T&A acquiert Covrex et Walter Piscine


Nous avons interrogé Joeri Dils, gérant de T&A et Président de la Fédération Belge de Professionnels de la Piscine et du Bien-Être, pour mieux comprendre les changements à venir pour les professionnels.

Idées Piscine : allez-vous garder les marques et les lieux de production, ou tout fondre sous l’identité T&A ?

Joeri Dils : nous souhaitons garder les marques de Covrex et de Walter Piscine. Pour Aquacover, nous sommes en réflexion. Covrex est une marque forte, associée à un produit particulier et très ingénieux, la lame pleine isolante Covrex Classic. Walter Piscine bénéficie aussi d’une belle notoriété, notamment en France et en Allemagne. Nous ne souhaitons pas faire une seule grosse entité, mais au contraire faire progresser chacune des marques et optimiser les synergies entre elles.

IP : Quelles synergies envisagez-vous ?

JD : Techniquement d’abord. Un des sites de production de Covrex est équipé de machines performantes de découpe et de pliage de l’inox. Nous avons investi dans de nouvelles machines, et la maîtrise de la fabrication des pièces métalliques présente pour nous beaucoup d’avantages. Avoir cette compétence en interne, cela va nous rendre plus indépendants, plus créatifs et plus flexibles. Nous allons gagner en réactivité et en rapidité, et on sait comme ces notions sont importantes sur le marché de la piscine.

Nous allons regrouper une partie de la fabrication des lames. Nous sommes en train d’installer dans notre site de Geel une nouvelle machine de découpe des lames, ultra performante, qui nous permettra d’augmenter notre capacité de fabrication.

Enfin, la dernière synergie est commerciale. Nous allons créer une seule force commerciale qui gèrera l’ensemble des produits et des marques, en Belgique, en France, en Suisse francophone et à l’export. Les 4 vendeurs de Walter Piscine sont essentiels dans cette nouvelle équipe.

IP : Allez-vous réaménager les gammes existantes pour éviter les produits en doublons ?

JD : Il y a en fait assez peu de produits semblables. Il y a quelques cas où les produits se ressemblent, comme par exemple Aquaguard chez T&A, et WaluLock chez Walter. Nous allons repenser un produit unique, en gardant le meilleur de chacun.

IP : Quelle capacité de production de volets pour le nouveau groupe T&A ?

JD : Nous allons passer de 7/8000 à environ 9500 volets par an. Mais plus important que le chiffre pour nous, nous souhaitons élargir notre panel de produits. Pour l’instant, les volets immergés représentent 90% de notre chiffre d’affaires. Nous voulons à présent développer en particulier les volets hors-sol, qui sont un marché intéressant et en pleine expansion.

IP : comment allez-vous vous présenter à Piscine Global, sur combien de stands ?

JD : Nous aurons deux stands, un pour T&A et Aquacover, et un autre pour Walter Piscine et Covrex. Les acquisitions se sont faites trop tard pour pouvoir réserver un seul stand à Piscine Global. Heureusement, les stands ne sont pas loin l’un de l’autre, et nous pourrons faire visiter à nos clients les deux espaces, et voir l’ensemble de nos propositions produits.



Source link target= »_blank »