Taux de prélèvement : comment le personnaliser ?

Taux de prélèvement : comment le personnaliser ?


Pour ne pas avoir de mauvaises surprises et pour être prélevé des impôts tous les mois de la façon la plus juste, il est important d’indiquer le bon taux d’imposition. Quelle est la marche à suivre ? Que risquez-vous si vous ne le faites pas ? Réponses.

Taux de prélèvement : comment l’ajuster ?

Dès le premier mois de l’année, rendez-vous sur le site des impôts impots.gouv.fr et cliquez sur l’onglet « gérer mon prélèvement à la source ». En vous rendant sur « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de revenus », vous pourrez personnaliser votre taux en fonction des rentrées ou des sorties d’argent. Cela concerne aussi bien le salaire que vous touchez chaque mois, le remboursement de votre capital assurance-vie, la vente d’un bien immobilier, mais également la fin d’un revenu mensuel suite à votre mise au chômage.

Taux de prélèvement : que se passe-t-il si ce n’est pas le bon ?

Au terme de l’année 2022, l’administration fiscale procédera à une vérification de votre taux pour savoir si oui ou non il est exact en fonction des revenus que vous avez perçus tout le long de l’année. Si ce taux n’est pas conforme à la réalité, alors vous vous exposez à une régularisation de votre part ou d’un remboursement de la part du centre d’impôt auquel vous êtes rattaché.

A LIRE EGALEMENT



Source link target= »_blank »