Tout savoir sur la douche à l‘italienne – Blog-Travaux.org


La douche reste toujours la plus fonctionnelle et économique par rapport à la baignoire. Cette dernière convient plus pour les week-ends de détente, tandis que la douche nous fait gagner du temps au quotidien.

La douche à l’italienne est très en vogue dans les salles de bain. Découvrons ensemble tout ce qui est utile à savoir sur ce type de douche.

Qu’est-ce que la douche à l’italienne ?

Il s’agit ici d’un type de douche inspiré des usages de la Rome antique. Pendant cette époque, les bains publics étaient considérés comme quelque chose d’important aux yeux de la société.

Ils étaient munis de larges douches n’ayant pas de receveurs. Aujourd’hui, les concepteurs se sont un peu éloignés de cette version originale, mais ils ont gardé l’idée fondamentale d’ouverture et de large espace.

On peut alors dire qu’une douche est à l’italienne quand elle possède un receveur plat ou quand elle n’en possède aucun. C’est-à-dire que son bac peut être totalement invisible.

C’est pourquoi on dit aussi que c’est une douche de plain-pied. La douche à l’italienne est donc une bonne alternative pour les personnes âgées, ayant une mobilité réduite ainsi que pour les enfants. Ce type de douche peut être soit ouverte, soit semi-ouverte.

Celle qui est totalement dépourvue d’une porte nécessite un espace assez grand pour son installation. C’est pour éviter d’éventuelles éclaboussures à l’extérieur.

La seconde chose que vous devez savoir sur une douche de plain-pied, c’est qu’elle a besoin d’une installation bien particulière. Il existe par conséquent deux possibilités d’installation.

Pour la première, vous pouvez installer votre douche à l’italienne au moment où vous installez tout le reste pendant les travaux de construction.

Pour cela, le sol de votre salle de bain devrait avoir suffisamment de profondeur. C’est essentiel pour qu’on puisse y enchâsser un siphon, mais également assurer que l’eau s’écoule bien.

La deuxième possibilité, vous pouvez l’installer plus tard lors de travaux de rénovation. Ce second cas s’avère être plus délicat. Il nécessite la plupart du temps d’adapter la salle de bain à la douche.

Comme dans la première possibilité, un sol assez profond est toujours nécessaire. Or, les appartements et les étages de certaines habitations ne possèdent pas ce type de sol.

Dans ce cas, il y en a deux : soit vous rehaussez le sol de toute la salle de bain, soit vous relevez la douche en fabriquant une marche pour l’accès.

Concernant la création de la douche à installer, vous avez le choix entre : la pose d’une base prête à carreler et la fabrication d’une chape sur mesure. Des spécialistes disent que le receveur à poser est la solution la plus idéale, parce qu’elle inclut déjà l’imperméabilisation.

Elle est aussi facile à enlever en cas de problème. À savoir que l’étanchéité est un élément fondamental dans la pose d’une douche à l’italienne. De nos jours, il est disponible sur le marché des kits prêts à poser de toutes les dimensions et de tous les prix. Ils coûtent environ 350 à 800 €.

Pour la réalisation d’une chape sur mesure, vous devez savoir que la pente d’écoulement doit être très minutieusement calculée (1 à 3 cm/m en fonction du débit de l’eau). C’est pour que l’évacuation puisse être efficace. Par la suite, vous devrez confectionner un réceptacle ou un cuvelage tout à fait imperméable.

Cela consiste à placer une feuille de plomb, de zinc ou de matériau synthétique au milieu de la maçonnerie et du revêtement du sol. Elle aura pour rôle de recueillir les eaux usées. À noter que le béton et les joints doivent être waterproof.

Dû au fait que ce type de douche est dépourvue de receveur et de seuil, elle ne peut pas retenir l’eau qui s’écoule. En effet, le débit du siphon d’évacuation sera plus important comparé à celui d’une douche traditionnelle.

On vous conseille de choisir une bonde de 90 mm (au minimum) et une canalisation de 50 mm de diamètre (au minimum).

Il est aussi possible d’opter pour une rigole périphérique. Elle permet d’évacuer discrètement l’eau. De plus, une seule pente au sol de la douche suffit pour une rigole. De ce fait, on pourra facilement poser le carrelage. Dans tous les cas, il faut éviter les systèmes à fort débit, par exemple les douches hydromassantes.

Plusieurs particuliers choisissent de faire eux même l’installation de leur douche. Toutefois, ce type de douche exige une installation minutieuse. Il est donc préférable de solliciter l’aide d’un professionnel au cas où vous n’auriez aucune expérience en la matière.

Sachez que la moindre erreur sur son imperméabilité aurait des conséquences désastreuses (des fuites, des inondations…). Pour ce qui est du prix, vous devrez prévoir un budget qui varie entre 850 et 5 000 € en fonction de la configuration, du choix des matériaux et équipements.

Opter pour une douche à l’italienne sécurisée

La salle de bain est une pièce soi-disant dangereuse. Comme on a mentionné en haut, cette douche peut être soit ouverte, soit semi-ouverte. Sauf qu’une véritable douche à l’italienne possède une ouverture totale.

Certes, elle facilite l’accès, mais elle n’est pas suffisamment sécuritaire pour nous tous et surtout pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite.

Pour avoir une douche à l’italienne sécurisée, il est préférable d’opter pour un receveur antidérapant pour le revêtement du sol. La présence de parois en verre est également nécessaire.

Elles serviront de barrières pour éviter les projections d’eau au sol. Ainsi, ces personnes seront éloignées de tous risques de chute. Son prix est de 3 500 à 6 000 €.

Les avantages et inconvénients d’une douche plain-pied

Mis à part le fait qu’elle est accessible à tout le monde, la douche à l’italienne est aussi bénéfique par son design. Elle est caractérisée par le fait d’être élégante et épurée.

On peut marier facilement ce modèle de pièce d’eau avec n’importe quel style de salle de bain (moderne, contemporaine, classique…).

Vous savez, la douche à l’italienne est en général faite sur mesure. Ce type de douche peut aussi prendre toutes les formes. Elle est ainsi adaptée à tous les espaces.

La douche plain-pied vous rendra la vie facile si vous l’avez correctement installée en garantissant une bonne évacuation de l’eau ainsi qu’une étanchéité sans bavure.

Comme elle est sans receveur et dotée d’une surface lisse, vous pourrez la nettoyer facilement et rapidement. Sachez que cette douche obtient son succès grâce à sa souplesse. Avec ce modèle, il sera possible de laisser libre cours à votre imagination et votre originalité.

elle vous permet toutes les fantaisies. Vous disposez également d’une multitude de choix concernant les matériaux à utiliser. Pour le sol par exemple, vous pouvez faire le choix entre : le carrelage, le béton ciré, ou même les galets et les caillebotis. À savoir que ces derniers ont eu beaucoup de succès.

Linconvénient de ce genre de douche réside dans sa difficulté à la mettre en place parce qu’elle demande d’importants travaux.

Sachez également que l’entretien de l’évacuation n’est pas du tout facile avec ce type de douche. Son installation est également plus onéreuse que celle d’une cabine de douche préformée.



Source link target= »_blank »