une erreur d’installation qui coûte cher

une erreur d'installation qui coûte cher


C’est une histoire qui pourrait nous arriver à tous. Un restaurateur breton installé dans les Côtes d’Armor a reçu une facture d’énergie dépassant l’entendement. Habitué à payer environ 1 000 € par trimestre, la facture s’élève cette fois à 16 235 € ! Un montant qui a mis en péril sa société.

Compteur Linky : une erreur qui coûte cher

Cette somme est en fait une erreur due au remplacement de son ancien compteur par un boîtier Linky. « Le technicien s’est trompé dans la virgule, en reportant le relevé du précédent compteur. Il a compté 90 000 kWh de trop ! », explique Stéphane Ferre, le gérant du restaurant breton, à Ouest France. Mais après plusieurs appels, la victime a fini par avoir gain de cause. EDF et Enedis ont reconnu l’erreur et l’ont remboursé dans les plus brefs délais. Un geste commercial lui a également été proposé.

Compteur Linky : est-il payant ?

Jusqu’à la fin de l’année et dans le cadre de la campagne Linky, installer le boîtier vert chez soi est gratuit. Fin 2021, l’intervention deviendra payante. Mais ce nouveau compteur électrique, qui n’en est pas à sa première polémique, fait encore parler de lui. En effet, s’il était formellement stipulé que le changement de compteur ne coûterait pas un centime aux particuliers, le ton semble avoir légèrement changé ces derniers temps. Les particuliers pourraient voir leurs factures d’énergie légèrement augmenter pendant plusieurs mois pour rembourser un montant total de 130 € qui correspond au prix du boîtier Linky. Plusieurs associations de consommateurs ont crié au scandale poussant ainsi le ministère de la Transition écologique à démentir cette information. Affaire à suivre !

A LIRE EGALEMENT



Source link target= »_blank »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *