tout ce qu’il faut savoir – Blog-Travaux.org


Le sol est une partie essentielle d’une pièce ou d’un bâtiment. Qu’il soit en ciment ou béton, il mérite un entretien particulier. La peinture est une solution de revêtement du sol. Elle est réalisée aisément par les professionnels à l’aide de matériel adéquat. La peinture sol constitue une résistance face aux produits chimiques corrosifs.

L’enduit sol béton ou celui ciment est une solution qui garantit une protection efficace du sol. Ce dernier constitue la surface d’une maison très encline aux agressions extérieures.

Cela dit, il est important d’opter pour une résine de sol qui soit réellement protectrice. On distingue aussi une autre variante de peinture pour sol ; celle destinée à une surface industrielle et qui regorge deux composants : une base et un durcisseur.

Sur Metaltop, vous pouvez trouver la peinture convenable à vos besoins. La peinture sol industriel résiste à un trafic important au sein des ateliers, usines, entrepôts ou parkings.

Il existe une autre catégorie destinée au garage. Cette dernière est faite avec de résine polyuréthane. Il s’agit d’un mono composant très facile à appliquer. Il assure une bonne résistance face aux produits ménagers, aux pneus chauds ou aux nettoyages du quotidien.

De plus, il existe une variante de cette peinture qui est appropriée à l’extérieur. Cette dernière résiste aux agressions climatiques externes, notamment aux intempéries comme : le froid, l’humidité, les pluies, les orages, le gel, etc.

Par ailleurs, l’autolissant sol représente aussi une forme de peinture sol faite avec de résine polyuréthane. C’est l’idéal pour niveler les creux ou les reliefs assemblés sur une chape, une dalle ou un sol en béton.

Quel est l’avantage d’utiliser une peinture sol en ciment ou en béton ?

Le sol en ciment peut se tacher plus facilement grâce à la poussière. À la suite, on note un phénomène de farinage. De même, le sol est attiré par d’autres sollicitations intensives du quotidien.

Peindre son sol est donc le moyen propice pour prévenir toute sorte d’agression extérieure. En effet, la peinture pour le sol contribue à la sauvegarde de l’efficacité d’un ciment, d’un béton, d’une chape, d’une dalle contre n’importe quelle sollicitation nuisible.

En outre, une résine de sol peut être appliquée avec un pinceau, un rouleau ou une brosse en toute aisance. Tout dépend de la configuration concernée. Cet enduit exige moins d’entretien d’autant plus qu’il résiste aux produits chimiques corrosifs comme les acides, les hydrocarbures, les huiles, les bases, etc …

Notons aussi que le revêtement de sol facilite par la suite son entretien. De plus, vous pouvez facilement lessiver la surface qui a reçu la peinture sol. Pour ce faire, un simple détergent suffit.

Quelques dispositions pour peindre avec une peinture sol ?

Peindre un sol repose sur un processus rigoureux.

  • Attendre le séchage d’un béton neuf

Pour peindre un béton neuf, il faut impérativement attendre le séchage de ce dernier. En effet, il faut 3 à 4 semaines au moins pour qu’une dalle se sèche. Suite à ce délai, vous pouvez appliquer la peinture  tout en étant assuré qu’elle tienne. En cas de non-respect de cette durée, vous risquez de rater l’accroche de la peinture sol. En 1 semaine de séchage, le béton est résistant entre 60 et 80%.

Le Document Technique Unifié (DTU) exige 4 semaines comme temps de séchage. Cela permet d’avoir une résistance totale d’une chape en béton ou en ciment. En effet, une chape neuve mérite d’être à 100% sèche pour éviter des déconvenues lors de l’application de la peinture. N’hésitez pas à faire un traitement anti-humidité face à un sol qui absorbe trop d’eau.

  • Détruire les traces de béton, de ciment, plâtre ou aspérités

Avant de commencer l’application de peinture sol, pensez d’abord à éliminer les traces apparentes de béton, de ciment, plâtre ou aspérités. Les dépôts de mortier ou de colle sont des défauts de surface souvent notés après le retrait de l’ancien revêtement de sol. Utilisez donc une brosse métallique ou une spatule pour gratter avec soin les aspérités du sol.

Un ponçage manuel est nécessaire pour faire disparaitre ces légers défauts et obtenir une surface plane. Une meuleuse dotée d’un disque abrasif à gros grains est aussi un autre moyen pour élimer les aspérités.

Quant au retrait des traces de ciment ou de plâtre, vous pouvez utiliser le neutralisant-ciment avant d’appliquer la peinture sol. Pour plus d’efficacité, diluez ce dernier avec de l’eau chaude. Après 30 minutes, vous pouvez le rincer.

Pour faciliter l’accrochage de la peinture, il est conseillé de dégraisser le sol en utilisant le dégraissant industriel. Grâce à la machine haute pression, ce dernier permettra d’éliminer  les salissures.

Toutefois, il faut bien choisir la pression au risque de ne pas détériorer le sol. Au cas où la surface n’est pas assez grasse, il est recommandé de faire le nettoyage avec le dégraissant industriel avant de mettre la peinture sol.



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *