Un petit atelier d’artiste sous les étoiles



Avant. À l’origine, l’artiste avait acquis la studette sur cour (à gauche sur le plan) non pour y vivre au quotidien mais pour y exercer ses talents de photographe, créatrice de land art, peintre et plasticienne. Elle ne disposait pas de vraie cuisine ni d’une vraie salle de bains mais d’une baignoire et d’un lavabo sans cloison, qu’elle avait conservés pour leur utilité au nettoyage de ses instruments. Une fois le matelas posé au sol, elle avait très peu de place pour créer. Se sentant très à l’étroit, elle parvient à faire l’acquisition de la surface adjacente côté rue, simplement séparée par une cloison. Cette studette, un peu plus grande, avait été aménagée avec un coin cuisine ouvert et une petite salle d’eau avec toilettes. Le tout était malheureusement dans un état irrécupérable.





Source link target= »_blank »