Travaux à charge du propriétaire, lesquels sont-ils ? – Blog-Travaux.org


Vous souhaitez louer votre logement mais vous ne savez pas quels travaux réaliser ? Dans cet article, nous allons passer en revue les travaux à votre charge à faire avant de louer.

Louer son logement peut s’avérer plus difficile que prévu. Faire les travaux nécessaires, trouver un locataire, s’occuper de la gestion courante du bien… Tout cela peut vite être très chronophage.

Pour éviter de perdre du temps et de l’énergie à vous occuper des problèmes du quotidien, vous pouvez passer par une agence de gestion locative. Vous serez alors accompagné dans vos démarches et dans la réalisation des travaux à charge du propriétaire. Mais alors, lesquels sont-ils ?

La décence : assurer un logement vivable au locataire

Pour pouvoir être loué, un bien immobilier doit remplir certains critères de décence. Il doit pouvoir être occupé sereinement par la locataire. Pour cela, c’est au propriétaire de faire les travaux nécessaires.

Pour réaliser ces travaux, le propriétaire peut décider de se faire aider par une agence de gestion locative. Des conseillers immobiliers professionnels prennent en charge la gestion des travaux et un réseau d’artisans présent partout en France vous accompagne dans la réalisation de vos travaux.

Vous devez pouvoir garantir santé et sécurité au futur locataire. Par exemple, le toit et l’escalier s’il y en a un ne doivent présenter aucune fissure. Rien ne doit mettre en danger les occupants du logement ; les fenêtres doivent pouvoir se fermer et s’ouvrir correctement. La porte elle aussi se doit d’être en bon état : elle doit pouvoir assurer à la fois la sécurité et l’intimité du locataire.

En plus de ne présenter aucun danger, l’appartement doit être vivable. Il ne doit pas y avoir de fuite d’eau ni d’humidité. Le logement à louer doit être confortable pour le locataire. Par exemple, ce dernier doit pouvoir disposer de l’eau courante et du chauffage. Tout doit être mis en place pour que le potentiel futur locataire puisse bénéficier pleinement du bien.

Bon à savoir : la fenêtre pouvant s’ouvrir n’est pas en option. Le futur locataire doit pouvoir avoir accès à la lumière du jour et être capable d’aérer son logement.

Un chantier à charge du propriétaire : l’électricité

On sait maintenant que c’est au propriétaire d’assurer la sécurité du locataire. Sans quoi la responsabilité du propriétaire peut être engagée et il serait alors passible de poursuites judiciaires.

Pour assurer santé et sécurité au locataire, il convient de faire les travaux d’électricité. Cette dernière doit en effet répondre à certaines normes. Le tableau électrique doit être doté de plomb, en cas de surtension et d’un disjoncteur, pour pouvoir arrêter automatiquement l’électricité en cas de problème.

Les normes interdissent également les fils apparents. Ils doivent passer dans les plinthes ou au plafond, de manière à présenter le moins de danger possible. Les normes légales préconisent d’installer dans la cuisine et la salle de bain des dispositifs capables de résister à un fort taux d’humidité.

Les travaux nécessaires à la mise aux normes du logement sont à la charge du propriétaire qui ne peut louer son bien tant qu’elles ne sont pas respectées.

Palier la vétusté naturelle

Au fur et à mesure de son utilisation, un logement s’abîme. C’est ce qu’on appelle la vétusté naturelle. Cette usure due à l’usage normal du logement doit être réparée par la propriétaire. Le locataire ne peut en effet pas être chargé de payer pour un phénomène normal (jaunissement des peintures, usure des plinthes…).

Le propriétaire doit refaire les peintures quand c’est nécessaire et remplacer ou refaire ce qui doit l’être. Encore une fois, il doit pouvoir garantir au locataire suivant un cadre de vie agréable et décent.

Mais ces travaux à charge du propriétaire ne sont pas bénéfiques que pour le locataire. Ils sont un avantage pour le propriétaire lui-même. En effet, en rénovant régulièrement son bien, le propriétaire en augmente la valeur et augmente ainsi sa propre rentabilité locative. Un logement neuf ou rénové se loue beaucoup plus vite qu’un logement ancien.

De nombreux travaux sont à la charge du propriétaire mais ce dernier peut bénéficier d’aides pour les réaliser. Et puis ce n’est pas de l’argent perdu : un bien rénové se loue beaucoup plus vite qu’un bien vétuste.

Mettre son bien en avant

En plus des normes légales et des travaux obligatoires, les travaux de rénovation peuvent avoir un avantage majeur sur la location du bien. Un appartement refait, aux peintures neuves et aux revêtements propres, bénéficiera d’une meilleure exposition sur les plateformes de location.

Votre bien sera naturellement mis en avant et plus de visites sur l’annonce, c’est également plus de locataires potentiels.

n effet, les locataires en quête de tranquillité d’esprit se tournent naturellement vers des appartements neufs ou rénovés. Faire des travaux avant de louer c’est donc à la fois une obligation légale et un moyen d’augmenter ses chances de louer son bien rapidement.



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *