audio diffuse de la musique, transformant toute la baignoire en caisse de résonance, qu’elle soit remplie ou non.

Salle de bains connectée : hygiène et santé

Pour aider les utilisateurs à prendre soin d’eux et de leur santé, les petits équipements passent eux aussi à la connexion, comme les brosses à dents électriques (Philips, Oral-B, Colgate…). Elles incitent les enfants à se brosser les dents via des jeux évolutifs, aident les adultes à respecter une routine et proposent un brossage personnalisé. Les pèse-personnes connectés, eux aussi, deviennent de plus en plus élaborés. Leurs fonctionnalités vont bien au-delà d’une surveillance de la courbe de poids : mesure de l’IMC, de la masse musculaire, graisseuse, hydrique, osseuse. Certaines suivent aussi d’autres paramètres vitaux (les modèles de la marque Withings) et sont ainsi capables de détecter les signes avant-coureurs de maladies.

Salle de bains du futur : l’éclairage

L’éclairage connecté gagne la salle de bains, d’abord pour faire varier l’éclairage en fonction des activités : par exemple un blanc chaud et tamisé pour se détendre dans un bain, éventuellement une lumière colorée, un éclairage plus intense pour se maquiller ou se raser. On peut facilement gérer plusieurs points lumineux, comme un plafonnier et des spots, afin d’obtenir l’éclairage adéquat. Les fabricants d’ampoules et de luminaires connectés s’intéressent de plus en plus à la salle de bains, proposant des modèles compatibles avec les pièces d’eau. Le concept de douche sensorielle « RainTunes » d’Hansgrohe invite à l’éveil des sens notamment grâce à la lumière. Le système commandé via une application permet de déclencher des programmes prédéfinis pour dynamiser, apaiser ou encore se rafraîchir après une séance de sport. La lumière colorée s’accompagne de jets d’eau variables, et éventuellement d’une diffusion d’images et de senteurs.

A LIRE EGALEMENT :



Source link target= »_blank »